Samedi 02 Mars

Publicité Guyaweb

Ruée sur les stations-service à l’annonce d’un nouveau mouvement de grève

Ruée sur les stations-service à l’annonce d’un nouveau mouvement de grève

Les automobilistes cayennais se sont rués sur les pompes ce mardi 30 janvier à l’annonce d’un nouveau mouvement de grève illimitée du groupement des gérants de stations-service de Guyane qui débutera ce mercredi 31 à minuit. Ces derniers demandent une revalorisation de leur marge à la préfecture, autorité qui administre les prix des carburants. L’effet a été immédiat. Ce mardi après-midi, à l’annonce d’une nouvelle fermeture des stations-service, cette fois-ci illimitée à partir de minuit, des files massives de véhicules se sont créées aux abords des stations de l’île de Cayenne. Les gérants de stations-service, qui ont déjà fermé symboliquement…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

1 commentaire

  • Morvandiau

    En 11 années, la marge de détail n’a certes pas augmenté, mais ce que le cartel oublie de préciser c’est qu’en 11 ans, le parc automobile Guyanais a considérablement augmenté.
    Le nombre de stations services étant quasiment inchangé, les volumes de vente de carburant n’ont fait qu’augmenter, et à marge identique, les recettes des gérants n’ont pas pu diminuer comme ils voudraient le faire croire en accusant l’inflation, la hausse du smic ou les mutuelles de personnels.
    Le cartel demande une revalorisation de 3,5 centimes d’euros par litre.
    Il le demande à l’Etat, mais au final c’est le consommateur Guyanais qui va devoir payer intégralement cette hausse, celui qui est aujourd’hui pris en otage avec les excuses hypocrites des gérants. D’ailleurs, dans la hausse des prix du carburant de ce mois de février, il y a déjà 1 centime par litre de hausse pour la marge de détail.
    Une station service en Guyane, est à minima sur 3000 m3 (certaines à plus de 8000 m3) de produit vendu par an, soit 3 millions de litres. Avec une hausse de 3,5 centimes par litre, c’est 105 000 € en plus par an, soit 8 750 € d’augmentation par mois !!!!!
    Certains gérants vont donc quasiment doubler leurs salaires si cette augmentation était acceptée.
    Et n’allez pas croire que cette augmentation délirante de leurs profits sera répercutée sur les salaires des pompistes qui inhalent des vapeurs cancérogènes 7/7j…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deuxième round judiciaire pour le policier Rubichon : a-t-il violé Natasha, mule guyanienne, dans le commissariat ?

En juin 2022 , en première instance, le parquet avait demandé « 5 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ». Après en ...

PPI : vote de « confiance » pour la majorité Serville

Les élus territoriaux ont adopté, jeudi 29 février en Assemblée plénière, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028, un document de prospective économique pour porter les...

« 18 ans de réclusion criminelle » pour Nathan Lahondes qui a tué au fusil son récent colocataire Valcker Miranda Dos Santos : trois balles dans la tête à courte distance

C'est un procès exceptionnel qui a eu lieu devant la Cour d'assises de Cayenne du lundi 26 février au mercredi 28. Une photographie d'un pan de la jeunesse guyanaise sans idéal véritable et ...

La CTG pousse pour récupérer la compétence minière et la délivrance des titres

C'est l'une des principales informations de la table ronde "Enjeux aurifères : Bilan et perspectives" qui s'est tenue mercredi 28 février en préfecture en présence des services de l'Etat, des ...

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube