Dimanche 21 Avril

Publicité Guyaweb

Electricité à Maripasoula : les détails sur la future centrale Voltalia

Electricité à Maripasoula : les détails sur la future centrale Voltalia

La période de fouilles archéologiques s’ouvre au saut Sonnelle, sur l’Inini, à 11 kilomètres en pirogue du bourg de Maripasoula, dans le cadre de la préparation du futur chantier de la centrale électrique Voltalia. Ce projet fortement attendu par la population du Lawa est annoncé pour « 2025–2026 ». Novembre est arrivé, et avec lui s’ouvre la période de fouilles archéologiques préalables à l’ouverture du chantier de la future centrale électrique de Maripasoula, annoncée pour « 2025-2026 » par la société Maripasoula énergie Guyane, filiale de Voltalia, deuxième plus gros producteur d’électricité du territoire. Le projet, un « petit barrage…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

1 commentaires

  • benoit

    32M€ n auront meme pas suffit a faire un quart du tiers du demi de la route Maripasoula_Papaichton alors que la piste est existante et que des ministres themself sont venus mouiller la chemise sur le Lawa….
    Je suis curieux de voir ce qu ils vont faire avec 100M€.
    Pour les 414ha innondes, ils vont les deboiser ? Je rappel qu aujourd hui le plus grand producteur en Guyane de CO2 et d usine de methylation de mercure (donc assimilable par l homme) est le lac de petit saut.
    Ensuite de nombreuses criques affluants de l Inini vont se retrouver a sortir de leurs lit majeur 10mois sur 12.
    Et enfin je suis curieux de connaitre la compensation environementale proposee par le porteur de projet.

    Pour la remarque sur les miniers. Rappelons qu apres la rehabilitation, les surfaces exploitees ont pour vocation a redevenir de la foret. N oublions pas que les miners travails dans un environement PEFC (foret durable). Pour info l’ONF elle se donne 60 ans pour son exploitation forestiere revienne a l’etat initiale SANS rehabilitation SANS revegetalisation, ce qui est obligatoire pour les miniers.
    Alors que les surfaces inondee + la piste jusqu au site + l impact du barrage est ad vitam, la foret ne reviendra jamais plus.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Davy Rimane : « aujourd’hui les lignes bougent sur l’évolution statutaire »

À l'initiative d'une mission parlementaire d'information sur l'évolution institutionnelle des territoires ultramarins, Davy Rimane député de la 2ème circonscription de Guyane et président de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube