Samedi 13 Avril

Publicité Guyaweb

Total autorisé à forer en Guyane

Total autorisé à forer en Guyane

C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre pour le groupe Total en Guyane, autorisé par le préfet à forer au large des côtes guyanaises. Une information révélée en exclusivité par la Collectivité Territoriale de Guyane – signataire d’un accord-cadre de 10 millions d’euros avec le groupe Total – qui s’est empressée de l’annoncer aux médias de Guyane. “C’est une information qui vient de nous être confirmée” a déclaré à Guyaweb Céliane Ringuet, en charge de la communication du groupe Total. La semaine a démarré sur les chapeaux de roues pour le groupe pétrolier qui a aussi obtenu “un avis favorable en…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

6 commentaires

  • Jmc

    Il faut faire comprendre à madame Albanesi que le capital est plus fort que le peuple. Ces enquêtes publiques sont une mascarade , le mieux c’est de ne pas y participer tant la manipulation des opinions est patente.
    Après on a une CTG qui se vend pour 10 millions plus 10 millions en cas de découverte et d’exploration.. Quelle leurre car sur le fonds ce sont bien des miettes qui seront récupérées au risque d’un désastre écologique intemporel mais aussi des profits qui pourront être engrangés. Des milliards d’euros au final qui ne contribueront en rien au développement de notre Guyane et au bonheur de ses habitants.
    Alors que l’on sait que la raffinerie de Trinidad ferme prochainement, que les énergies fossiles sont une énergie du passé, nous nous engageons donc dans des explorations d’un autre temps. Au mépris de notre territoire, et de son avenir, nous n’obtiendrons même pas le minima d’une baisse des taxes régionales sur les prix des carburants. Écœurant, je suis écœuré de telles décisions .

  • GZ

    Jmc
    Merci à Vous pour ce parfait résumé.

  • Francois

    d’accord 5/5 avec jmc et sa lucide analyse – toute ma sympathie et tout mon soutien à Madame Claire Albanesi, porte-parole du collectif Stop Pétrole Offshore Guyane (SPOG).

  • Cooldays

    Le gouverneur de la colonie autorise la compagnie pétrolière à forer dans le plancher océanique pour évaluer le potentiel de pillage de la ressource. Les sbires néo-colonialistes locaux se félicitent que la métropole épargnent à la colonie l’application de la loi Hulot et le respect des Accords de Paris. La militante anti-colonialiste Claire ALBANESI et ses camarades continuent la lutte pour l’émancipation de la Guyane, dans l’indifférence quasi-generale. En effet, 10 millions d’euros versés par la compagnie coloniale ont suffi à acheter le silence ou l’approbation des élus colonialistes et des traditionnelles forces autonomistes et indépendantistes.
    Triste espoir de s’émanciper du néocolonialisme français en se soumettant à l’impérialisme multinational. Naïveté mêlée de cupidité…

  • Gaspard

    On attend toujours le projet de devellopement des fonctionnaires Activistes et parfois a l education nationale…en attendant on prend le petrole.

  • Cooldays

    Fais d’abord tourner une entreprise en Guyane, et reviens donner tes leçons ensuite. Tu auras gagné en humilité, crois-moi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Corruption à la préfecture : pas de Foin, ni de Fléchel, chef et agent du bureau des étrangers, l’appel se limite aux deux chefs d’entreprise Christine Paris et Bernard Guirand

Nous avons appris ce matin que Ronald Foin chef du bureau des étrangers à la préfecture et Marcel Fléchel agent au même bureau auront été les deux derniers désistements de l'affaire de ...

Haïti : le Conseil de transition bientôt sur les rails ?

Les responsables politiques haïtiens ont trouvé dimanche 7 avril un accord pour former un Conseil de transition présidentiel de 22 mois qui devrait conduire le pays vers des "élections ...

La CTG a adopté son budget 2024 atteignant près de 870 millions d’euros

Les conseillers territoriaux ont voté à la majorité en faveur du budget primitif 2024 de la Collectivité qui leur était présenté le 9 avril en Assemblée plénière. Celui-ci, à l'équilibre, ...

Corruption à la préfecture : un chef du bureau des étrangers Ronald Foin et un agent Marcel Fléchel en appel de même que deux chefs d’entreprise Bernard Guirand et Christine Paris

Le procès de l'affaire de la préfecture est déjà programmé devant la Cour d'appel de Cayenne moins d'un an après sa tenue devant le tribunal correctionnel, les 3 et 4 mai 2023, où Guyaweb ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube