Lundi 22 Avril

Publicité Guyaweb

Le groupement Guyane Fly, Vanair, Jet Airways remporte sous condition la DSP provisoire d’urgence

Le groupement Guyane Fly, Vanair, Jet Airways remporte sous condition la DSP provisoire d’urgence

Inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée plénière de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) du jeudi 16 novembre, l’attribution de la Délégation de service public provisoire d’urgence pour le transport aérien intérieur, d’une durée de 7 mois, a été remportée par le groupement Guyane Fly, Vanair, Jet Airways. En effet, les conseillers territoriaux se sont positionnés à l’unanimité pour que ce groupement soit le nouveau délégataire et assure ainsi le service public aérien entre le littoral et les communes de l’Intérieur. Il prendra le relais de la compagnie Chalair qui n’a pas été retenue et dont la mission se terminera le 4 décembre.

Trois offres étaient sur la table pour l’attribution de la Délégation de service public (DSP) provisoire d’urgence pour le transport aérien intérieur : Regourd Aviation, Chalair et le groupement Guyane Fly, Vanair, Jet Airways. « Après plusieurs échanges, la compagnie Regourd Aviation n’était pas en mesure de pouvoir répondre à cette DSP » a expliqué Grégoire Michau le directeur général des services (DGS) de la CTG, présentant le rapport.

 « Deux offres de qualité mais qui ne répondent pas totalement à nos attentes »

La première offre, celle de la compagnie Chalair, propose une offre financière de « 6,6 millions d’euros » et la mise en place de « deux avions, des Twin Otter », ce qui ne permettrait pas « de revenir pendant l’ensemble de la durée de 7 mois au service initial de la DSP. » En revanche, du point de vue technique, la compagnie dispose du Certificat de transport aérien (CTA) et participe en ce moment au fonctionnement de la DSP. Néanmoins, du point de vue social, la compagnie propose de reprendre « 20 à 27 salariés » – ce qui est moins que la proposition du groupement retenu.

Cette seconde offre émane d’un groupement de différentes compétences entre Guyane Fly, société guyanaise, Vanair, société tchèque, et Jet Airways. Cette offre de « 7,7 millions d’euros », plus importante que celle de Chalair, est selon les explications du DGS en réalité plus attrayante «lorsque l’on fait le bilan sur un coût par passager, qui est moins élevé que celui de la compagnie Chalair, et cette offre s’appuie sur trois avions dont 1 Twin Otter, celui de Zimex, et deux avions tchèques Led 410 de Vanair ».

En outre, cette offre a «des atouts supérieurs car on arrive à revenir à l’offre initiale d’Air Guyane » par l’apport de «trois avions » a renchéri le DGS. «Aussi, elle offre un certain nombre de garanties, par les personnes qui la portent, sur les capacités à opérer, notamment les opérations au sol, et enfin le volet social est plus important : plus de 40 salariés seront repris en CDI par le groupement ».

En revanche, des éléments techniques et organisationnels sont insuffisants : « la compagnie Vanair dispose d’un CTA mais pas de l’extension Amérique du Sud et la procédure est en cours auprès de l’aviation civile tchèque (… ). On mettra dans le contrat une clause résolutoire » a averti le DGS.

Au final, ce qui a été proposé est le maintien de l’offre du groupement « sous condition de l’obtention définitive du CTA sous peine de résiliation du marché », et si tel n’est pas le cas, « en substitution, de retenir la compagnie Chalair ».

Retrouvez tous nos articles sur le sujet 

Photo de Une : vue aérienne de Maripasoula © Hélène Ferrarini / Guyaweb

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la justice s’empare des questions environnementales

Créé en 2021, le pôle environnement du tribunal judiciaire de Cayenne, doté de magistrats spécialisés, monte en puissance depuis un an et demi afin de mieux poursuivre les atteintes ...

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube