Mercredi 22 Mai

Le WWF au service de la traçabilité de l’or

Le WWF au service de la traçabilité de l’or

Le WWF et le BRGM ont démontré qu’il est possible en Guyane et au Suriname, comme dans d’autres régions extractivistes du monde, de distinguer les types de gisements et les sites aurifères. L’organisation environnementaliste présente cette annonce comme un moyen de lutte contre « l’orpaillage illégal ». Le WWF et le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) viennent de co-présenter à la presse leur « programme Traçabilité analytique de l’or [TAO]» ou comment révéler la composition d’1 gramme d’or. Ce « projet scientifique exploratoire » à « 120 000 € » qui emboîte le pas au processus de Kimberley pour les diamants a été initié en…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

4 commentaires

  • Bonjour,

    Je suis néophyte et je ne comprends pas tout.
    Vous dites que la visibilité du mercure au microscope est le potomitant de l’étude WWF, comme l’a aussi indiqué le WWF dans France guyane : « Avec les analyses optiques, … , On peut facilement distinguer les grains traités au mercure, qui ont une forme de chou-fleur, et donc savoir si cet or provient d’un site légal ou illégal. Cette analyse permet aussi de distinguer des caractéristiques en fonction de l’origine géographique de l’échantillon. »
    Aujourd’hui, il paraît que de nombreux orpailleurs légaux au Suriname et en Guyane ont améliorer leur système et orpaillent des criques et des plaines déjà orpaillées et déjà pleines de mercure.
    Comment alors est-ce que cette étude démontre que le microscope permet de distinguer l’or légal plein de mercure de l’or illégal plein de mercure ?

    • Alessandro de Sousa Alencar

      Un exploitant légal devra prendre en charge la désintoxication de la crique non? :) Toute façon, à mon humble regard, il faut intensifier les contrôles sur l’or. La traçabilité devient un impératif.

  • Plus que bizarre effectivement, ça sent le pipot.

    Et france guyane dit 10 échantillons sur 5 sites légaux, 5 sur 1 site benzdorp au Suriname et 5 en aveugle donc au mieux ça fait 11 sites. Elle est où l étude statistique? Et 120 000 euros pour 20 échantillons ? Pani problem…

  • Y en a qui espèrent juguler la fuite de l or ou réussir la coopération des entreprises et de la dictature du Suriname même à long terme : c est un truc pour bobo de bureau allant jusqu aux parlementaires ou aux onusiens qui n ont aucun sens des realites

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Emmanuel Macron se rend en Nouvelle-Calédonie pour y installer « une mission de dialogue et de reconstruction économique »

Accompagné de trois ministres, le chef de l'Etat se rend ce mardi soir en Nouvelle-Calédonie pour y installer "une mission de dialogue et de reconstruction économique", une semaine après le début...

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube