vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

906 détenus s’entassaient à la prison de Rémire début décembre au sein d’une maison d’arrêt et d’un quartier de la détention au bord de l’asphyxie !

906 détenus s’entassaient à la prison de Rémire début décembre au sein d’une maison d’arrêt et d’un quartier de la détention au bord de l’asphyxie !

Alors que la Guyane vient encore de s’illustrer selon un article du Figaro qui a révélé que, pour 2016, la Guyane remporte la palme d’or de la violence en France, avec plus de 23 faits de violence pour 1 000 habitants. que, par ailleurs, son recteur d’académie va quitter le territoire précipitamment et par la petite porte, le nombre de détenus au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly a franchi pour la première fois le cap impressionnant des 900 personnes, le 1er décembre, selon les chiffres du ministère de la justice mis en ligne à la fin du mois dernier (voir ce lien). L’établissement est plus que jamais au bord de l’asphyxie. Début décembre,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Jmc

    On doit attendre que cela explose ( dans une moindre mesure un peu comme à Manaus ) pour prendre des mesures d’urgences ou alors on mettra en place des solutions de desengorgements.
    Pendant ce temps là , il est certain qu’aucune mesure de réinsertion ne doit être mise en place çe qui aboutira de fait à de nombreuses récidives. Le chat continuera de se mordre la queue, les délits augmenteront, nous continuerons à souffrir et être victimes.
    On nous expliquera qu’il n’y a pas d’argent pour construire une nouvelle prison mais on oubliera les gaspillages. On est mal, on est mal ….

  • Pour réinsérer quelqu’un, encore faudrait-il qu’il ait été inséré auparavant. Un grand nombre de prisonniers n’avait rien à faire en Guyane du fait de leur clandestinité. 50% d’étrangers, combien d’illégaux ? Faudrait-il passer par la case prison pour être régularisé ? ça ne semblerait pas très juste pour ceux qui se battent tous les jours à la sueur de leur front pour obtenir un titre de séjour

    • KouK

      50% d’étrangers vraiment ? Ce serait intéressant d’avoir le « vrai » chiffre, histoire de se faire une idée. Et ne pas colporter (si votre chiffre s’avère faux) un argument clairement en « faveur » de la xénophobie ambiante.

      Malheureusement, j’ai bien peur que ce soit plus de 50%… :-/

  • FF

    En juin dernier une source au sein de l’administration pénitentiaire indiquait que 50% des détenus de Rémire sont de nationalité étrangère. C’est un minimum. Il y a quelques années le taux de détenus étrangers était plus important.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

David Riché placé en garde à vue ainsi que 3 autres personnes dans le cadre d’une enquête pour «favoritisme» et «recel de favoritisme»

Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une affaire judiciaire en cours, ont révélé nos confrères...

Pôle psychiatrie : le silence de l’hôpital de Cayenne interroge sur la «capacité de l’établissement à mettre en œuvre des modifications profondes sans délai»

Guyaweb a adressé il y a un mois une série de questions au directeur de l'hôpital de Cayenne Christophe Robert et à la cheffe du pôle psychiatrie de cet établissement, le Dr Caroline Janvier....

Toutes les petites annonces ( 1 ) :

Véhicules ( 1 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube