vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Auplata teste son usine de cyanuration à Dieu Merci

Auplata teste son usine de cyanuration à Dieu Merci

Pendant que le débat public autour de la Montagne d’or retenait l’attention, l’usine de traitement du minerai par cyanuration que développe Auplata sur ses concessions de Dieu merci était en cours d’assemblage. La compagnie annonce entrer dans une période de test et de validation de l’installation industrielle qui devrait fonctionner d’ici la fin de l’année. La compagnie Auplata, qui se présente comme le premier producteur d’or français côté en Bourse, avait déjà installé une usine pilote de cyanuration à Dégrad-des-Cannes en 2015. Cette même année, elle avait obtenu une autorisation préfectorale pour la construction d’une unité industrielle de cyanuration sur la commune de Saint-Elie…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Francois
    11 septembre 2018

    cela vaudrait une comparaison technique entre ce qui se passe à Dieu-Merci (Auplata) et le projet russo-canadien de la CMO à Montagne d’or. D’après mes petits calculs (très approximatifs), on est dans un rapport de 1 à 15 !

  • Jo
    11 septembre 2018

    Déjà une belle petite usine

  • La Sobriete Heureuse
    12 septembre 2018

    Laisser s’implanter une unité de cyanuration dans une commune comme St Elie, est totalement irresponsable de la part de ceux qui en ont signé les autorisations administratives. Qui plus est, comme l’a rappelé Or de Question dans son communiqué :
    http://ordequestion.org/index.php/communiques/129-le-cyanure-tue
    …l’utilisation du cyanure dans l’industrie minière en Europe est en voie d’interdiction totale, dans les années qui viennent !

  • raf973
    12 septembre 2018

    Vous écrivez : »Laisser s’implanter une unité de cyanuration dans une commune comme St Elie, est totalement irresponsable de la part de ceux qui en ont signé les autorisations administratives » En quoi est-ce irresponsable ? Et pourquoi vus n’allez pas bloquer le ,centre spatial en a

  • raf973
    12 septembre 2018

    arguant que chaque fois qu’une fusée est lancée c’est une bombe potentiel au dessus de nos têtes ???
    Vous avez de l’or dans votre ordinateur et dans plein d’autres appareil. arrêtez de les utiliser svp, ca sauvera la planète ….
    Cdlt

  • La Sobriete Heureuse
    12 septembre 2018

    C’est irresponsable car eu égard à son enclavement et l’absence de sécurité civile ah hoc sur cette commune, laisser des « hommes d’affaires » manipuler du cyanure pour enrichir moins d’une dizaine d’individus, c’est aller tout droit à la catastrophe sanitaire (explosion, rupture de digue, rejets volontaires ou accidentels…!
    Concernant l’or et l’informatique, triste que vous ignoriez encore que les besoins « informatiques » en or ne représentent que 8% de la production mondiale (informatique, nano-médecine et spatial) et que ses besoins sont satisfaits par trois fois leur volume par le seul recyclage des bijoux et matériels obsolètes…
    En d’autres termes, il est inutile de nos jours, sans changer la moindre de nos habitudes, d’aller forer les entrailles de la planète… et je ne vous parle pas des milliers de tonnes d’or qui dorment inutilement dans les coffres des banques mondiales.

  • Carvalho
    13 septembre 2018

    Plus précisément, la mine de Dieu Merci traiterait 300 T de minerais par jour, contre 12.500 T/J pour Montagne d’Or. C’est 42 fois moins.

    La différence de taille est encore plus importante pour le cyanure consommé : 1.2T par mois pour Dieu Merci contre 250 T/mois pour Montagne d’Or ! (8 à 10 T/jour, soit 36.000 T sur les 12 ans d’exploitation) C’est 200 fois plus !!!!

    On est clairement pas dans la même division. Montagne d’Or c’est beaucoup, beaucoup plus gros et les risques sont donc beaucoup plus grands.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary s’organise face au problème de l’eau

La petite commune de Sinnamary organise son ravitaillement en eau potable depuis que l'Agence régionale de santé a déclaré que l'eau du robinet était impropre à la consommation, suite à la déc...

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions