Mercredi 22 Mai

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

Stéphanie, Patricia et Ismaële ont encore la tête dans le Raid des Alizés, aventure sportive 100 % féminine qui s’est déroulée du 16 au 19 novembre en Martinique. Elles se sont classées à une honorable 29e place sur 74. Trois autres équipes guyanaises avaient aussi pris part à l’édition 2017.

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté. Notre objectif était de franchir la ligne d’arrivée à trois. Nous n’avons pas de blessures, ce qui n’est pas le cas pour toutes les équipes» a réagi le trio des Raid Amazones qui s’était préparé durant «7 mois» et qui soutient l’association Drépa Guyane.

Plusieurs épreuves sportives étaient programmées lors de cette troisième édition réunissant 222 compétitrices réparties en équipes de trois.

«Nous avons eu une journée d’acclimatation le mercredi avec un parcours nautique dans un camp de commando et ensuite un parcours dans la mangrove. La première épreuve du jeudi était une accumulation de trois disciplines: 1,5 kms de trail, 10 kms de vélo, 7 kms de trail sur le Mont Larcher et ses gros dénivelés et 6 kms de kayak en mer. Le lendemain (vendredi), on a fait l’ascension du Mont Pelée (17 kilomètres de trail) et le dernier jour (samedi) nous avons fait une course d’orientation de 22,5 kms sur VTT».

L'épreuve de kayak en mer au ©Raid des alizés 2017

L’épreuve de kayak en mer au ©Raid des alizés 2017

Pour Ismaële, «l’épreuve la plus difficile a été le trail de 17 kilomètres sur la Montagne Pelée car au bout de 7 kilomètres j’avais des crampes et les filles m’ont portée».

«La plus difficile était celle de 6 kilomètres de kayak car nous avions déjà enchainé trois épreuves» se remémore Patricia.

«Pour moi le pire du pire c’était le VTT car j’étais tétanisée. Il y avait des descentes où il fallait passer à fond la caisse parfois sur des cailloux et avec des stocks de boue sur les tennis» rigole après coup Stéphanie.

«L’ambiance était géniale même si entre les équipes il y avait beaucoup de compétition dans les épreuves» selon elles.

Et quant aux paysages qui les ont sublimées, à l’unanimité, c’est celui de la Montagne Pelée : «c’est juste magnifique, car la Montagne Pelée était dégagée et c’est extrêmement rare et là on a profité mais à demi car le vide était impressionnant».

L’édition 2017 du Raid des Alizés s’est ainsi clôturée dans la bonne humeur. L’équipe des Sapeuses remporte la compétition avec un temps combiné de 9 heures, 8 minutes et 6 secondes sur les 3 épreuves. La première équipe guyanaise, les Matoutous, termine à la 6e place, elle est suivie des Ladies Mo’o (21e), de Raid Amazones (29e) et des Ceouconva (41°).

Le prochain challenge des Raid Amazones est L’Oyapockoise, un semi-marathon organisée le 2 décembre par l’association Coq Roche, d’une distance de 7 kilomètres ou 21 kilomètres au choix, où les coureurs franchiront par deux fois le pont de l’Oyapock.

Photo de Une : le trio des Raid Amazones au bout de sa course

Retrouvez toutes images des Raid Amazones

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Emmanuel Macron se rend en Nouvelle-Calédonie pour y installer « une mission de dialogue et de reconstruction économique »

Accompagné de trois ministres, le chef de l'Etat se rend ce mardi soir en Nouvelle-Calédonie pour y installer "une mission de dialogue et de reconstruction économique", une semaine après le début...

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube