Dimanche 21 Avril

Publicité Guyaweb

Evolution statuaire : a-t-on atteint les limites de la co-construction ?

Evolution statuaire : a-t-on atteint les limites de la co-construction ?

Le sujet éminemment politique de l’évolution statutaire sera l’un des points saillants de la visite en Guyane du président de la République les 25 et 26 mars. Emmanuel Macron sera accompagné lors de ce déplacement par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin qui chapeaute ce dossier pour le gouvernement. Ils devront faire face aux élus guyanais qui se sont mis d’accord samedi dernier sur une demande unique à formuler au président : que celui-ci s’exprime devant les membres du Congrès des élus et fournisse une réponse claire sur le projet d’autonomie. Finalement, l’échange se fera lundi soir…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

17 commentaires

  • Leparanoff

    Quand est-ce qu’ils intégreront que la majorité de la population s’en fiche les députés « drapo » ? On a déjà voté. Revotons !

  • Frog

    Tribune de Taubira ? Elle disait ça aussi :
    … « gouvernement qui essaie de gagner du temps, et une Collectivité qui néglige, ruse, louvoie. Sans tromper personne »

    « …Quant au reste, les compétences à transférer et les compétences partagées, il est temps assurément que la Collectivité se décide. Pour cela, il faudrait, malgré le fatras de comptes-rendus, procès-verbaux, délibérations, rapports sectoriels, notes et autres consultations d’experts et d’AMO, il faudrait que la Collectivité se résolve à définir la destination qu’elle nous propose et la route qui y mène… »

    … «  cesser de se faire peur… »

    Au secours la dignité m.reuge !

  • Franck973

    Il est évident qu’il faut un statut équivalent à celui accepté pour la Corse et pour la Nouvelle Calédonie. Et l’unanimité de nos élus est exemplaire. On sait et on sent aussi que Macron n’en veut pas pas plus que le petit Darmanin. Il faudrait réellement boycotter son dîner républicain à Bourda et qu’aucun élu n’y aille. Il.le mangera tout seul avec le Prefet son dîner. Ça, ça serait très classe. Mais malheureusement, ça ne se fera pas. Donc ils iront et Macron va un peu blablater puis partira au Brésil et nous on sera comme des c…comme d’habitude ! Dommage !

  • Frog

    Ok, et pourquoi ? A part «l’unanimité exemplaire des élus » qui, selon vous, vont encore vous faire passer pour un con…

  • Leparanoff

    C’est beau une telle lucidité dans votre dernière phrase Franck. Ceci explique sans doute beaucoup de choses. Bravo !

  • Pokeur

    il serait bien que ces élus ne fassent pas la confusion entre évolution statutaire et autonomie…
    Autonomie, ca veut dire plus un rond de l’Etat ou de l’Europe, donc tout en gestion CTG et communes, en moins de temps qu’il faut pour le dire la Guyane deviendrait un gruyère creusé par le lobby minier et l’un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud (non l’or glané par les multinationales ne rapporte rien à la Guyane, arretez de réver..)

  • Bello973

    C’est évident que les élus locaux ne bénéficient pas du tout du même soutien populaire.

    Selon un sondage IFOP/Corse Matin de 2022, deux tiers des corses ont été indignés par l’agression en prison et la mort consécutive de l’assassin du préfet Erignac…86% estiment que l’Etat français en est responsable. D’où l’importance de la contestation et des émeutes qui suivirent la mort d’Yvan Colonna, érigé en véritable icône locale victime du joug du « statu francese assassinu »…En Corse le célafotaléta est donc culturel, au point que la mort en prison de l’assassin d’un préfet puisse susciter l’empathie et la mise en cause de l’Etat, par une très large majorité de la population. Et donc le projet d’autonomie recueille sans surprise l’adhésion de 70% des Corses. En Guyane, nous ne sommes absolument pas sur un tel niveau de ressentiment ou même d’aversion populaire contre l’Etat et ses représentants. Ni d’un point de vue général, ni du point de vue des indépendantistes locaux qui fort heureusement ne pratiquent pas l’assassinat de préfet, la politique des « nuits bleues », ou l’attaque de gendarmerie avec prise d’otage… Comme quoi en fin de compte, Darmanin et Macron respectent et récompense surtout « l’ensauvagement » politique Corse et son soutien populaire… En façade du moins. Car c’est bien le congrès des parlementaires qui au final décidera. Et si l’histoire devait retenir que c’est finalement le soutien d’estime envers l’assassin d’un préfet agressé en prison, qui aura forcé la décision… Il n’y a pas à s’offusquer outre-mesure. Restons modestes…Car cette culture et ce recours à la violence politique véritable (assassinat, plasticage…) ne sont pas tellement dans nos us locaux. Or, ceux qui cognent passent toujours avant ceux qui chouinnent. Ce qui sur le plan philosophique ne disqualifie pas pour autant notre culture pacifique. De même que chez nous, le niveau de détestation populaire globale envers l’Etat français n’est sans doute pas aussi intense qu’en Corse. Ce qui de mon point de vue reste une bonne chose sur le plan humaniste. Difficile dés lors, en effet, pour nos élus locaux de prétendre au même genre de prise au sérieux, dans un processus de séparation politico-administrative. Il serait bien plus sage de l’admettre,…surtout qu’in fine les « sauvageons » de l’île de beauté avec leur méthodes beaucoup plus violentes, travaillent insidieusement pour le processus d’autonomie de toutes les régions périphériques.

    https://www.corsematin.com/articles/les-francais-favorables-a-un-statut-dautonomie-pour-lile-124144

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/nuit-bleue-les-clandestins-s-invitent-dans-le-processus-politique-vers-l-autonomie-de-la-corse-2852663.html

  • Leparanoff

    « Et si l’histoire devait retenir que c’est finalement le soutien d’estime envers l’assassin d’un préfet agressé en prison, qui aura forcé la décision… »

    Ça, c’est votre vision et ce n’est en rien une vérité factuelle. Vous manipulez les événements à votre guise comme si tous étaient liés et dépendaient les uns des autres comme dans une relation de cause à effet. N’oubliez pas qu’une corrélation n’est pas une causalité.

  • Leparanoff

    De plus, on pourrait tout aussi bien dire (faussement) que les Guyanais sont pleutres et que c’est pour ça qu’ils n’obtiennent pas gain de cause.
    Aucun fait, juste une opinion. Comme vous…
    C’est facile et ça n’a pas de sens.

  • Morvandiau

    Comparer l’indépendantisme Corse avec indépendantisme Guyanais n’a aucun sens. Le premier repose sur des revendications historiques et identitaires séculaires que le second n’a pas. L’adhésion de presque toute une population pour ces mouvements, même violents, ne peut pas se faire sans une légitimité forte.
    On ne peut pas, après seulement une poignée de générations, se revendiquer propriétaire légitime d’une terre et seul détenteur de l’identité territoriale. Surtout quand existent déjà des peuples ayant cette incontestable légitimité territoriale ancestrale…
    Ou alors, c’est accepter une consécration du colonialisme, qui nierait les bases fondamentales de l’indépendantisme.

  • Bello973

    Désolé si toutefois vous avez de la famille en Corse gmangier…Mais l’assassinat d’un préfet ça ne passe pas inaperçu. On pourrait aussi évoquer le cas de la Nouvelle-Calédonnie. Aucun lien de cause à effet entre le drame de la grotte d’Ouvéa et l’enclenchement du processus d’autonomie? Vraiment? S’agissant des guyanais pleutres, quand revient sans cesse la crainte de la perte des subventions européennes, ou d’une dérive indépendantiste…En effet, on pourrait effectivement le dire pour certains. Là je vous donne entièrement raison…

  • Bello973

    Ton observation ne vaut que si les peuples autochtones refusent le projet d’autonomie en cours d’élaboration, Morvandiau. Pour l’instant ils y adhèrent sous réserve d’un réel rôle décisionnaire. Si le congrès des élus leurs donne satisfaction, le projet soumis au vote des guyanais sera bien moralement légitime du point de vue de toutes les composantes de la société… Et encore une fois, du point de vue de la loi française le critère ethnique ne compte pas en terme de légitimité… Tu ne peux pas dénoncer à raison Kémi Séba et brandir cependant sans arrêt son argumentation ethno-différentialiste, pour décréter quels citoyens peuvent ou non prétendre à l’émancipation politique sur leur territoire.

  • Bello973

    Pour vous paraphraser gmangier, les nationalistes corses ne sont pas les rigolos guyanais… Assassinat d’un préfet jadis,… Et en 2022, nuits bleues et autres plasticages de résidences secondaires, émeutes ultra-violentes contre les forces de l’ordre, incendie du palais de justice d’Ajaccio…en réaction à l’agression en prison, de l’assassin du préfet. Si vous n’y voyez pas le lien avec la célérité de Macron et Darmanin à lâcher du lest sur l’autonomie…En guise de vision des choses, la naïveté est aussi une option parmi d’autres…

  • Leparanoff

    Libre à vous d’y croire. Libre à moi de ne pas partager votre avis et vos conclusions. On peut ne pas accepter vos postulats de départ dans vos posts et, de fait, ne pas être d’accord avec vos analyses. D’ailleurs, vous usez au final du bon vieux « spécial Ergo » avec la naïveté sur l’interlocuteur qui n’acquiesce pas. Remarquez, je m’en sors bien au vu des maladies nombreuses et variées évoquées dans vos échanges sur FG avec lui. Libres à vous de le penser. Bonne soirée !

  • Bello973

    Libre à tout le monde de penser ce qu’il pense en effet… Pour ne pas vous accuser à tort de déranger la quiétude arrière des diptères, comme il est de bon ton lors de vos propres échanges avec Frog. Puis-je tout de même émettre la suggestion que vous donnez un peu dans la circonvolution. Quant au reproche de naïveté, comme vous réagissiez à mon commentaire donnant totalement crédit à votre allusion sur le manque de soutien populaire, j’essayais juste de vous affranchir amicalement sur certaines considérations des plus communes (appelez cela des postulats si vous préférez) largement relayées:

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2022/03/17/en-corse-gerald-darmanin-preche-l-autonomie-pour-apaiser-la-colere-de-la-rue_6117853_3224.html

    Mais possible selon votre point de vue, que la violence nationaliste Corse soit une donnée anecdotique sans réelle influence sur les postures et choix gouvernementaux. Possible, que Darmanin ait brusquement eu des envies d’autonomie Corse, comme on a subitement des envies de pisser… Il nous fait peut-être un diabète des plus corsés. Nul n’est jamais à l’abri d’une vilaine maladie, en effet.

  • Leparanoff

    Rassurez-vous, je vous l’ai déjà dit : grand bien vous fasse ! A vous le dernier mot comme dans quasiment tous les articles où vous commentez. Bonne journée !

  • Bello973

    Trop aimable. Et donc comme je disais…Et si l’histoire devait retenir que c’est finalement le soutien d’estime envers l’assassin d’un préfet agressé en prison, qui aura forcé la décision…

    https://www.corsematin.com/diaporamas/diaporama-assassinat-dyvan-colonna-retour-en-image-sur-ces-manifestations-qui-ont-ebranle-la-corse-2149

    https://www.corsematin.com/articles/exclusif-gerald-darmanin-nous-sommes-prets-a-aller-jusqua-lautonomie-124184

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Davy Rimane : « aujourd’hui les lignes bougent sur l’évolution statutaire »

À l'initiative d'une mission parlementaire d'information sur l'évolution institutionnelle des territoires ultramarins, Davy Rimane député de la 2ème circonscription de Guyane et président de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube