Dimanche 19 Mai

OGM, déforestation et monoculture pour la « transition énergétique » en Corse et dans les Outre-mer

OGM, déforestation et monoculture pour la « transition énergétique » en Corse et dans les Outre-mer

Sous des promesses de « décarbonation » de l’électricité dans les Outre-mer, les énergies fossiles sont en train d’être remplacées par des centrales à bois et à huiles végétales pour partie génétiquement modifiées. Cette politique encourage les systèmes non soutenables, va engendrer une hausse des charges nationales publiques de l’énergie, contrarie l’accès à l’autonomie et pourra réquisitionner jusqu’à 15 % des terres agricoles en Guyane. Edf a engagé le 19 juin à La Réunion la première étape de son programme de sortie des énergies fossiles dans les Outre-mer, Corse incluse. Cette conversion assez simple techniquement est rendue possible par un…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

1 commentaires

  • Pokeur

    On finira par en parler un jour de Triton ? Catastrophe écologique à venir, on va redétruire petit saut une seconde fois alors qu’un fragile équilibre s’est rétabli. Pour ? de la biomasse financée à coup de crédits d’impôts sans quoi la biomasse ne serait pas tenable économiquement !
    Ce n’est pas parce qu’il y a bio dans biomasse que c’est une energie propre…
    Notons que petit saut est LA zone où il y a le plus de loutres géantes qui sont sur la liste rouge de l’IUCN (il en reste 3 à 4x moins que des rhinocéros blanc…)
    Triton s’appuie sur « l’étude » faite par le GEPOG (financée par Triton) qui consiste en 3 sorties de 3 jours dans l’année en dehors des périodes de nidification pour identifier les nichoirs potentiels et on appelle ca compenser. Le GEPOG faisant partie de GNE, ici non plus on ne trouve rien à dire… Pourtant les scientifiques disent bien qu’il faut EVITER ce projet. Dans éviter, réduire, compenser, on compense toujours en filant des sous à une asso qu’au finale on achète pour lui faire dire ce qu’on veut !
    Hors ce n’est pas l’argent donné au GEPOG ou à KWATA qui sauvera les loutres et tous les nichoirs qui vont être détruits dès le mois de juillet !!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Quatre morts en Nouvelle-Calédonie, l’état d’urgence décrété par le gouvernement

Alors que l'archipel est sous tension depuis plusieurs jours dans le contexte de l'adoption d'une réforme constitutionnelle portant sur l'élargissement du corps électoral du Caillou, le bilan ...

Le procureur Le Clair nommé comme magistrat de liaison en Italie et à Malte

Le procureur Yves Le Clair quitte la Guyane. Il est nommé en Italie et à Malte « comme magistrat de liaison » confie une source bien informée. Il a 57 ans. Sur son affectation au Vatican...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube