vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le préfet se sort du guêpier juridique, garde basse, en offrant in extremis un rendez-vous aux requérants pour enregistrer leurs demandes d’asile !

Le préfet se sort du guêpier juridique, garde basse, en offrant in extremis un rendez-vous aux requérants pour enregistrer leurs demandes d’asile !
Information Guyaweb !

Coup de théâtre aujourd’hui dans le dossier épineux des demandeurs d’asile. Afin de se sortir de ce guêpier juridique et d’éviter provisoirement un possible camouflet en la matière, la préfecture a utilisé un subterfuge recevable devant la juridiction administrative : avant l’audience, les autorités ont fait parvenir des convocations à un rendez-vous pour ce jour même à La Croix Rouge aux requérants, en vue d’un possible dépôt de leurs dossiers de demandeurs d’asile (!). La requête des contestataires tombait dès lors. La preuve également que le préfet ne paraît pas convaincu de la légitimité en droit de sa décision du 19…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Jmc
    08 septembre 2016

    J’ai au moins ma réponse. C’est l’aide juridictionnelle qui paye les procédures de justice !!!! N’importe quoi et trop facile.
    Sur le fond je trouve que c’est bien joué de la part de la préfecture sous réserve maintenant que les dossiers soient étudiés ultra rapidement et que les demandeurs déboutés soient expulsés.
    Sous réserve aussi d’obtenir les budgets de l’administration centrale pour financer les avions permettant de raccompagner toutes ces personnes.

  • 08 septembre 2016

    Si on en croit les infos de la pravda locale, selon la directrice des affaires étrangères du Surinam, 6000 Haïtiens auraient disparu des radars. Cette petite blague de l’aide juridictionnelle (déjà accordée aux terroristes) va coûter très cher aux cons-tribuables…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Copinage médiatique et cécité : la pré-implantation rocambolesque de l’antenne à Cayenne de Drug-Free World, fondation financée par la scientologie

Article et reportages de complaisance, cécité durable des personnalités conviées, le «pré-lancement» de l'implantation en Guyane de l'antenne de Drug-Free-World, une fondation financée par la ...

« Si j’y vais c’est pour être hors-la-loi » (Mickaël Mancée)

A l'approche des élections municipales de mars 2020 Guyaweb a voulu savoir comment se situent les leaders du mouvement social de 2017 qui a mis en avant les manquements des élus. Le moment est-il ...

Un cas de tuberculose à l’hôpital de Cayenne

Une soignante exerçant auprès d’enfants au Centre Hospitalier de Cayenne a fait l’objet d’un diagnostic de tuberculose indique l’Agence Régionale de Santé (ARS). « Dès que le ...

Les partis ont beaucoup à perdre lors des prochaines Municipales

Guyaweb a interrogé des partis politiques de Guyane à l'approche des élections municipales de 2020. L'optimisme et la mobilisation ne sont pas vraiment au rendez-vous à six mois de l'échéance ...

Léon Bertrand n’a plus de bracelet électronique, il est en liberté conditionnelle…

Comme l'annonçait Guyaweb en avril dernier (voir cet article), au moment de la sortie de prison de Léon Bertrand, l'intéressé devait, à partir de là, porter un bracelet électronique à la ...

Suspicion de pollution environnementale : un procès en correctionnelle pour la société Gold’Or cogérée par trois membres de la famille Ostorero

Vendredi 13 septembre, un procès en correctionnelle aux enjeux non négligeables est programmé à Saint-Laurent du Maroni : une société minière légale, la SARL Gold'Or est dans la mire de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube