vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’orpaillage illégal toujours en roue libre à la frontière guyano-brésilienne

L’orpaillage illégal toujours en roue libre à la frontière guyano-brésilienne

Une mission scientifique et militaire de constatation de l’étendue de l’orpaillage illégal le long des cours d’eau du sud-est guyanais s’est déroulée du 7 juin au 5 juillet. Emmenée par le géographe au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et spécialiste des dynamiques territoriales de l’Amazonie François-Michel Le Tourneau, cette mission aura emprunté en canoës 450 kilomètres de cours d’eau peu fréquentés. Deux guides (Patricia Couchili et Lucien Civette), huit légionnaires du 3e Régiment étranger d’infanterie (REI) et deux scientifiques composaient l’équipe. Une nouvelle fois, la constatation d’un orpaillage clandestin en roue libre est dressée. Guyaweb : Qu’est ce…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • La suppression des barrages de Regina et d’Iracoubo symbolisent la fête du slip pour les gariemperos . Vu, il y a deux semaines, au pont de saut sabbat , une trentaine de ces nuisibles marchant tranquillement sur la RN 1 .
    L’Approuague est vite redevenu une autoroute commerciale . Ph.Gros doit se retourner dans sa tombe …. et dire que l’on a cherché des poux dans la tête du seul gendarme de Regina qui obtenait des résultats! Bolsonaro se roule par terre !

  • Olivier43

    Quand changera-t-on de stratégie ? Barrer les axes d’approvisionnement serait certainement plus utiles que d’engager toutes ces troupes en forêt. Et « Capitaine Tronçonneuse », quel est son point de vue ???

  • POP

    Les barrages mobiles sur le fleuve, les barrages routiers et la présence sur le terrain sont essentielles, c’est certain !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Le bureau de la CACL « défavorable » à la centrale du Larivot

Les membres du bureau de la Communauté d'Agglomération du Centre-Littoral (CACL) ont rendu fin juin un « avis défavorable » à l'incompréhensible projet de centrale thermique au Larivot porté ...

« Je vais dimanche en Guyane, où ça se passe mal » (Jean Castex)

Jean Castex, ancien "Monsieur déconfinement" en avril-mai et qui vient de succéder à Edouard Philippe comme Premier ministre, a annoncé ce mercredi matin lors de la matinale Bourdin Direct sur ...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 22 morts et 5459 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Un jeune homme de 19 ans tué par arme à feu village Saramaca à Kourou, un individu du même âge en garde à vue

Un jeune homme de 19 ans a perdu la vie ce mardi au quartier ou village Saramaca de Kourou, mortellement blessé par un tir d'arme à feu. Les faits auraient été perpétrés «vers 12h45 ...

Covid-19 : des détenus et des agents de la prison de Rémire positifs

13 personnels du centre pénitentiaire ont été testés positifs depuis la mi-juin, plus deux détenus. A la date d'hier. Suite aux premiers cas, la prison avait notamment fait l'objet d'une ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube