vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le juge des référés rejette la requête de l’enseignant d’EPS, Renaud Servais, qui demandait la suspension de l’exécution de sa suspension de quatre mois

Le juge des référés rejette la requête de l’enseignant d’EPS, Renaud Servais, qui demandait la suspension de l’exécution de sa suspension de quatre mois
L'intégralité de la décision

Selon une décision du juge des référés, datée du vendredi 16 novembre, que Guyaweb s’est procurée, la justice administrative de Cayenne a rejeté la requête de l’enseignant d’EPS Renaud Servais qui demandait la suspension de l’exécution de l’arrêté de suspension de 4 mois pris par le recteur à son encontre le 31 août dernier. Le juge des référés motive sa décision en indiquant, dans son ordonnance, que l’urgence n’est pas caractérisée à partir du moment où l’enseignant est intégralement rémunéré durant sa suspension. Explications. « Par une requête et une pièce complémentaire enregistrées les 18 octobre et 10 novembre 2018», note au…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Bece

    Et sinon, pourquoi à t- il était suspendu?! Pas que pour 2 absences je suppose.

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Mais personne ne se fait d’illusion avec le tribunal administratif. Il ne sert qu’a cacher ou repousser les problèmes de l’État administratif. Montrez moi une cause où la justice semble avoir pris le dessus à cette instance et je changerais peut être mon avis…

  • FF

    Le souci est que, questionné sur les (éventuelles) motivations de la suspension, le rectorat ne répond pas. Le juge des référés qui s’est arrêté à la non-urgence ne s’y penche pas. L’avocat de l’enseignant n’était pas joignable hier. Et l’enseignant que nous avons tenté de joindre au sujet de cet arrêté de suspension via sa messagerie Facebook n’a pas, pour l’heure, répondu.

  • le Jaguar

    Je pense que certains de ses ex.collègues pourraient vous en dire plus, sans doute sous couvert de l’anonymat !

  • FF

    Ou il faudrait lire l’arrêté du recteur. Autre curiosité : à l’audience publique de référé, ces hypothétiques motivations ne semblent pas avoir été abordées. A la question, y’a-t-il ou n’y a-t-il pas de motivations à cette suspension, le rectorat ne répond pas…

  • Quels sont les motivations de la suspension initiale ?

  • MAIPOURI

    France-Guyane, qui a consacré 3 articles à cette affaire, et notamment au soutien du STEG-UTG à l’enseignant, n’a jamais évoqué les raisons de cette sanction, rendant la lecture des articles presque incompréhensible… Même pour de la justice administrative, rendre compte d’une procédure sans que soient évoqués les faits informe peu.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube