Dimanche 03 Mars

Publicité Guyaweb

Homes catholiques : exiger reconnaissance et réparation

Homes catholiques : exiger reconnaissance et réparation

Révélée par le livre Allons enfants de la Guyane de la journaliste Hélène Ferrarini, l’assimilation forcée d’enfants amérindiens et noirs-marrons dans des pensionnats catholiques en Guyane depuis 1930 va peut-être faire l’objet d’une Commission vérité et réconciliation. C’est en tout cas le souhait de nombreuses organisations autochtones qui ont posé mi-décembre, lors d’un séminaire, les premiers jalons de ce processus juridique de reconnaissance des violences subies. Un travail mémoriel nécessaire pour changer le système, notamment éducatif, et poser la question de la place des autochtones dans la société française.  « Il fallait tuer l’amérindien, mais garder l’homme. » Voilà comment Alexis Tiouka, militant…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

10 commentaires

  • Frog
    31 décembre 2022

    Dans les années 30, cher les sœurs au fin fond de l’Auvergne ou de la Bretagne ou mieux cher les jésuites le sort d’un petit “ caucasien” était guère plus enviable…
    Lassant ces demandes de réparations.

  • Bello973

    C’est très bien que le député de la première circonscription s’intéresse à ce travail de mémoire. Il ne lui reste plus qu’à mobiliser son groupe parlementaire (GDR) pour que la mise en place de cette CVR aboutisse.

  • Mya

    Mais ça n’a rien à voir quand même !
    Il y a, ici, le côté systématique, l’enlèvement des enfants à leur famille de force, le retrait de l’autorité parentale, la déculturation organisée…
    Lassant ces comparaisons qui ne reposent sur rien.

  • Anada

    Il s’agit bien d’enfants amérindiens, pas d’enfants marrons. Les sociétés marronnes se sont constituées en opposition militaire contre les Blancs, et leur liberté gagnée à haut prix, ils n’ont eu de cesse de protéger les leur contre le Bakaa. Jamais leurs enfants n’ont été saisis et mis dans des homes.

  • Frog

    Mya, rien à voir vraiment ? Breton interdit à l’ecole…etc la republique a eu a coeur d’harmoniser, plus ou moins durement selon l’epoque.
    Quand aux enlevements de force à leurs parents, pardonner moi mais le doute m’habite…
    Maintenant qui va « réparer » les rapts de femmes d’une tribu à l’autre ?
    Ou l’asservissement d’une ethnie sur l’autre ( Wayana/ Oralycoulés, noirs marrons/ Wayanas…)
    Un constat tout de meme, la republique n’a pas faillie en donnant une bonne education a Mrs Ferreira, Tiouka et Pierre…
    Et le coup du roucou interdit à l’ecole, je me marre…
    Chercher l’instit la plus empathique ( pour pas dire engagee ) de l’EN, je doute qu’elle accepte de repeindre sa classe !

  • Mya

    Frog, je t’invite à lire le livre d’Hélène Ferarrini et de revenir discuter.

  • benoit

    Les Amerindiens ont bien plus subit l’ evangelisation a « tout prix » que la republicanisation forcee.
    Dans ce cas le premier pas de reparation ne serait ce pas d attaquer d abord l eglise dans les juridictions adequats ?
    Etrange que tout ces griefs ne concernent que l’etat.

  • Frog

    Mya, promis. A mon tour, je vous invite à voyager, vous ouvrir sans apriori au monde qui vous entour et vous verrez, la France, c’est pas si mal. ( ça devrait d’ailleurs être obligatoire)
    L’être humain, quelque soit son origine, son histoire est capable du meilleur comme du pire…

  • Bello973

    Pas si mal? Frog, petit joueur, pourquoi tant de réticence à tendre vers l’excellence en s’inspirant du travail de reconnaissance qui a lieu au Canada? A l’inverse, vous demandez presque aux victimes de la fermer… parce que c’est lassant. On est pas franchement dans le domaine du meilleur en l’humain là.

  • Frog

    A méditer.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deuxième round judiciaire pour le policier Rubichon : a-t-il violé Natasha, mule guyanienne, dans le commissariat ?

En juin 2022 , en première instance, le parquet avait demandé « 5 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ». Après en ...

PPI : vote de « confiance » pour la majorité Serville

Les élus territoriaux ont adopté, jeudi 29 février en Assemblée plénière, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028, un document de prospective économique pour porter les...

« 18 ans de réclusion criminelle » pour Nathan Lahondes qui a tué au fusil son récent colocataire Valcker Miranda Dos Santos : trois balles dans la tête à courte distance

C'est un procès exceptionnel qui a eu lieu devant la Cour d'assises de Cayenne du lundi 26 février au mercredi 28. Une photographie d'un pan de la jeunesse guyanaise sans idéal véritable et ...

La CTG pousse pour récupérer la compétence minière et la délivrance des titres

C'est l'une des principales informations de la table ronde "Enjeux aurifères : Bilan et perspectives" qui s'est tenue mercredi 28 février en préfecture en présence des services de l'Etat, des ...

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube