Vendredi 14 Juin

Publicité Guyaweb

Élections européennes : mode d’emploi

Élections européennes : mode d’emploi

À trois semaines des élections européennes des 8 et 9 juin qui vont renouveler pour les cinq prochaines années l’ensemble des eurodéputé(e)s, Guyaweb vous explique les enjeux d’un scrutin régulièrement dédaigné. Pourtant, les institutions de Bruxelles et Strasbourg ont un impact non-négligeable sur la vie quotidienne des quelque 400 millions de citoyens européens, y compris ceux des régions ultrapériphériques comme la Guyane.  Le Parlement européen sera entièrement renouvelé en juin. Dans trois semaines, les ressortissants des 27 pays de l’Union européenne (UE) éliront pour les cinq prochaines années 720 députés (contre 705 actuellement), dont 81 rien qu’en France. Les élections européennes…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

  • Frog

    Ah non vous faites erreur ce n’est pas ce qu’a dit Me Kbello ! « Petite adaptation administrative  » qu’il disait !

    « Le Traité de fonctionnement de l’Union européenne, appelé « traité de Lisbonne », garantit une adaptation des normes pour les régions ultra-périphériques. Une adaptation qui ne suffit plus selon la classe politique guyanaise, à l’unisson sur le projet d’évolution statuaire du territoire pour obtenir un pouvoir normatif permettant de rédiger des lois péyi. Cette évolution, si elle se concrétise, changera forcément le rapport à l’Union européenne, même si les travaux du Congrès des élus ont décidé en décembre 2023 que la future collectivité autonome conserve le statut de RUP, plutôt que d’avoir un statut particulier comme celui de la Polynésie ou de la Nouvelle-Calédonie.

    Obtenir une plus grande autonomie normative offre plus de souplesse, mais la contrepartie peut être de perdre les subventions européennes. Or celles-ci se chiffrent en Guyane à environ 100 millions d’euros par an, en direction notamment de la pêche et de l’agriculture, deux secteurs qui bénéficient des enveloppes Posei et Feampa. »

    J’adore particulierement ce passage :
    « Cette évolution, si elle se concrétise, changera forcément le rapport à l’Union européenne, même si les travaux du Congrès des élus ont décidé en décembre 2023 que la future collectivité autonome conserve le statut de RUP, plutôt que d’avoir un statut particulier comme celui de la Polynésie ou de la Nouvelle-Calédonie. »
    Nul doutes que le congre saura faire plier l’Europe pour avoir le beure et l’argent du beure !

  • Bello973

    Ben mince, il aurait donc fallu consulter Froggie l’expert avant de se lancer dans une telle aventure… Pourtant, les RUP bénéficient déjà de tout un tas de dérogations normatives par rapport au droit européen, tel que le régime de l’octroi de mer… Il suffira donc de se conformer à celles qui existent déjà ou d’en négocier de nouvelles…comme par exemple il y a peu au sujet de la biomasse… ou encore la toute dernière par rapport au marquage CE.

    https://www.outre-mer.gouv.fr/lunion-europeenne-permet-plusieurs-territoires-ultramarins-de-deroger-au-marquage-ce-pour-faciliter

    Ces régimes dérogatoires au droit européen ne remettant absolument pas en question le statut de RUP…CQFD.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dilhan Will 4ème du chrono avec arrivée en côte, Benjamin Le Ny 5ème, le champion du Rwanda du CLM, Moise Mugi Sha remporte la 1ère étape

Les deux coureurs de l'Union Sportive Lamentinois (USL) Dilhan Will 4ème et Benjamin Le Ny, 5ème, sont dans une position d'attente au classement général, à l'issue du contre la montre, alors que ...

À Saint-Laurent du Maroni, le défi du logement

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n’était encore qu’un bourg de quelques milliers d’habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 ...

[EN DIRECT – Législatives 2024] : Les candidats en lice : Boris Chong-Sit, Yvane Goua, Jean-Philippe Dolor, Jean-Victor Castor, Olivier Taoumi…

C'est officiel, le dépôt des candidatures en préfecture auprès du bureau des élections est du 12 au 16 juin 18h. A l’occasion des élections législatives anticipées organisées par ...

Championnat d’Europe : médaille d’argent pour Gémima Joseph au relais 4x100m

Elle l'a obtenue sa médaille en fin de soirée à Rome (fin d'après-midi en Guyane), l'équipe de France termine 2ème derrière la Grande-Bretagne. Gémina Joseph a pris son témoin avec un peu ...

Grand Prix de la Montagne Pelée : 4 arrivées au sommet, des Martiniquais, des Rwandais et des Vénézueliens attendent Dilhan Will

L'équipe de L'USL (Union sportive Lamentinois) de Dilhan Will s'envole aujourd'hui de Guadeloupe pour un saut de puce vers la Martinique voisine où a lieu, sur le papier, une sacrée épreuve : le ...

Carol Ostorero est entrée au conseil d’administration du Comité de l’eau malgré la triple condamnation de l’une de ses sociétés pour la pollution d’une crique

Bien que l'une de ses sociétés minières, Gold'Or, ait été condamnée par la justice pour la pollution d'envergure d'une crique sur la commune de Mana, Carol Ostorero, ex-présidente de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube