vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’état d’urgence se justifie-t-il en Guyane ?

L’état d’urgence se justifie-t-il en Guyane ?

Guyaweb a souhaité « enquiquiner » le préfet Eric Spitz, au sujet de l’extension de « l’état d’urgence » à la Guyane, à 8 000 km des attentats meurtriers du 13 novembre à Paris. Cette mesure se justifie-t-elle ? Peut-elle affaiblir la lutte contre l’orpaillage illégal en déshabillant Pierre pour habiller Paul ? Peut-elle générer une psychose inutile sur un territoire où le risque terroriste est quasi-nul ? Entretien à bâtons rompus avec le plus haut représentant de l’État dans notre morceau de France en Amérique du Sud. Guyaweb : Une dépêche AFP mise en ligne mercredi soir révèle que George Pau-Langevin, la ministre…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

27 commentaires

  • Je ne sais plus trop quoi penser de Guyaweb. Le préfet est bien sympa de répondre à vos questions, enquiquinantes effectivement, pertinentes je ne sais pas.
    L’etat d’urgence concerne la Guyane aussi et c’est très bien, d’autant que le prefet explique bien que cette situation exceptionnelle est adaptable ici comme ailleurs. Vous avez déjà lancé une polémique sur la Marseillaise et là on dirait une interview menée par un journaliste autonomiste, qui voudrait une sécession. C’est bizarre, moi ça me fout mal à l’aise.

  • On salue le retour de FF, ça nous sort des questions habituelles à l’eau de rose. Tout cela démontre comme la situation de la Guyane est anachronique est qu’elle a vocation à terme à ne plus rester le dernier endroit non indépendant d’Amérique du Sud.

  • Mais qui est cette baltringue de Luc ? Alors, il faudrait selon vous que le journaliste fasse sa génuflexion face au préfet ? Vous devriez exhausser votre culture générale. Savez-vous que la royauté a été abolie ? Êtes-vous soumis au pouvoir à ce point ? Souhaitez-vous un régime de type Corée du Nord où c’est Kim Jong Un qui rédige les journaux ? Le préfet est « bien gentil de répondre » osez-vous affirmer… Les bras m’en tombent…Mais nous ne sommes plus au temps du roi Dagobert !

    • « cette bastringue de luc » n’a insulté personne, n’est pas parti en rage comme vous. L’article est ouvert aux commentaires alors je commente. Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi mais rien ne vous autorise à m’insulter. Quant à ma culture générale, elle doit bien valoir la vôtre.

      • Autre chose: l’état de siège n’aurait pas été décrété en Guyane, les mêmes qui chouinent aujourd’hui que la Guyane c’est loin, toussa, il n’y a pas de risque, etc ce serait sûrement plaint qu’on ne les traite pas comme des Français à part entière, etc. Ce que je voulais dire avec mon premier com, et celui ci, c’est que je trouve ce débat sur le bien fondé de l’état de siège ici hyper déplacé 5 jours après les attentats. C’est tout, c’est mon avis, pas plus.

        • Ah bon, vous n’avez eu de cesse de respecter le deuil depuis une semaine (pas 5 jours) ? Vous avez arrêté de travailler depuis ? Vous êtes allé voir les familles des victimes ? Vous avez jeûné ? Vous vous êtes flagellé contre la violence meurtrière des hommes ? Il faut arrêter de jouer les vierges effarouchées, surtout quand on est un évident bobo…

          • 20 novembre 2015

            Touloulou-a aurait bien besoin d’une petite auto-satisfaction manuelle pour calmer sa rage constante… Va danser un peu, « baltringue » du web ! :)

  • Baltringue en l’occurrence n’est pas une insulte, cela vous convient parfaitement. Vous qui feriez pleurer dans les chaumières en prenant fait et cause pour ce pauvre préfet malmené en attendant de retrouver sa villa avec piscine à Bourda payée par le contribuable. Vous êtes un représentant de l’État colonial aussi ? Un ancien de la préfectorale ?

    • Une petite tisane pour te calmer, Karnaval arrive bientôt, tu vas pouvoir te défouler. On écrit Kolonial, avec un gros K.

  • Interview volontairement polémique, aux questions parfois excessivement longues, donnant plus de protagonisme à l’intervieweur qu’à l’interviewé, et qui finalement ne nous apprend rien de plus que nous ne sachions déjà : la France est la cible privilégiée de terroristes actuellement. Or, comme la Guyane est un territoire français. Donc, nous sommes, potentiellement, dans le viseur de ces terroristes, ce qui justifie que, à situation exceptionnelle de menace, dispositions exceptionnelles de sécurité sur l’ensemble du territoire national. Quelle aurait été l’orientation de l’interview si la Guyane avait échappé à l’état d’urgence ? Allez interroger le préfet de l’Ardèche, qui doit avoir presque autant de risque que nous d’être la cible d’un attentat, pour lui demander si l’état d’urgence doit s’appliquer ou non dans son département. Si la vue de militaires avec des chiens vous effraie, je vous conseille alors de rester bien à l’abri dans votre carbet et d’éviter tout déplacement professionnel ou personnel à Paris, vous risqueriez une crise d’angoisse ! La France, ne vous en déplaise, M. Farine, ne badine pas avec la sécurité de ses concitoyens, qu’ils soient ardéchois ou guyanais. Vous devriez le souligner au lieu d’enquiquiner autant le Préfet que les lecteurs de ce journal avec votre sensiblerie polémique.

  • Du calme mes amis, ne soyons pas aussi remontés, le journaliste a tenté un interview sans émouvoir personne, ce n’est pas grave. Arrêtons notre débat sur la forme, sur le fond je suis rassuré que l’on reconnaissent que la population en Guyane bien que pleine d’émotions, n’est pas inquiète et que les mesures prises par M. Le Préfet ne touchent pas à nos us et coutumes. Merci à tous de maintenir cette convivialité et cet outil de partage de M. F Farine que j’apprécie beaucoup et vous aussi.

  • Etat d’urgence parfaitement justifié a mon sens . Guyana et Surinam comptent parmi leur population des communautés musulmanes importantes et le centre spatiale constitue un cible de choix ( pour toucher toute l’Europe)
    Après le 11 Septembre on voyait beaucoup de t-shirts « Ben Laden » dans les rues de Paramaribo.
    De plus les terroristes ont trouvé plus simple de faire péter un avion Russe a partir d’un aéroport Egyptien …Felix Eboué n’a sans doute pas le niveau de sécurité des aéroports internationaux…et nos frontières sont si poreuses !

    • Nos frontières sont si poreuses, en effet. Si on ne peut pas empêcher la pénétration de 10000 garimpeiros, ça sera encore plus difficile de surveiller 2 ou 3 jihadistes. A nous d’être vigilants. L’état d’urgence est totalement justifié.
      A l’approche de Noël, souhaitons que cela calmera les bandits qui viennent faire leurs affaires en Guyane. Si nous voulons que la « caresse guyanaise » soit enfin en sécurité ainsi que leurs armes pour assurer la nôtre, il faudrait que les forces de l’ordre obtiennent enfin un nouveau commissariat.

  • Quelle franchouillardise déplacée dans certains commentaires. Il y en a qui arrivent en Guyane et se croient dans la forêt de Fontainebleau. 20 ans après, il y en a qui se croient toujours dans la forêt de Fontainebleau…

  • Depuis le temps que l’état d’urgence devait être appliqué en Guyane ! Non pas en raison des djihadistes mais de tous les autres faits de délinquance qui se passent au quotidien dans notre département… Je suis bien contente !

  • La Sobriete Heureuse

    Je ne partage pas toujours la rhétorique du journaliste d’investigation FF mais je ne sais pourquoi, je me sens aujourd’hui plus rassuré par le retour de sa plume impertinente et rigoureuse dans les colonnes du média d’infos Guyaweb que par l’Etat d’urgence annoncé dans le département !?

  • Mdr

  • « En ce qui concerne la Guyane toutes les manifestations sportives et culturelles y sont maintenues : j’ai été très clair à ce sujet. J’ai simplement demandé de renforcer les contrôles en cas de manifestation fermée. »
    Ah bon, où est l’arrêté de la Préfecture à ce sujet, sur le maintien des manifs en Guyane, vous êtes surs d’avoir informés les administrations, collectivités, associations etc? Je n’ai rien lu sur le site de la Préfecture ou la page facebook !
    http://www.guyane.pref.gouv.fr/Publications/Le-recueil-des-actes-administratifs/Annee-2015/novembre-2015 NADA

    http://www.guyane.pref.gouv.fr/Flash/Communique-a-l-issue-du-conseil-des-ministres ça c’est le CP du Gouvernement qui est repris!

    Sur FB https://fr-fr.facebook.com/prefecturedelaguyane

     » Par anticipation, dès le lendemain des attentats, le préfet de la région Guyane a pris les mesures d’urgence suivantes :
    1. Renforcement des mesures de sûreté dans les sites sensibles :
    Aéroport Félix ÉBOUÉ :
    – patrouilles de militaires dans le cadre du plan Vigipirate, accompagnées des forces de la police aux frontières et des douanes ;
    – la chambre de commerce et d’industrie de Guyane renforcera les effectifs dédiés à la vidéosurveillance dans l’enceinte de l’aéroport.
    Centre spatial guyanais :
    – niveau de vigilance accru avec patrouilles de militaires ;
    – interdiction de survol.
    2. Renforcement du contrôle aux frontières.
    3. Fouille systématique des véhicules aux points de contrôles d’Iracoubo et de Régina avec présence des agents des douanes.
    4. Renforcement des effectifs de toutes les forces de l’ordre :
    rappel des personnels en congés ; renforcement de la surveillance des établissements scolaires dès le lundi16 novembre ; anticipation du plan anti hold-up pour une proximité accrue des forces de l’ordre ; patrouilles de police et de gendarmerie accentuées lors des rassemblements et autres
    manifestations.
    En outre, les services de renseignement poursuivent leur mobilisation pour prévenir toute radicalisation. A ce titre, le préfet a convoqué le groupe d’évaluation et de lutte contre la radicalisation le mardi 17 novembre… »

    On est le 21 novembre 2015 (mesure d’extension depuis le 19 novembre, à minuit) et toujours pas de consignes claires donc ÉCRITES sur le maintien des manifs. Les paroles s’envolent mais les écrits restent dans une République très procédurière sous l’égide de la hiérarchie des normes, merci H. Kelsen!

    • Il n’est écrit nulle part dans ces mesures relatives à l’état d’urgence que les manifestations sportives et culturelles seraient suspendues. Il faut savoir penser et comprendre l’implicite parfois. Bref penser par soi-même…

  • Curieux commentaire d’un Touloulou qui sera, certainement, le premier à faire valoir son ‘je ne-sais-quoi’ s’il arrivait quelque chose en Guyane. Qu’il sache que, guyanaise résidant en France, je viens tous les ans en Guyane et j’en reviens, depuis hier …. en ayant eu soin de faire parvenir aux RG une feuille écrite recto verso en … arabe, relevée dans ma boîte aux lettres, il y a quinze jours ! ATO, TOULOULOU A SAVE !!!

    Touloulou a

  • Tiens donc, écrire en arabe serait un délit désormais ? Pauvre France… (Si tant est que cette lettre était écrite en arabe)

  • le Jaguar

    Des militaires à la mine patibulaire (mais presque), armés de mitraillettes, accompagnés de bergers allemands. Franchement, arrêtez le délire. Avez vous déjà croisé des soldats souriants en tutu, armés de baguettes de majorettes et accompagnés de chihuahuas. Ca fait des mois que les gens sont habitués à voir ce genre de scènes notamment à Paris dans les gares et les aéroports et personne n’a l’air traumatisé. Par contre ceux qui ont croisé les terroristes le 13 novembre et qui ont échappé à leurs balles risquent de le rester (traumatisés)

  • Je pense que le journaliste a du faire un trait d’humour mais le jaguar couleur kaki n’a pas compris

  • Tout doux, tout doux… les franchouilleux! Un journaliste a bien le droit d’interviewer un préfet sur des questions que tout guyanais se posent aussi, non? Ok, je suis moi-même satisfait de cette extension d’état d’urgence depuis le temps qu’on demande à la France de prendre ses responsabilités face à la recrudescence de la délinquance en Guyane avec un patron de la gendarmerie qui sans aucune gêne minimise au JT de Guyane 1ère cet état de fait. Je trouve juste dommage qu’il ait fallu un attentat avec des pertes humaines pour que la France puisse penser un peu à la Guyane.

  • Selon le cadre servant de pensée aux tenants de la France coloniale, un journaliste n’a pas à s’interroger sur les spécificités de la Guyane… Certains ne se rendent pas compte de l’archaïsme de cette manière de penser alors que, d’une manière ou d’une autre, il ne serait pas illogique à terme que le Guyane devienne l’ultime état indépendant de l’Amérique du Sud. La population guyanaise a bien le droit de décider sinon de rester un département français ou de rester au sein de la République avec un statut différent.. Mo dakô ké Guyane 74…

  • 10 décembre 2015

    On vient de constater les dégâts de cet état d’urgence inadapté à la Guyane avec cette affaire inadmissible d’enfants privés de manifestation sportive car bêtement bloqués au barrage d’Iracoubo

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vol Ariane 253 : nouvelle date de lancement visée le 14 août

Le vol n° 253 d'Ariane 5, prévu le 31 juillet dernier et reporté après un arrêt du décompte final, est désormais envisagé le vendredi 14 août annonce la société Arianespace. "Le ...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 46 morts et 7998 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars où le coronavirus circule sur l'ensemble du territoire. Suivez...

Covid-19 : 528 tests quotidiens en moyenne depuis 3 semaines, les «1000 tests par jour» en Guyane, vantés par le gouvernement, loin d’être atteints

Sur ces 3 dernières semaines, le nombre de tests effectués en Guyane n'a jamais atteint la barre des 3 900 tests sur 7 jours consécutifs en comparant trois périodes successives du samedi au ...

Un patient guyanais évacué en Martinique fin juin est mort samedi : ce qui porte à 45 le nombre de décès Covid reconnu par les autorités sanitaires

Un patient guyanais évacué en Martinique fin juin est mort samedi au CHU de Fort de France : ce qui porte à 45 le nombre de décès Covid reconnu par les autorités sanitaires dont 44 en milieu ...

Le sentier de l’Habitation Mondélice : échappée belle en temps de confinement

En partenariat avec le Guide Guyane, bas les masques sur les sentiers de Guyane. Au détour du layon, sans masque ni gel, hors couvre-feu, le temps d’un instant de liberté ce samedi 1er août, ...

Une jeune femme atteinte par le Covid-19 meurt à l’hôpital de Cayenne, une disparition non répertoriée parmi les décès Covid

Le week-end dernier, une jeune femme, âgée de 23 ans selon nos informations, est décédée à l'hôpital de Cayenne après avoir donné naissance à un enfant. Elle était atteinte du Covid-19,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube