vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’orpaillage illégal toujours en roue libre à la frontière guyano-brésilienne

L’orpaillage illégal toujours en roue libre à la frontière guyano-brésilienne

Une mission scientifique et militaire de constatation de l’étendue de l’orpaillage illégal le long des cours d’eau du sud-est guyanais s’est déroulée du 7 juin au 5 juillet. Emmenée par le géographe au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et spécialiste des dynamiques territoriales de l’Amazonie François-Michel Le Tourneau, cette mission aura emprunté en canoës 450 kilomètres de cours d’eau peu fréquentés. Deux guides (Patricia Couchili et Lucien Civette), huit légionnaires du 3e Régiment étranger d’infanterie (REI) et deux scientifiques composaient l’équipe. Une nouvelle fois, la constatation d’un orpaillage clandestin en roue libre est dressée. Guyaweb : Qu’est ce…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Frog

    La suppression des barrages de Regina et d’Iracoubo symbolisent la fête du slip pour les gariemperos . Vu, il y a deux semaines, au pont de saut sabbat , une trentaine de ces nuisibles marchant tranquillement sur la RN 1 .
    L’Approuague est vite redevenu une autoroute commerciale . Ph.Gros doit se retourner dans sa tombe …. et dire que l’on a cherché des poux dans la tête du seul gendarme de Regina qui obtenait des résultats! Bolsonaro se roule par terre !

  • Olivier43

    Quand changera-t-on de stratégie ? Barrer les axes d’approvisionnement serait certainement plus utiles que d’engager toutes ces troupes en forêt. Et « Capitaine Tronçonneuse », quel est son point de vue ???

  • POP

    Les barrages mobiles sur le fleuve, les barrages routiers et la présence sur le terrain sont essentielles, c’est certain !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Episode de pollution atmosphérique

Le seuil d'information et de recommandation (SIR) est dépassé ce dimanche indique Atmo Guyane. "Aujourd’hui 23/02/2020, les concentrations mesurées sont élevées (à 11 :00 : 58,9µg/m3 pour ...

Les quartiers populaires de Matoury, enjeux des Municipales

Matoury, une ville aux quartiers disparates et éclatés dans l'espace, depuis Stoupan et le quartier des Anglais au Larivot en passant par le bourg, Cogneau-Lamirande, Balata et Zénith. Une ville ...

Sibeth NDiaye et Cédric O montrent un soutien numérique aux candidats LREM de Guyane

Relatons d'abord avec discipline, les raisons officielles de cette visite annoncée à la dernière minute mercredi 19 février en soirée aux médias et dévoilées dans un communiqué (1) : «Rendre...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube