Mercredi 22 Mai

Bataille pour la « biodiversité »

Bataille pour la « biodiversité »

Que de faux pas et de manœuvres politiques ! L’APB de Kaw sorti de la manche du préfet de Guyane n’est pas encore signé qu’il déclenche une réaction épidermique d’Hélène Sirder. Voilà de quoi torpiller le déplacement officiel et électoraliste de la secrétaire d’État à la biodiversité, Barbara Pompili, qui débute sa visite par une rencontre avec MM Sirder et Alexandre, en fin de journée. Ne serait-ce pas étrange de voir un végétarien réclamer l’ascendant sur la politique cynégétique ? Mercredi, en assemblée déli[bé]rante, les conseillers territoriaux se sont prêtés au même effet de style, en réclamant les pleins pouvoirs sur…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

5 commentaires

  • asf973

    Et il n’a pas fini de faire couler de l’encre cet arrêté de protection de biotope.
    Imaginez-vous quand même… En (super) résumé : Les articles 2,3 et 4 interdisent les activités industrielles, l’impact sur le massif forestier et le stockage des déchets pour tout le monde sauf… tadam… pour les opérateurs miniers!
    Il y a de quoi en bouffer ses chaussures!

    Action citoyenne

    Amis de #Guyane et du #monde…
    A vos souris…

    J’ai répondu à l’appel à participation de Or de Question! (Jeune collectif citoyen de Guyane opposé aux projets industriels d’exploitation minière.)
    Une consultation publique est en cours sur le site de la DEAL, jusqu’à ce soir minuit. Elle concerne un projet d’arrêté de protection de biotope de la Montagne de Kaw.

    Lisez l’article lié ci-dessous.
    Si vous êtes d’accord et que vous voulez soutenir le collectif et la Guyane, Copiez collez le texte de l’article (entre —) dans un mail AVANT minuit ce soir, à l’attention de : mnbsp [dot] deal-guyane [at] developpement-durable [dot] gouv [dot] fr

    https://www.facebook.com/notes/or-de-question/montagne-de-kaw-ou-le-beurre-et-largent-du-beurre/298761013844497

    Mme Sirder et la politique générale de la CTG ne pensent et ne programment qu’une chose: Faire de la Guyane un gruyère stérile, après en avoir extrait chaque gramme d’or ou de terres rares par des procédés industriels destructeurs et gravement polluant, sous couvert de développement économique, d’emplois et d’urgence de la situation guyanaise.
    Rappelez-vous l’accident au Brésil en oct. 2015. 750km de fleuve détruits, des milliers de personnes en danger, plus d’eau potable, des terres devenus stériles, la vie sauvage réduite à néant… http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/11/17/catastrophe-ecologique-au-bresil-apres-la-coulee-de-boue-toxique_4811803_3244.html
    Il y a d’autres choix pour la Guyane que l’exploitation minière industrielle portée par des multinationales étrangères qui se foutent complètement du pays dans lequel elles défoncent tout.
    Seulement, il faut ouvrir un peu ses œillères et avoir du courage et de l’énergie pour mettre en marche des orientations qui demanderont beaucoup d’efforts à tout le monde, mais qui au bout du compte pourrait faire de la Guyane un territoire d’exception, d’excellence et de sauvegarde d’une partie du poumon mondiale.

    On veut nous fait croire que nous n’avons plus le temps pour ça.
    Mais pourquoi la Guyane est elle si en retard? Depuis combien de temps avons-nous les mêmes élus aux commandes du territoire ? Depuis combien de temps « la vi a tellemen douce pou cé moun-yan » : pouvoir, reconnaissance, indemnités, possible prise d’intérêt?
    La réponse n’est pas compliquée : personne ne bouge depuis toutes ces années, voire certains font des déficits gigantesques dans leurs communes. Surtout ne pas déplacer d’un poil les pièces sur l’échiquier pour ne pas perdre ses avantages et ne pas égratigner ceux des voisins… Depuis 2 ans et demi, j’ai bien eu le temps de me rendre compte d’un paquet de choses plus effarantes les unes que les autres.

    Quand je lis le dernier scandale politique à la CTG publiée ce jour par France Guyane. Je suis atterrée de constater le niveau de manipulation dans lequel nous nous trouvons. Voila typiquement le genre de chose auxquelles je fais allusions dans le paragraphe supérieur.

    Quid des conflits d’intérêts des autres VP? Il est ou l’intérêt de la Guyane dans tout ça ? Le président Alexandre a t-il vraiment du temps à perdre et de l’argent (public) à dépenser pour des foutaises de ce genre?
    Je me rappelle d’une question que j’avais posé au candidat Alexandre pendant la campagne à Kourou : « Monsieur Alexandre, en combien de temps pensez vous pouvoir mettre l’administration de la CTG en ordre de marche ? » Réponse : « En 6 mois madame Saunier. 6 mois suffiront! » Ca fait presque un an, et on ne peut pas dire que les rouages soient particulièrement bien huilés (Je le dis?… Looool!)

    En attendant, le comité de programmation des fonds européens pour la pèche et l’agriculture a finalement eu lieu ce matin, mais pour la période 2014-2015, 1er semestre 2016!
    Et donc, les porteurs de projets ont jusqu’au 15 décembre pour déposer leurs dossiers pour 2014/2015/2016?… Je pense qu’on a perdu le sens des réalités : Les entreprises qui ont sollicité ces fonds en 2014, sont mortes depuis bien longtemps (Paix à leur âme!).

    Pour l’exemple, mais il n’ a pas qu’eux : L’Ecole maritime de Guyane qui (s’acharne à) propose(r) des formations de pécheurs et capitaines est exsangue et sous le coup d’une expulsion de ses locaux professionnels. Ils n’ont pu organiser aucune formation cette année car, après avoir répondu au marché public de la CTG à ce sujet, ils attendent toujours la date de la commission d’attribution du marché, et nous sommes en octobre 2016!
    C’est sympa comme politique de développement économique! On défonce les sols, on coulent ou on empêche le développement des entreprises en place et on transmet une telle image négative qu’aucun entrepreneur ne souhaite s’installer chez nous. Même nos jeunes diplômés n’ont pas trop envie de revenir…

    Pour finir et malheureusement, il n’y a pas qu’à la CTG que l’administration est désorganisée. 80% des communes de Guyane, sont dans le même cas et manque de compétences. Et pendant ce temps là, les « grands élus » de Guyane multiplient les mandats, ne sont pas à leurs postes, cancanent, prennent des décisions seuls, ignorent leurs équipes et virent leurs conseillers pour de ridicules et sordides motifs de conflits politiques! Elle a bon dos la politique!
    Passez-moi l’expression, mais : « on est vraiment dans la merde! »

  • Francois

    des routes trans-forestières pour relier des hameaux et des villages, des mines industrielles pour rêver d’argent facile, et voila comment des pseudo-responsables vont détruire notre Guyane. Que ces ambitieux et ambitieuses relisent la dernière encyclique « Laudato si » du Pape François, et ils se reconnaîtront en tant que prédateurs …. mettant en danger leurs co-religionnaires !

  • Carvalho

    Sirder ne sait pas lire. Elle sait juste compter.

  • amertume

    Force est de reconnaître ^qu’ avec de tels dirigeants( ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez) .
    Notre belle Vierge dotée de tant de Vertus donc si riche s’ avère destinée à se voir immolée sur le Bûcher allumé et nourri par les ambitions et cupidités démesurées voire dévastatrices de ces GRENOUILLES qui veulent se faire aussi grosses que le BOEUF.

  • La Sobriete Heureuse

    Quel don d’ubiquité Madame Sirder : promouvoir, ici et là, les mines industrielles des multinationales, les énergies dévastatrices (barrage hydro-électrique et Biomasse à grande échelle) …et le développement durable !
    Pendant ce temps là, la résistance s’organise, à coup de lettres ouvertes numériques :
    avec Cap 21 et Maiouri Nature :
    https://sites.google.com/site/maiourinature/lettre-ouverte-mme-barbara-pompili-en-guyane

    et le Conseil Scientifique du Parc Amazonien :
    https://www.blada.com/data/File/2016pdf/pompiliparc09102016.pdf

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Emmanuel Macron se rend en Nouvelle-Calédonie pour y installer « une mission de dialogue et de reconstruction économique »

Accompagné de trois ministres, le chef de l'Etat se rend ce mardi soir en Nouvelle-Calédonie pour y installer "une mission de dialogue et de reconstruction économique", une semaine après le début...

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube