Samedi 24 Fevrier

Publicité Guyaweb

Davy Rimane : « On doit enrayer l’escalade vers la paupérisation du territoire »

Davy Rimane : « On doit enrayer l’escalade vers la paupérisation du territoire »

A l’initiative avec Jean-Victor Castor de deux meetings politiques de rentrée, ce samedi 16 septembre à Cayenne et le 22 à Saint-Laurent du Maroni, le député de la seconde circonscription de Guyane Davy Rimane revient pour Guyaweb sur ces rendez-vous qui s’inscrivent dans ce que les deux élus ont toujours prôné : être transparents et connectés à la population. Une manière de crédibiliser leurs actions de représentants élus du peuple, de conscientiser et de mobiliser la population, mais aussi d’instaurer un rapport de force avec l’Etat. Guyaweb : Vous organisez deux meetings communs avec Jean-Victor Castor, le 16 septembre au…

La suite de cet article est réservé aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

6 commentaires

  • Frog
    12 septembre 2023

    https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/evolution-statutaire-un-copil-special-reuni-pour-evoquer-la-consultation-populaire-et-le-corps-electoral-1427237.html

    « Concernant la consultation populaire, les participants étaient d’accord sur l’idée qu’elle survienne après l’adoption de la loi. Toutefois, un consensus doit encore être trouvé. »

    Non mais sérieux ?

  • Morvandiau
    12 septembre 2023

    Exiger de l’État les 40% de majoration de salaire pour tous les salariés du privé, est une position autant crétine que populiste (et très loin de l’idéal autonomiste/indépendantiste qu’il revendique). Tout comme la campagne publicitaire de leurs meetings à venir, affligeante de médiocrité.
    Rimane prend les Guyanais pour des enfants qui croient au père Noël avec toujours les mêmes ficelles grossières : des belles routes qui vont sillonner tout l’intérieur de la Guyane pour desservir des hameaux, des trains, etc…
    Nos 2 pieds dorés soutiennent l’exploitation industrielle des ressources pétrolières et minières du territoire, mais quelqu’un les a-t-il entendu dénoncer le cartel des pétroliers qui agit comme une mafia en Guyane pour maintenir des prix élevés et empêcher toute concurrence tarifaire ? Leurs postures n’ont rien de cohérent.
    Ces deux là ne font que de la diversion (comme les autres, le populisme en plus), ils ne s’attaquent pas aux vrais problèmes de la Guyane. Et l’État reste le bouc émissaire perpétuel, bien évidement.
    Cela dit, il semblerait que le changement statutaire ne soit plus considéré comme l’alpha et l’oméga pour sortir la Guyane de sa torpeur post coloniale, c’est un bon début.

  • Bello973
    12 septembre 2023

    En même temps, si d’aventure Rimane nous faisait une sortie lyrique en pleine hémicycle, explicitant le fait que le préfet, qui localement fixe légalement le prix maximum à la pompe, serait de fait complice de la « mafia des cartels pétroliers »… Il risquerait surtout de passer pour un allumé. La politique se situe encore à un certain niveau. On ne peut pas attendre d’un député (fut-il vindicatif contre la puissance publique) de colporter ce genre de discours populiste insinuant ouvertement une connivence entre l’Etat et la « mafia » des cartels pétroliers, à laquelle il laisserait donc les coudées franches en refusant de mieux réguler le prix maximum à la pompe. Il faut donc vous calmer Morvandiau. Et un peu de cohérence. En suggérant à demi-mot cette forme de laisser faire de l’Etat vis-à-vis de la « mafia des cartels pétroliers », vous êtes justement en train d’accuser en creux l’Etat « bouc émissaire », incapable de réguler les excès de ladite « mafia »…

  • Morvandiau
    14 septembre 2023

    C’est quand même dommage que l’auteur de l’article n’ait pas profité de l’occasion pour évoquer avec le député LE sujet brûlant et pourtant incontournable qui préoccupe SA circonscription, et bien au delà : l’affaire de la CEOG.
    On ne connait toujours pas sa position, on ne sait même pas si il en a une.
    Il évoquait vaguement chercher une solution entre les parties, mais il n’était pas présent lors de la visite du nouveau préfet à Prospérité, venu pourtant dans cette attention.
    Bien que siégeant à la NUPES et se déclamant pourfendeur des répressions policières, ce sont les autres députés métropolitains et polynésiens de cette coalition qui dénoncent devant le gouvernement la violence de l’État envers des Guyanais dans cette affaire.
    Encore plus surprenant, c’est le député Castor, de l’autre circonscription, qui communique et se rend (de manière assez symbolique au regard de ce qu’il s’y passe) à Prospérité.
    On en saura donc décidément pas plus sur cette dérobade en complète contradiction avec ses discours et positions politiques.
    C’est à se demander si Rimane conditionne la tenue de ses interviews à l’absence de questions concernant la CEOG…

  • Jo
    16 septembre 2023

    On verra bien ce soir si c’est un top départ ou un flop
    Si il n’y a pas mobilisation ça fera office de consultation populaire

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

7 ans de prison requis par le parquet général contre « l’assistant maternel » pour avoir agressé sexuellement 11 victimes âgés de « 3 à 12 ans »

Surprise au début du procès, alors que j'étais prêt à quitter les lieux, pour laisser le huis clos se dérouler, personne ne demande à ce que ce procès soit fermé au public. "Il y a une ...

Arrivée des étages de la fusée inaugurale Ariane 6

Les étages principal et supérieur du premier lanceur de vol Ariane 6 sont arrivés hier au port de Pariacabo à bord du cargo hybride Canopée au terme de neuf jours de traversée transatlantique. ...

Montagne d’Or : la justice tire un trait sur le renouvellement des concessions

Par deux décisions rendues le 6 février, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a rejeté le renouvellement des concessions minières Élysée et Montagne d'Or de la compagnie éponyme, ...

Visite présidentielle : Emmanuel Macron en Guyane du 24 au 26 mars

Le bruit d'une visite officielle du président de la République en Guyane circulait depuis plusieurs semaines, nous sommes en mesure de confirmer cette information : le chef de l'Etat Emmanuel Macron...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube