Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le préfet présente finalement ses excuses aux élus guyanais au lendemain de l’algarade

Le préfet présente finalement ses excuses aux élus guyanais au lendemain de l’algarade

Le préfet de Guyane Martin Jaeger a présenté samedi ses excuses aux élus guyanais au lendemain d’une réunion en préfecture entre les intéressés et les représentants de l’État en charge de la sécurité et de la justice, qui aura «malheureusement  tourné court », avait déploré, vendredi soir, un communiqué des parlementaires, des maires et de la collectivité unique de Guyane. (Voir notre article précédent). Relatant un incident qui se serait déroulé vendredi, au moment où ils égrenaient des propositions, les élus avaient dénoncé par communiqué que leur « première proposition, visant à appliquer les dispositifs que (permet) l’état d’urgence à la situation…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Un préfet qui reconnait ses erreurs n’est pas si petit que ça. Peu d’entre eux font leur mea culpa. Jouer les vierges effarouchées, nos élus savent faire, Karam en tête. Célafotaki ?

  • Jmc

    Au fond c’est une dispute ou les susceptibilités se sont révélées. Effectivement reconnaître ses erreurs ou ses maladresses est une qualité.
    Monsieur le Préfet devrait aussi profiter de cet incident pour remettre à plat son mode de communication avec l’ensemble des médias et surtout avec ceux qui ne lui conviennent pas afin de lever toute suspicion sur son action.
    L’autre partie doit aussi immédiatement reprendre le dialogue pour mettre en place avec l’Etat des solutions réelles et sérieuses

  • FF

    Commentaire judicieux Jmc

    • FF, le fait qu’il ne vous réponde pas prouve que vous grattez là où ça démange, ou dérange. Sa non-réponse est une réponse. Continuez à gratter, un peu partout, pas toujours le même, et pas au même endroit ;-))) Qui sait, ça pourrait susciter des vocations pour un vrai journalisme.

  • Snoopy

    Cet incident avec le préfet est un prétexte, une fuite en avant de la part des élus qui refusent de reconnaître leur part de responsabilité dans ce dossier . Cette situation était prévisible depuis de nombreuses années et c’est leur immobilisme qui l’a aggravée (scolarisation, éducation,formation professionnelle,santé, hygiène,salubrité,schéma prévisionnel des formations , logement, etc…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube