Mardi 21 Mai

« Aggravation alarmante » de la qualité de la vie le long du Maroni

« Aggravation alarmante » de la qualité de la vie le long du Maroni

Les écosystèmes ripicoles amazoniens le long du Maroni subissent « une aggravation alarmante » de leur état sur plus de 600 km2 à cause de l’activité minière, ce qui « menace à court terme les conditions d’existence » de milliers de villageois·es s’est ému le conseil scientifique du Parc amazonien de Guyane. Pour la sixième fois en dix ans, les scientifiques du Parc amazonien ont signé une motion appelant l’État français et les autorités régionales à prendre « en urgence » des mesures pour la protection du plus grand fleuve de Guyane, le Maroni, bassin de vie de plus de…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

3 commentaires

  • benoit
    21 décembre 2022

    Ne pas oublier la polution « legale » des decharges municipales et sauvages (car les legales ne sont pas calibres) rive droite, qui degueulent a longueur de temps dans les cours d eau. Et quid des huiles de vidange, batteries pneus, des dechets industriels et ceux issue de la construction civile etc etc etc.

  • bilo
    21 décembre 2022

    Le paradoxe local dû en même temps: vivre dans le poumon de la planète et au bord de son trou du cul.

  • Frog
    21 décembre 2022

    20 ans que je suis sidéré du peu d’intérêt des médias nationaux.
    Et scandalisé des protestations “du bout des lèvres” de nos élus locaux.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube