Lundi 24 Juin

Publicité Guyaweb

Socio-professionnels : convergence des mal-être

Socio-professionnels : convergence des mal-être

Réunis en interfilière, les représentants de la pêche, de la mine, de l’agriculture et des transports tirent la sonnette d’alarme d’une « économie guyanaise à l’agonie » souffrant selon eux d’un manque de suivi politique des dossiers, tant à l’échelle locale que nationale. Si les revendications par secteur sont hétéroclites, la colère, elle, est unanime et a souvent pour dénominateur commun l’Europe et ses normes.   L’union fait la force. En colère face au manque d’écoute et d’attention de leurs problématiques, les représentants des filières pêche, agriculture, mine et transports ont décidé de se réunir dans un mouvement interfilière lancé jeudi 1er…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

  • Ramphastos

    Avis de con-sommateur

    Le kilo de mangue ou de maracoudja à plus de 8€, des légumes frais qui pourrissent dans les rayons des superettes et des supermarchés et qui finissent à la destruction, des croissants à plus de 2€, des prix à rendre jaloux les franchises de gare SNCF en metropole (mais sans le train !) et alors que le blé fait parti des produits alimentaires exonérés de droit de mer, etc. Y a un blême… alors messieurs les producteurs si vous avez du mal à gagner votre croute avec des produits que nous avons du mal à acheter, il y a peut être un peu nettoyage à faire dans vos différentes filières. Soyez rassurés, il n’y a pas que vous qui êtes cocus dans l’histoire. L’économie coloniale et inégalitaire bat son plein pour le profit d’investisseur bien peinard qui sirotent leur cocktail au bord de la piscine.

  • Morvandiau

    @Ramphastos
    Les agriculteurs plantent majoritairement des demandes de subventions.
    Mais quand la saison des subventions se termine ou a du retard, il n’y a plus rien à vendre.
    Le peu de produit à vendre entretient la rareté et donc des prix élevés.
    Mais dans votre inventaire, vous avez oublié le prix du kilo de banane plantain, qui était à 6€ il y a pas longtemps au marché et à 8 voir 9€ le kilo dans certains commerces de proximité !
    Pour info, le prix du kilo de plantain à Paris est à 3€…
    Allez donc vous balader du coté des champs de ces agriculteurs qui ont bénéficié de très belles défiscalisations et subventions : ils ont planté des bananiers, et les régimes ne sont pas récoltés pour être vendus, ils nourrissent les animaux de la forêt avoisinante.
    Agriculteurs et pêcheurs ne conçoivent plus la rentabilité de leur travail sans subventions et aides fiscales, ils en dépendent entièrement. On va donc s’orienter vers une énième crise qui se conclura par l’ouverture par l’état du robinet à dotations exceptionnelles comme en 2017, qui durera un temps et ainsi de suite…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que proposent les candidats de la 1ère circonscription

Alors que la première semaine de campagne électorale est achevée, Guyaweb a recensé les principales mesures défendues par les cinq candidats de la première circonscription à l'aune de leurs ...

Il y aura un 5ème juge d’instruction à la rentrée, une femme

Une délégation d'une petite dizaine de futurs magistrats métropolitains était dans les murs de la Cour d'appel ce vendredi. Parmi ceux-ci, une juge d'instruction supplémentaire. C'est une ...

Fête de la musique : l’association Nomade veut mettre le feu à la Poudrière

Six heures de concert, une quarantaine d'artistes, un lieu patrimonial... Pour l'édition 2024 de la Fête de la musique qui se déroule ce soir, l'association Nomade a vu les choses en grand et ...

David Rousselin avait gravi les échelons de l’armée, de mécano à adjudant, il encourt 3 ans de prison dont 18 mois ferme, il a été pris à Matoury avec 27 kg de cocaïne dans sa valise

Le 12 juin 2015, David Rousselin 42 ans s’apprête à s’envoler à bord d’un Airbus militaire au départ de l'aéroport de Matoury  à destination de Paris - Charles-de-Gaulle.  Mais 27 kilos...

Bruno Pépin a des ennuis : 30 000 euros d’amende requis par le parquet général contre l’intéressé pour détournement de fonds publics, atteinte à l’égalité des marchés, poursuite irrégulière de ses fonctions

Bruno Pépin a des ennuis. Il est né à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, le 15 octobre 1961. Il est prévenu d'avoir à Saint-Georges, chargé d'une mission de service public, en sa qualité de ...

Dans les coulisses des législatives

Pour garantir le bon déroulement du scrutin législatif et l'égalité entre les candidats, les services de l'Etat se mobilisent en mettant notamment sous pli les professions de foi et les bulletins ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube