Samedi 24 Fevrier

Publicité Guyaweb

Total : les écologistes montent au créneau

Total : les écologistes montent au créneau

L’organisation Greenpeace et le collectif Stop Pétrole Offshore Guyane s’insurgent contre l’autorisation donnée au groupe Total pour réaliser des forages pétroliers au large de la Guyane.

L’arrêté préfectoral « autorisant la société Total Exploration et Production Guyane Française à réaliser 5 forages d’exploration pétrolière sur le permis d’exploration Guyane Maritime » a été signé lundi par le préfet de Guyane Patrice Faure (Guyaweb du 23/10/2018) et il a été officiellement publié ce mercredi 24 avril 2018.

Une décision « incompréhensible »

« Cette décision est incompréhensible ! Entre fuites d’hydrocarbures, boues de forage toxiques et marée noire, les risques de pollution liés aux forages sont nombreux. Ce projet menace autant les populations côtières que la faune et la flore de la région » fustige Greenpeace France, qui regrette que « notre pays continue à privilégier les intérêts des industries les plus polluantes au détriment de l’intérêt général ».

L’organisation environnementaliste se dit aussi « atterrée par la validation expéditive dont a bénéficié Total. Malgré l’ampleur du projet, la consultation publique, qui a pourtant connu un taux record d’avis négatifs, n’a jamais été accompagnée d’un débat public ».

« Une attitude irresponsable »

Le collectif Stop Pétrole Offshore Guyane « condamne une attitude irresponsable en totale contradiction avec les choix que nous devons opérer pour préserver le climat et notre biodiversité » ainsi qu’avec « l’Accord de Paris, la loi Hulot pour la sortie des hydrocarbures et les prescriptions du Groupe d’experts pour le climat (GIEC) ».

Le collectif regrette que « malgré une mobilisation record contre le projet à l’occasion de l’enquête publique au mois d’août dernier, l’Etat et la Collectivité Territoriale de Guyane, complices de Total, passent outre les 99,86% d’avis défavorables exprimés par le public ».

« L’appel de l’argent facile »

Stop Pétrole Offshore Guyane stigmatise les élus de Guyane qui, « cédant à l’appel de l’argent facile », « encaissent un chèque au montant dérisoire (10 millions, soit à peine le prix d’un collège) par rapport aux besoins réels de la Guyane et ressortent les fausses promesses d’emplois et de retombées financières ».

Le collectif « se tient prêt pour le bras de fer qui s’engage contre le géant pétrolier » et il entend user « de tous les moyens, notamment juridiques, pour s’opposer à cette aberration économique, sociale et environnementale et mettre un arrêt final au projet mortifère de Total ».

Les associations NatureRights et ZEA, membres du collectif Stop Pétrole Offshore Guyane, organisent une conférence de presse jeudi 25 octobre à 18h au Consulat (2 rue Vercingétorix) à Paris « pour exposer les enjeux de la mobilisation contre le projet de forages offshore de Total en Guyane française ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

  • En Guyane aussi une mobilisation est nécessaire. Stop aux faurages industriels (du nom du préfet) destructeurs

  • Francois

    les trente deniers de Judas, les dix millions d’Euros de Rudolphe …
    Quand je pense qu’il n’a même pas été kapable de demander à « ses » techniciens et « ses » administratifs d’aller écrire un avis lors de la consultation publique …

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

7 ans de prison requis par le parquet général contre « l’assistant maternel » pour avoir agressé sexuellement 11 victimes âgés de « 3 à 12 ans »

Surprise au début du procès, alors que j'étais prêt à quitter les lieux, pour laisser le huis clos se dérouler, personne ne demande à ce que ce procès soit fermé au public. "Il y a une ...

Arrivée des étages de la fusée inaugurale Ariane 6

Les étages principal et supérieur du premier lanceur de vol Ariane 6 sont arrivés hier au port de Pariacabo à bord du cargo hybride Canopée au terme de neuf jours de traversée transatlantique. ...

Montagne d’Or : la justice tire un trait sur le renouvellement des concessions

Par deux décisions rendues le 6 février, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a rejeté le renouvellement des concessions minières Élysée et Montagne d'Or de la compagnie éponyme, ...

Visite présidentielle : Emmanuel Macron en Guyane du 24 au 26 mars

Le bruit d'une visite officielle du président de la République en Guyane circulait depuis plusieurs semaines, nous sommes en mesure de confirmer cette information : le chef de l'Etat Emmanuel Macron...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube