Lundi 22 Avril

Publicité Guyaweb

Congrès des élus : le difficile exercice du consensus

Congrès des élus : le difficile exercice du consensus

Au Congrès des élus, parlementaires, conseillers territoriaux et maires ont amendé et validé le projet d’orientation politique pour l’évolution statutaire de la Guyane. Du moins en partie puisque plusieurs sujets essentiels tels que la consultation populaire, le développement économique ou la place des autorités coutumières ont été différés. Le projet est encore loin d’être abouti. « Ces congrès s’apparentent au mythe de Sisyphe. Depuis des décennies, nous sommes incapables d’avoir ce dialogue car les congrès servent de calendrier politique pour certains. Nous avons besoin d’une maturité politique pour négocier avec l’Etat. Or nous sommes incapables de nous entendre sur les sujets…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

7 commentaires

  • Morvandiau

    Ah, l’autonomie n’est qu’un « pas » ? donc un projet socio-politique déjà déclamé comme inadapté mais qu’on veut quand même nous convaincre à choisir ? enfin seulement pour ceux qui auront le droit de vote ! Et selon des critères soumis à la volonté de personnes autoproclamées représentantes de la société civile, qui parlent et décident au même titre que des élus…
    Détenir le plus de pouvoir possible, conserver les acquis et privilèges de la colonisation.
    Voilà le résumé de 50 ans d’autonomisme créole qui n’est qu’en fait une forme de séquestration du pouvoir local aux dépends des autres composantes de la société guyanaise, toujours écartées et méprisées dès que l’occasion se présente.
    C’est laid.
    Mais quand aura-t-on enfin des élus ayant l’envergure d’œuvrer avec pragmatisme et compétence pour notre territoire ?
    C’est désespérant.

  • Bello973

    « L’Etat est déjà absent des négociations, donc concentrons-nous sur notre projet et ne laissons pas l’Etat imposer son calendrier. Nous avons besoin d’être les mieux armés possibles face à lui. La moindre scission aujourd’hui fera son jeu demain » Jean-Paul Feirrera (lors du congrès).

    Paroles d’un élus guyanais (d’envergure) accessoirement d’origine amérindienne… Mais certains font apparement semblant de ne pas le voir et de ne pas l’entendre, en prétendant qu’il n’y aurait que des créoles dans le « marigot de Suzini »… C’est aussi cela l’invisibilsation. Paassy glorieux Morvandiau.

  • Frog

    « Parole d’un élu Guyanais d’envergure » JP Ferreira ? Vous êtes sérieux ?

  • Morvandiau

    Il parlait sans doute d’envergure physique…
    JP Ferreira s’économise beaucoup dans sa communication mais lorsqu’il s’exprime, il fait de remarquables étincelles qui émerveillent l’ami Bellod.
    Lors d’un précédent et énième congrès des élus, il avait eu droit aux mêmes applaudissements nourris de l’assemblée reconnaissante en disant, au sujet de l’État, un « nous allons lui mettre sans graisse », le tout dans un élégant créole assimilationniste.
    Après, avoir de l’envergure dans le marigot de Suzini, ça c’est à la portée de tout le monde. Il suffit parfois juste d’un mégaphone ou d’un drapeau UTG en main.

  • Bello973

    Premier vice président, troisième en nombre de voix au premier tour des dernières régionales…c’est déjà un peu plus volumineux que simple lampiste de fond de liste, si je ne m’abuse. C’est juste factuel Frog. Et par ailleurs, oui. Lors de ce fameux congrès samedi, dans la salle, à mon sens ce fut en outre et d’assez loin le plus performant sur le plan oratoire. Il est bien meilleur que nos députés par exemple. Et pour qui savait entendre c’était plutôt d’un élégant français assimilationniste qu’il s’agissait. Servile venant juste après. Je serais très curieux de savoir qui vous plébiscitez devant eux, en terme d’élocution s’entend… En attendant je maintiens, Ferreira à les épaules, et donc l’envergure intellectuelle et oratoire, et de plus en plus politique, pour atterrir un jour à la tête de la CTG. Simple constat.

  • Olivier Magnan

    Bonjour,
    Avez vous un lien pour consulter cette lettre ouverte des socio-professionnels s’il vous plait ?

  • Dubord

    Depuis longtemps c’est au pied du mur qu’on voit les briques.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la justice s’empare des questions environnementales

Créé en 2021, le pôle environnement du tribunal judiciaire de Cayenne, doté de magistrats spécialisés, monte en puissance depuis un an et demi afin de mieux poursuivre les atteintes ...

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube