Samedi 24 Fevrier

Publicité Guyaweb

Assimilation forcée en Guyane : un rapport préconise l’ouverture d’une Commission Vérité et Réconciliation sur les « homes indiens »

Assimilation forcée en Guyane : un rapport préconise l’ouverture d’une Commission Vérité et Réconciliation sur les « homes indiens »

Porté par l’Institut Louis-Joinet et soutenu par le député guyanais de la 1ère circonscription Jean-Victor Castor ainsi qu’un collectif d’anciens pensionnaires, le projet de création d’une Commission Vérité et Réconciliation sur les « homes indiens », ces internats catholiques dans lesquels des centaines d’enfants autochtones ont été placés, assimilés et évangélisés de force des années 1930 à 2023, s’étoffe. Un rapport complet sur la nécessité d’ouverture d’une enquête non-pénale sur ce pan traumatique de l’histoire de la Guyane a été présenté à Paris jeudi 1er février. Une première en France sur un sujet traitant des peuples autochtones. Un pas de…

La suite de cet article est réservé aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

34 commentaires

  • Bello973

    Il faudra bien à un moment que l’Etat prenne position…Ça en devient gênant ce silence assourdissant.

  • Ramphastos

    « Mais ce combat de dénonciation de la colonisation est un sujet tabou en France, il crispe. »

    Ce combat est tabou pour une minorité de français. Ils appartiennent en général à la classe qui se veut dominante et qui impose à toutes et tous leur tempo et leur idéologie, ayant souvent accès à la parole publique. L’État ayant perdu le sens de l’intérêt général sous la ferrule de quelques affairistes pragmatiques et portés par la vista du profit, se tait. Nul besoin de rappeler ici que l’histoire coloniale et la memoire qui l’accompagne subissent depuis trop longtemps déjà les anathèmes de l’amnésie par des paroles négationnistes. Le mythe des bienfaits du colonialisme est… un mythe. Il eût peut-etre des échos favorables s’il s’était inscrit dans une dialectique de la recherche de la vérité. Mais il est un monologue névrotique, mâtiné de relent totalitaire dans lequel le silence de l’État vaut mensonge.

  • Morvandiau

    Même si l’Eglise et l’Etat portent une lourde responsabilité, il serait regrettable qu’il fassent office de fusibles : la violence coloniale en Guyane dépasse très largement le cadre religieux. Elle est même systémique dans la société Guyanaise. La répression, la négation (le drapeau « Guyanais » illustre cette négation), l’invisibilisation et la discrimination sont au tournant de toutes les étapes de la vie des hommes et femmes autochtones.
    Toujours actuellement, les élèves amérindiens sont punis s’ils s’expriment dans leur langue à l’école ou au collège. On leur demande d’apprendre les codes du carnaval (qui plus est humiliants pour eux, comme par exemple le neg’marron couvert d’huile noire, habillé du pagne amérindien, la bouche dégoulinante de pulpe d’awara) mais jamais leurs cultures et traditions sont évoquées et valorisées. L’école en Guyane est tout aussi assimilationniste que l’église catholique l’était dans les homes indiens.
    Malheureusement, cette discrimination systémique nourri une violence coloniale qui parfois atteint des paroxysmes insupportables qu’on essaye toujours de relativiser ou passer sous silence. *https://rembobine.info/maltraitance-enfants-guyane-interview/*
    Aucune personnalité Guyanaise, intellectuelle ou politique, pourtant volontiers prompt à défendre les valeurs humaines face à la colonisation, n’a jamais rien trouvé à redire sur le scandale des homes indiens, qui se déroulait sous leurs yeux et consciences depuis des décennies.
    Et malgré la mise au jour du scandale connu de tous, l’absence persistante de réactions a de quoi poser question…

  • Bello973

    A l’exception notable du député Castor, qui soutient depuis le début cette initiative d’une commission vérité. Mais je comprends qu’il te soit difficile d’en parler…

    https://twitter.com/JVCastorGuyane/status/1749709029914407119?s=20

  • Morvandiau

    Depuis le début ? Il a pris le train en marche !
    Cela fait 40 ans que les militants autochtones dénoncent dans le vide les homes indiens, et il est particulièrement dommage que ce soit la publication d’un livre l’élément déclencheur à la prise de conscience. On a pas à se féliciter que Castor rejoigne les soutiens, car c’est bien le minimum en quoi nous pouvons attendre d’un député. D’ailleurs, l’autre député qui est sensé partager les mêmes convictions est lui aux abonnés absents…
    Bon, après, on peut se dire qu’après avoir par le passé traité les amérindiens de racistes anti-noirs et de les avoir manipulé lors de la création du parc, il tient peut être à rattraper le coup. Tant mieux, mais à voir si ce n’est une énième manigance pour ses objectifs idéologiques, comme à l’accoutumée. Je vous laisse bien volontiers l’espérance quelque peu béate d’y voir un acte totalement désintéressé, la base électorale de Castor n’étant pas du tout en faveur de l’abandon de hégémonie créolo-centriste politique et culturelle, loin de là.

  • Bello973

    L’Etat et l’Eglise faisant « office de fusibles »…Drôle d’expression. On voit mal comment des institutions aussi immuables pourraient bien « sauter », tel un préfet ou un ministre, pour faire office de fusible… Et on ne comprend pas non plus en quoi il serait regrettable que les deux institutions principalement responsables dans cette affaire, assument d’abord leur responsabilité avant toute autre. D’autant que pour le moment elles regardent ailleurs et font mine de ne pas entendre cette demande de reconnaissance mémoriel. Une chance que le député Castor ait contribué à médiatiser cette démarche à l’assemblée nationale… Histoire de donner symboliquement et indirectement l’impression que la République n’en a pas totalement rien à fiche de ce sujet…Mais concrètement si l’Etat (la préfecture) fait l’autruche et fuit ses responsabilités, ne restera plus que la CTG pour porter un tel projet… En espérant que l’Etat aura tout de même la décence de consentir à y participer financièrement. Quant à l’Eglise, autant faire brûler un cierge sous la pluie.

  • Bello973

    Ah voilà,…Je te trouvais bien timide pour le coup. Mais revoilà enfin le complot créolo-centriste… censé éluder la responsabilité première incontestable de l’Etat et l’Eglise. Et donc si les méchants élus créoles n’en parlent pas c’est un scandale. Et si ils en parlent, tel Castor, c’est de l’instrumentalisation scandaleuse. C’est sacrément bien bordé ton truc Morvandiau.

    Et sinon, mieux vaut tard que jamais. Toi, il y a encore quelques semaines tu nous expliquais carrément que l’avènement de la scolarisation dans les homes indiens sous l’initiative de papa Vignon, c’était un bienfait pour l’émergence de la cause autochtone.

    En outre, tu mens sans vergogne…Ça ne fait pas quarante que les peuples autochtones dénoncent les homes indiens… Le sujet douloureux était plutôt tabou…C’est assez bien expliqué par le regretté Alexis Tiouka:

    « Dans les homes, il fallait se courber devant les religieux, c’était du formatage. Nos cheveux étaient rasés comme les militaires alors que pour nous, Kalin’a, ils sont une fierté, une spiritualité. C’est très important les cheveux dans notre culture. Toutes ces règles étaient imposées. Nous étions déconsidérés et humiliés sans cesse. C’est très difficile de parler de ce que l’on a vécu. » (A. TIouka Déc. 2022 – Débat Cayenne Eldorado)

    « …depuis la sortie du livre, il y a un effet boule de neige, un besoin de dire la vérité, de conscientisation et de courage pour parler. Les choses changeront à condition que les anciens pensionnaires décident de raconter » (A. TIouka Déc. 2022 – Débat Cayenne Eldorado).

    C’est aussi très bien expliqué par Jean-Paul Fereira:

    « Quand on rentrait dans le pensionnat, un numéro nous était attribué. J’avais le 11. Je m’en souviens encore aujourd’hui. Il y a eu des sévices corporels, sexuels, mais beaucoup de personnes ne veulent pas en parler. Même si le home est fermé, c’est un sujet d’actualité car on le subit dans notre tête, dans nos veines, dans notre chair. Je remercie Hélène Ferrarini pour ce livre mais déplore que lorsqu’il s’agit des peuples autochtones, ce sont souvent les autres qui parlent pour nous, qui font pour nous. » (JP-Feirera. Déc. 2022 – Débat Cayenne Eldorado).

    nota. Ces citation sont tirées de l’excellent article de Guillaume Reuge.
    https://www.guyaweb.com/actualites/news/societe/homes-catholiques-exiger-reconnaissance-et-reparation/

    Tu vois…Alors pourquoi tu mens en évoquant une revendication de 40ans?

    C’est pour te faire pardonner d’avoir il y a peu prétendu à tort, que ce discours fondateur pour la cause autochtone, prononcé il y a 40ans par Félix Tiouka, contenait des propos racistes?
    En fait tu n’y connais rien à la cause autochtone…Tu l’instrumentalises cyniquement et grossièrement. Inventant des revendications fictives de 40ans sur les homes indiens, tout en cautionnant l’initiative assimilatrice brutale de papa Vignon, qui en est clairement à l’origine. Tu n’es franchement plus crédible sur le sujet Morvandiau…

  • spir

    Bonjour, je n’ai pas l’habitude de lire les commentaires. J’ai lu. Je ne sais pas si vous avez vu cela. Bonne fin de journée à toutes et tous. https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

  • gmangier

    Attention, Frog va parler d’une meute lâchée sur un seul homme…de plus, quand bien même il est maladroit dans la forme et parfois approximatif dans le fond, tout ce que dit Morvandiau est-il forcément à jeter ? Dans le genre complotiste, le site en a un bon aux commandes…pourtant vous l’encessez sans cesse. Maintenant, vous l’avez déjà écrit vous-même, tant que la France ne ratifiera pas la convention 169 rien ne changera jamais.

  • Frog

    Le type qui nous bassine avec sa croisade anti « taulier », aux propos d’une incommensurable profondeur, trouve les posts de morvandiau approximatifs et maladroits dans la forme ? Mais lui concède tout de même quelques vérités…un peu comme Fucking Fernand qui a quand même le média le plus fiable…en fait vous enculez des mouches.

  • Leksobg9

    Morvandiau, Il s’agit là d’un sujet trop important pour les victimes et leur famille qui souffrent encore dans leur chair, pour que vous puissiez essayer de faire diversion en accusant les élus locaux qui auraient sus et qui n’auraient rien fait. Vous dédouanez ainsi l’église et l’état.
    Ces derniers doivent prendre leur entière responsabilité et réparer leurs méfaits. Ces violences coloniales sont préméditées car elles sont corrélés à la création du territoire de L’Inini en 1930.

  • Bello973

    Les points de vue de Frog sont souvent provocateurs et discutables…Il ne faut donc pas s’en formaliser d’avantage. Et pardon, mais jusqu’à deux contre un, difficile de parler de meute. Je me retrouve moi-même très régulièrement en deux contre un, face au tandem Frogie&Morvie (je fais dans le cartoon consensuel désormais, vu que The new Dupond&Dupont Lajoie, il y a eu quelques complaintes). Et je trouve cela plutôt stimulant. Aucune raison de jouer les pleureuses par conséquent. Bon à quatre contre un, Frog à raison, c’est vrai que ça commence à faire un chouilla « meute »…

    D’ailleurs je ne comprends pas trop cette petite acrimonie grandissante contre le taulier. Le taulier, façon de parler, et sans vouloir minorer l’égale importance des autres journalistes du site. Mais vu que c’est lui, le seul qui vient au contact, parfois rugueux, du public. Je suis sincère en disant que cela mérite quelque hommage. Et j’ai donc, moi aussi eu parfois maille à partir avec le taulier. Même que sans me vanter je crois être l’un de ses sophistes préférés, si je me fie à certaines de ses amabilités passées. Au tout début, je me souviens que j’avais beaucoup de mal avec son « étiquetage ethnique » quasi systématique, des protagonistes de l’actualité…J’ai plutôt l’impression qu’il s’est pas mal calmé. Ou alors c’est moi qui y fais beaucoup moins attention à force. Tout récemment ça a d’ailleurs encore friter un peu, au sujet de son scanner in corpore à propos du quel j’ai évoqué un « mythe invérifié »… Ce n’est donc pas trop ce que j’appellerais « encenser ». Et vous avez vu que j’ai plutôt réussi à bien désamorcer. FF ne m’a pas traité de sophiste cette fois-ci, il a juste bougonné un peu sur mon anonymat et mon canapé, mais il n’a finalement pas remis en cause mes propres recherches anonymes, sur le mythique scanner in corpore de Schiphol. Cela-dit nous avons aussi été beaucoup plus en phase sur d’autres sujets, lors de la période Covid notamment. Feu l’inénarrable GZ en a un peu fait les frais… Bref, si je vous raconte tout cela, c’est juste pour préciser qu’en dehors de l’ironie taquine à laquelle il peut m’arriver de succomber, de temps à autre, la flagornerie envers le taulier n’est pas d’emblée ma tasse de thé. Partant, et au bout d’une quinzaine d’années d’assiduité il est vrai décousue, je pense pouvoir faire part d’un peu d’expérience et d’objectivité, en estimant que FF le taulier n’est pas complotiste. Enfin…, vu que nous le sommes tous plus ou moins à nos heures, disons plutôt qu’il est cent fois moins complotiste qu’un Morvandiau ou un Frog… pour vous donner une petite idée approximative. Et donc, les petites allégories piquantes du style « groupuscule » relèvent selon moi plus de la mise en boite qu’autre chose. Simple penchant pour la provocation et la joute verbale. Notre aimable taulier est un tantinet soupe-au-lait, au cas où cela vous aurait échappé. Mais impossible pour moi de condamner une telle combativité. Bien au contraire. Et vu comme vous vous y êtes effectivement mis à plusieurs…à quatre, tout de même… fusse fortuitement…par inadvertance ou concomitance…Disons que cela vaut une petite prime de sympathie au solitaire. C’est plus sport.

    En outre, il y a quand même un truc qui me chagrine. Mais j’ose à peine en parler tellement c’est bêta… Hum,hum…juste sous le titre, et précédant l’article… Il y a le nom du journaliste. Alors autant vous dire que pour ma part, tous ces commentaires qui se perdent en jugements désobligeants sur la qualité de rédaction de FF, me semblent des plus incongrus… pour ne froisser personne. Normalement, quand on n’aime pas, on zappe. Personne ne force quiconque à s’adonner au masochisme ou à s’abonner au site et à y lire les articles du taulier. Pardon, mais s’échiner ainsi à lire quelqu’un dont on n’aime visiblement pas le style ou les manières, et s’en plaindre ensuite dans les commentaires… Comment diable vous faire entrevoir le côté vain et pervers de la chose? Moi je ne suis pas non plus un inconditionnel des comptes-rendus d’audience de FF… Mais je les lis cependant très souvent, au moins 80-90% d’entre eux. Un peu par voyeurisme comme la plupart des gens, tout comme je regardais autrefois l’excellente émission « strip-tease »…puisque ce sont souvent, autant de fenêtres ouvertes sur le malheur des autres et les affres de la société. Un peu pour rentabiliser mon abonnement. Car comme le disait mamie, il ne faut pas gâcher! Je paye, donc je lis un max si je peux, y compris la trente-huitième affaire de mule racontée par FF…
    Un peu par curiosité sur le fonctionnement de la justice. Et honnêtement, on peut critiquer le style de FF, mais c’est le seul en Guyane (et même l’un des rares au-delà) qui décrit autant les procédures de l’univers judiciaire et les déroulés des affaires. Bon certes, ce n’est pas aussi littéraire qu’un Valdiguié dans Marianne, mais par exemple, je trouve que les quatre cinq articles sur le meurtre du loueur de voiture, en terme d’apprentissage immersif prolongé, c’est plutôt très enrichissant. Combien savaient qu’il y avait une chambre d’instruction statuant sur la détention préventive? Que cela impliquait autant d’aller-retours? Que le juge d’instruction pouvait autant se faire malmener par les avocats? Désolé mais on apprend. En tout cas moi j’apprends. Qu’importe le style pourvu qu’il y ait l’ivresse et l’envie de comprendre. Et enfin, je les lis un peu aussi par discipline personnelle, celle de tout bretteur qui se respecte. Lorsque tu vois le compteur bleu qui s’excite en bas à droite de la photo d’un article que tu avais cette fois-ci dédaigné…C’est qu’il y a sans doute du fight…Une meute qui écharpe…Du Morvandiau à picoter…Du Frog à moucher…Et bon, tu ne peux décemment pas débarquer en slip au milieu de la mêlée…alors avant, tu lis quand même l’article sur la trente-neuvième affaire de mule, de FF. Discipline…

    Sinon, oui. Tout n’est pas à jeter dans le Morvandiau…C’est ce que j’expliquais à Franck973 l’autre fois, lorsque ce dernier le traitait de raciste… Par contre tant qu’il est sur son registre du complot créole arrangé à toutes les sauces… Et bien vu que personnellement j’adore taquiner le complotiste. Meute ou pas meute, quelle raison il y aurait-il de ne pas en profiter? Et depuis le temps, Morvandiau a parfaitement saisi comment cela fonctionnait…Il doit donc y trouver son plaisir lui aussi quelque part, à y revenir ainsi sans arrêt. Non?

  • gmangier

    Allez, vous n’avez pas tort. Pan sur le bec ! La tournée est pour moi !
    On revient au puits malgré tout !

  • gmangier

    Ceci dit, la suppression de commentaire c’est toujours amusant surtout pour quelqu’un qui parle de légal si souvent…faut pas froisser la tôle…bien curieux de savoir quel cadre légal il ne respectait pas…
    😉
    Rendez-vous au comptoir Bello973 !

  • Bello973

    « Vous enculez les mouches »… Comme tu y vas Frog. A quoi ça sert de verser dans un signalement intempestif et ballot de « flagrant homophobia »? Si c’est pour se complaire ensuite de la sorte, dans la promotion de pratiques sexuelles prohibées envers les animaux (enfin il me semble). Et n’est pas Boris Vian qui veut malheureux, tu risquerais en plus de paraître vulgaire…

  • Frog

    Leksobg9
    Inini 1930, indiens Oyaricoulets en cours d’extermination par les Wayanas, peuple colonisateur et guerrier, colonisé à son tour, l’histoire de l’homme…

  • Frog

    Pour l’ami bello ( retrouvé dans ma bibliothèque)

    *https://www.persee.fr/doc/outre_1631-0438_2011_num_98_370_4553*

  • Bello973

    Et bien, en fait il faudrait le lire maintenant… Et nous expliquer/démontrer la réalité de ce rapport de domination, dont l’auteur Jean Moomou n’est lui-même pas convaincu.
    Bon courage.

  • Frog

    @ Morvandiau en rembobinant encore un peu on oubliera pas le calvaire parfois vécu par les collégiens Amérindiens du haut Maroni logés en famille d’accueil bushinengue.
    Tu couine sur l’orpillage ? Ben tu manges pas!

  • Bello973

    Des curés et des gosses, enfermés ensemble dans les homes indiens. Une association périlleuse quand on sait ce qui s’est passé partout ailleurs (et se passe encore de nos jours). On comprend que les deux institutions complices État/Eglise n’aient pas trop envie de déterrer le passé, au risque de révéler des choses encore plus scandaleuses.

    https://www.sudouest.fr/culture/religion/abus-dans-des-pensionnats-catholiques-le-canada-veut-des-excuses-du-pape-3062987.php

  • Frog

    Oulalaaa, vos allusions érotiques vont encore énerver le petit roquet priapique!

  • Bello973

    De possibles sévices sexuels contre des gamins, tu envisages donc cela comme des « allusions érotiques »? Euh, là il me semble que tu t’égares un peu sur un terrain vaseux, la grenouille. Et tu réalises qu’il y a potentiellement des victimes qui te lisent? Ressaisis-toi vite, il n’y a rien d’érotique dans la pédophilie.

  • Frog

    Allusions, a dit la grenouille, mais vais faire comme l’autre: pardon aux deux victimes si j’ai pu vous offenser…par chez moi, les curetons lubriques c’était la règle.

  • Bello973

    C’est le fait d’érotiser un sévice sexuel qui est problématique… Pas le fait d’y faire allusion.
    Tu ne peux pas être irréprochable sur la dénonciation des persécutions contre les homosexuels en Ouganda, et être à ce point borderline sur un sujet (abus sexuels des hommes d’église) impliquant des enfances traumatisées. Et pas que par chez toi, je te le rappelle…

  • Frog

    « Tendance plus ou moins prononcée à l’amour (sensuel, sexuel), goût plus ou moins marqué pour les plaisirs de la chair » Définition de l’erotisme qui pour le coup sied bien au sujet, tristement, mais tout est dans la nature…
    Mais bon, vos aveux sur le sophisme rendent tout cela moins intéressant.

  • Bello973

    Tu t’enfonces un peu là… Toujours aussi problématique, et même plus, de voir un acte d’amour dans un acte de pédophilie…Et tu as tort, c’est toujours édifiant ce genre de dérapage… et incapacité à s’en rendre compte. L’époque Metoo, ça ne doit pas trop être ta tasse de thé vieux croûton. Et sur le sujet en question, même si tu crois judicieux de continuer à faire le malin en n’évoquant que deux victimes…Ce pourrait hélas être bien plus.

    Sinon, flatté de constater que tu dévores mes tartines vieux croûton (aucune allusion érotique, retiens-toi…). Mais toujours cette petite tendance à lire l’ironie de travers… Tu peux donc me relire, je n’ai rien avoué, j’ai surtout dénoncé le point de vue et les amabilités passées du taulier à mon encontre. Tssss. Tu as décidément beaucoup de mal à faire preuve de quelques empathies pour les victimes…

  • gmangier

    C’est le Gabriel Matzneff du coin ?

  • Bello973

    Ne t’emballe pas non plus… Ce genre de balourdises qui sont souvent générationnelles, méritent certainement quelques remontrances lorsqu’elles sont proférées en public, mais tout de même pas l’opprobre. Le batracien a tout autant droit à ta compassion que le Morvandiau. Tout aussi discutable que l’effet de meute, est la mise à mort injustifiée de celui qui a juste trébuché. Désolé, j’ai tendance à parler un peu comme maitre ioda, lorsque je réussis un petit uchimata avec autant de facilité. Ça va me passer… Sans rancune Frog, relève-toi.

  • gmangier

    L’ironie, le second degré ou le sarcasme ne sont pas valables ou légitimes que d’un côté me semble-t-il… ;-)
    Je vis depuis quasiment vingt ans en Guyane et je lis depuis suffisamment longtemps la presse locale et les commentaires afférents pour trouver toujours étrange ce relativisme dans la légitimité d’un commentaire.

  • Bello973

    Le Gabriel Matzneff en question est tout de même accusé de viol sur mineur…

  • gmangier

    Et donc ? D’où les termes ironie, sarcasme, second degré, etc. Nul n’est le garant de la parole des uns et des autres. Vos commentaires sont souvent intéressants mais du même tonneau que nous ne sommes pas journalistes, vous n’êtes pas le gardien des bonnes mœurs ni du degré de compréhension d’un commentaire.
    Si j’en reviens aux échanges et aux réponses sur la déontologie et le légal dans les écrits de FF, je ne vois pas où est le problème d’après cette réponse du taulier sur la légalité ? Concernant donc Gabriel Matzneff et Frog, il y a un point d’interrogation et c’est bien entendu ironique. RAS !
    Du même tonneau, grand bien lui fasse de me qualifier d’enculeur de mouches ou de volontairement (j’espère que c’est volontaire, lol) mal écrire mon pseudo pour me répondre. Je n’y vois là aucun souci autre qu’une confirmation du haut niveau des échanges de notre bistrot.
    Nous ne sommes pas modérateurs des uns et des autres d’autant plus avec des sensibilités et valeurs bien différentes d’un individu à un autre.

  • Bello973

    Comme je l’ai déjà dit à un autre, je ne suis en effet pas juge et chacun est libre de ses propos. Toutefois étant partie prenante de l’échange et je pense plus précisément à l’origine de cette petite sortie de route de la grenouille hors des limites de son bénitier. Et vu que vous avez choisi de l’exploiter, mes observations n’ont d’autre but que de marquer ma position pour me démarquer. Simple précaution égoïste de ma part, compte tenu de ce qui est de mon propre point de vue, plus ou moins licite ou non, en terme de vulgarité, insulte, ou diffamation, indépendamment de toute position anecdotique de FF. Ceci étant bien posé, je vous laisse évidemment poursuivre à votre guise…

  • gmangier

    Peut-être qu’au-delà de tout ce contenu qui, justement, demeure légal, il faudrait tout simplement un modérateur sérieux qui ne supprime pas les commentaires sur la base d’un désaccord.

  • Bello973

    Je n’ai aucun moyen de juger de la légitimité d’une éventuelle censure, si tant est que vous soyez certain qu’un bug technique soit exclut. De ce que je crois avoir constaté, chaque post dépourvu de lien http est immédiatement intégré au thread des commentaires et le compteur est incrémenté. Donc avez vous clairement vu le votre s’afficher (il faut toujours vérifier), puis être supprimé ensuite? Dans ce cas là, le mieux serait alors de re-poster en reformulant de façon plus édulcorée.

    Depuis peu, certains liens http joints au post provoquent mécaniquement une mise en attente de modération (mais pas tous, ex. mon post avec le lien vers le site de sud-ouest a été publié direct) qui est mentionnée, et dans ce cas là vous êtes le seul à voir votre post dans le thread…Est-ce le cas, avez-vous été en attente d’une modération, non suivie d’une publication?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

7 ans de prison requis par le parquet général contre « l’assistant maternel » pour avoir agressé sexuellement 11 victimes âgés de « 3 à 12 ans »

Surprise au début du procès, alors que j'étais prêt à quitter les lieux, pour laisser le huis clos se dérouler, personne ne demande à ce que ce procès soit fermé au public. "Il y a une ...

Arrivée des étages de la fusée inaugurale Ariane 6

Les étages principal et supérieur du premier lanceur de vol Ariane 6 sont arrivés hier au port de Pariacabo à bord du cargo hybride Canopée au terme de neuf jours de traversée transatlantique. ...

Montagne d’Or : la justice tire un trait sur le renouvellement des concessions

Par deux décisions rendues le 6 février, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a rejeté le renouvellement des concessions minières Élysée et Montagne d'Or de la compagnie éponyme, ...

Visite présidentielle : Emmanuel Macron en Guyane du 24 au 26 mars

Le bruit d'une visite officielle du président de la République en Guyane circulait depuis plusieurs semaines, nous sommes en mesure de confirmer cette information : le chef de l'Etat Emmanuel Macron...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube