Lundi 22 Avril

Publicité Guyaweb

Retraites : « On est dans l’idée de combattre jusqu’à ce que cette réforme ne soit pas appliquée ou soit abrogée »

Retraites : « On est dans l’idée de combattre jusqu’à ce que cette réforme ne soit pas appliquée ou soit abrogée »

A l’appel de l’Intersyndicale, les opposants à la réforme des retraites seront de nouveau dans la rue en Guyane comme sur le reste du territoire national ce mardi 6 juin pour une 14e journée de mobilisation annoncée comme « historique », afin d’appeler les députés à voter la proposition de loi déposée par le groupe Liot et visant à abroger l’impopulaire réforme des retraites qui sera examinée ce jeudi 8 juin à l’Assemblée Nationale.

Même si la loi de réforme des retraites a été validée le 14 avril par le Conseil constitutionnel et promulguée à toute vitesse le lendemain 15 avril au Journal Officiel par le chef de l’Etat, sa contestation est toujours aussi vive. Deux jours avant l’examen de la proposition de loi d’abrogation de la réforme des retraites déposée par le groupe Liot, une 14e journée de mobilisation qualifiée d’« historique » par l’Intersyndicale est annoncée pour ce mardi 6 juin sur l’ensemble du territoire national.

6 juin : mobilisations à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent

En Guyane, cette mobilisation prendra la forme d’une marche dans les rues de Cayenne qui débutera à 9h devant la caserne des pompiers pour se terminer sur la place des Chaînes Brisées. Rendez-vous aussi à 9h à Kourou devant la mairie et à la même heure à Saint-Laurent du Maroni devant la sous-préfecture.

Mais à quoi doit-on s’attendre alors que les précédentes mobilisations guyanaises n’ont pas été suivies massivement, a-t-on demandé à la syndicaliste Sabine Lagrèze de Solidaires ? « C’est clair que la mobilisation en Guyane est moins forte que sur le territoire hexagonal. On s’interroge aussi, on a des explications mais pas de réponses magiques pour que demain on soit 20000 dans les rues. Il y a certainement les difficultés quotidiennes des travailleurs guyanais qui ne se projettent pas forcement sur leur retraite à 64 ans. »

Serait-ce un dernier baroud d’honneur pour l’Intersyndicale, d’autant plus que l’article 1 (supprimant le recul de l’âge légal à 64 ans) de la proposition de loi d’abrogation de la réforme des retraites a été rejeté par 38 votes contre 34 pour et 1 vote neutre par les députés de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale ? D’ailleurs, le décret controversé qui porte progressivement l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans a été publié dimanche 4 juin au Journal Officiel, l’entrée en vigueur de l’ensemble de la loi après publication de tous les décrets d’application étant prévue en septembre par le gouvernement.

« Ce serait étonnant que ce soit la dernière manifestation sauf si Macron décide de ne pas appliquer la réforme. L’idée est d’une mobilisation forte pour faire pression et aider les parlementaires à abroger cette réforme ce jeudi 8 juin, sachant quand même qu’il y a l’article 1 qui a été rejeté mais il y a les articles 2 et 3 » estime la syndicaliste Sabine Lagrèze.

« On est dans l’idée de combattre jusqu’à ce que cette réforme ne soit pas appliquée ou soit abrogée. On verra par quels moyens on arrivera à ce coup de force, mais il est clair que c’est une réforme qui n’est pas juste et dont personne ne veut. La lutte sera longue car le gouvernement n’entend rien » conclut l’opposante à la réforme des retraites.

Photo de Une : Mobilisation contre la réforme des retraites en Guyane_© Guillaume Reuge_Guyaweb

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la justice s’empare des questions environnementales

Créé en 2021, le pôle environnement du tribunal judiciaire de Cayenne, doté de magistrats spécialisés, monte en puissance depuis un an et demi afin de mieux poursuivre les atteintes ...

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube