vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Suspicion de falsification sur le dossier Limonade

Déflagration maximale déclenchée ce mercredi par Médiapart qui révèle qu’une « enquête a été ouverte par le parquet de Cayenne pour « faux et usage de faux » visant une manipulation des documents versés à l’enquête publique qui avait conclu en 2009 à un avis favorable au permis minier [Rexma sur la Crique Limonade] ». Contacté par Guyaweb, le procureur de la République confirme cette information. « L’enquête a été ouverte début juillet. Nous avons été informés indirectement que les conclusions [d’impact sur l’environnement] auraient pu être remaniées pour qu’elles soient favorables à l’ouverture du permis » répond Ivan Auriel. Entre les…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

0 commentaires

  • La Guyane, personne ne vous croira. Il faudra peut-être songer à y arrêter le bloublou et l’imposture un jour, non ?

  • La censure à la Semaine guyanaise est confirmée! La honte! Dans 2 jours, Alain Chaumet et sa fille Vanessa Chaumet-Chang Hing Wing devant les prud’hommes pour s’expliquer. Une chance que l’audience soit publique, on attend leurs explications. Après la censure, les sanctions, les salaire non versés! Encore la honte pour ce journal!

  • Alors là !!!
    La Guyane est dans la merde !!
    Coucou la #Team #OnSait

  • Me Boris CHONG SIT, actuel avocat de Rexma est aussi conseiller régional à la commission Administation – Finances dont la vice présidente est Carole OSTORERO!!!! C’est sur le site du Conseil régional de Guyane : http://www.cr-guyane.fr/institution-region/organisation-politique/les-commissions-internes
    On hallucine!!!
    #OnSait

  • la vérité refera surface un jour,le 973 est un pays de magouille,tout est possible,mais on peut pas tout cacher plutôt on peut pas tout nous faire avalez…

  • – Connaissant ‘le bougre’, une censure ne peut se résumer ou se ‘négocier’ par un « bon ben d’accord »!!!! …

  • RFO qui pratique aussi régulièrement la censure et France Guyane, le quotidien officiel des faits divers populistes, parleront-ils de tout ça en détails ?

  • Maiouri Nature Guyane

    La suspicion de falsification d’un rapport de bureaux d’études indépendants avait aussi été évoquée lors de l’enquête publique ICPE du projet minier canadien Iamgold (nov. 2007/ cf Sem. Guya. #1249). Autre similitude : le commissaire enquêteur chargé d’étudier l’enquête publique d’Iamgold était également le même que celui du dossier Rexma, devenu plus tard, comme le rappelle Mediapart, porte-parole en Guyane de la compagnie pétrolière Tullow Oil ! A l’époque, « Attac Guyane » avait d’ailleurs réclamé, par courrier adressé au président du Tribunal Administratif, (qui nomme les commissaires) la suspension de ce dernier en vertu du point 10 du code d’éthique des Com. Enq. En effet, ce Commissaire était 2 ans plus tôt encore représentant du Medef à l’Aract… et le Medef étant, avec l’UMP, la seule institution à défendre le projet Iamgold…. Affaire néanmoins classée sans suite !

  • Tout ça ça pue. Et la jet set de RFO n’en dit pas grand chose

  • Guyane 1ère en à parlé et même sur le conflit à la Semaine guyanaise (du moins pour la télé). D’ailleurs pour citer Médiapart : « On pourrait parfois le croire pourtant : Casas a obtenu du directeur de la Semaine guyanaise – et patron du Medef local – Alain Chaumet, la censure d’un article révélant l’existence d’une enquête judiciaire qui le mettait en cause pour escroquerie dans son négoce de bulldozers, quelques semaines avant l’audience. Sous la pression de la rédaction, l’enquête est finalement publiée ; mais son auteur, le journaliste Frédéric Farine, et son rédacteur en chef, Jérôme Vallette, écopent respectivement d’un avertissement, et d’une mise à pied (…) ».

    Médiapart : http://www.mediapart.fr/journal/france/310713/mine-d-or-en-guyane-le-permis-montebourg-menace?page_article

  • 30 heures après la parution de l’info, le nouvel Obs en parle, le Monde en parle, l’AFP a sorti une dépèche reçue par toutes les rédactions, et toujours rien sur le site du seul quotidien de Guyane.
    Et cette (auto?)-censure de la presse locale me fait au moins aussi peur que la falsification de l’étude d’impact en elle-même.
    Réveillez-vous, journalistes Guyanais! La démocratie a besoin de vous!

  • Les rares journalistes guyanais qui essayent de sortir des trucs en Guyane, on les censure et leur patron les sanctionne. Les autres, ils n’osent pas ou attendent que Médiapart le fasse, c’est cela ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube