Lundi 22 Avril

Publicité Guyaweb

Épidémie de dengue : comment les autorités veillent au grain

Épidémie de dengue : comment les autorités veillent au grain

Débutée mi-2023, l’épidémie de dengue qui sévit en Guyane s’est accélérée depuis le début de l’année 2024 avec 800 nouveaux cas déclarés en moyenne par semaine, poussant les autorités à renforcer les mesures prophylactiques contre ce virus transmis par certains moustiques et dangereux dans ses formes graves. L’épidémie serait la plus importante depuis vingt ans et met au défi des autorités sanitaires rompues à l’exercice, la dengue étant endémique sur le territoire.  Une fièvre brutale, associée à des courbatures et dans certains cas une éruption cutanée pendant une semaine, voilà à quoi ressemblent les symptômes de la dengue. Depuis le début…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

3 commentaires

  • Frog

    Un dossier pour trop violans! On laisse mourrir les Guyanais ! l’état bloque la validation d’un vaccin contre la dengue, pourtant largement utilisé au Brésil et qui marche ! Idem pour le palu, le Cameroun vaccine ! C’est un genocide !

  • Leparanoff

    C’est clair…par contre, vite professeur Raoult ! A l’aide !

  • Bello973

    On ne comprend plus rien à tes analyses complotistes Frog…

    Trop Violans, ce ne sont pas plutôt des antivax invétérés? Les deux leaders de l’association sont pourtant inquiétés par la justice, pour avoir perturbé les campagnes de vaccination de la croix rouge dans les quartiers populaires, durant la période Covid. Et toi, tu les imagines vraiment en train de dénoncer le blocage de la validation d’un nouveau vaccin?
    Pas très crédible ton commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Où en est le projet de Centre hospitalier régional universitaire ?

Jeudi dernier, le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) et celui du Centre hospitalier de Cayenne (CHC), qui assure également l'intérim du Centre hospitalier de Kourou (CHK) et ...

Comment la justice s’empare des questions environnementales

Créé en 2021, le pôle environnement du tribunal judiciaire de Cayenne, doté de magistrats spécialisés, monte en puissance depuis un an et demi afin de mieux poursuivre les atteintes ...

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube