vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

L’orpaillage illégal toujours en roue libre à la frontière guyano-brésilienne

L’orpaillage illégal toujours en roue libre à la frontière guyano-brésilienne

Une mission scientifique et militaire de constatation de l’étendue de l’orpaillage illégal le long des cours d’eau du sud-est guyanais s’est déroulée du 7 juin au 5 juillet. Emmenée par le géographe au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et spécialiste des dynamiques territoriales de l’Amazonie François-Michel Le Tourneau, cette mission aura emprunté en canoës 450 kilomètres de cours d’eau peu fréquentés. Deux guides (Patricia Couchili et Lucien Civette), huit légionnaires du 3e Régiment étranger d’infanterie (REI) et deux scientifiques composaient l’équipe. Une nouvelle fois, la constatation d’un orpaillage clandestin en roue libre est dressée. Guyaweb : Qu’est ce…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • La suppression des barrages de Regina et d’Iracoubo symbolisent la fête du slip pour les gariemperos . Vu, il y a deux semaines, au pont de saut sabbat , une trentaine de ces nuisibles marchant tranquillement sur la RN 1 .
    L’Approuague est vite redevenu une autoroute commerciale . Ph.Gros doit se retourner dans sa tombe …. et dire que l’on a cherché des poux dans la tête du seul gendarme de Regina qui obtenait des résultats! Bolsonaro se roule par terre !

  • Olivier43

    Quand changera-t-on de stratégie ? Barrer les axes d’approvisionnement serait certainement plus utiles que d’engager toutes ces troupes en forêt. Et « Capitaine Tronçonneuse », quel est son point de vue ???

  • POP

    Les barrages mobiles sur le fleuve, les barrages routiers et la présence sur le terrain sont essentielles, c’est certain !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : cinq des quinze personnes décédées en Guyane en 2021 n’étaient âgées que de 55 ans ou moins, la barre des 90 morts est atteinte ou franchie

Il y a eu deux victimes de plus du Covid-19 en Guyane en établissement hospitalier ces derniers jours, deux femmes, pas vraiment âgées, qui ont perdu la vie après avoir contracté ce virus. La ...

Chlordécone: des milliers de manifestants en Martinique réclament un procès

Des milliers de manifestants ont défilé en Martinique, samedi 27 février, afin d’exiger un procès dans l’affaire de l’empoisonnement des populations et des sols au chlordécone. Aux Antilles...

Mégacentrale du Larivot : les associations écologistes saisissent la justice

Les associations écologistes Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement attaquent en justice les autorisations préfectorales accordées fin 2020 au projet controversé de Edf de ...

Couvre-feu, restaurants, bars, vente d’alcool à emporter : les nouvelles mesures de restrictions à compter du 27 février

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire, un « allègement des mesures de restrictions » entrera en vigueur sur le territoire guyanais à compter de ce samedi 27 février, ont ainsi ...

Moratoire sur l’industrie minière : l’échec de la Convention citoyenne pour le Climat 

La tentative de la Convention citoyenne pour le Climat – 150 citoyens tirés au sort pour émettre des recommandations visant à réduire les émissions carbone de la France – consistant à ...

Une famille de demandeurs d’asile avec deux enfants, expulsée de la Pointe Buzaré lundi, obtient un relogement ce jeudi

Une famille avec deux enfants faisant partie des 40 expulsés, lundi, du campement de la Pointe Buzaré à Cayenne, a bénéficié ce jeudi d'une solution de relogement par La Croix Rouge qui gère ce...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube