vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Gendarmes et militaires blessés suite à une collision sur l’Inini : l’autre pirogue a pris la fuite selon le procureur

Gendarmes et militaires blessés suite à une collision sur l’Inini : l’autre pirogue a pris la fuite selon le procureur

Près de 4 jours après les faits, a été publié ce mercredi en fin d’après-midi un premier communiqué officiel relatif à l’affaire de la collision sur un cours d’eau du territoire de la commune de Maripasoula, des faits révélés dimanche par Guyaweb (voir notamment cet article). La cellule Emopi (Etat major contre l’orpaillage et la pêche illicite) de la préfecture était censée, dans un premier temps, de sources concordantes, communiquer sur ce dossier, mais l’affaire faisant l’objet de l’ouverture d’une enquête judiciaire, c’est le procureur qui s’en est finalement chargé. L’enquête judiciaire est ouverte pour «violences avec arme par destination…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • benoit

    Entre « Saint-Laurent du Maroni et l’embouchure de l’Inini » c est ce qu’ on appel être précis ! krkrkrkrkrkrkrk !!!!! trop fort le communiqué. Mais bon si ils avaient le même GPS que quand ils intervenaient en territoire Surinamais cela s explique !!!!

  • FF

    Effectivement, cela fait un peu long pour une patrouille. J’ai demandé au parquet s’il ne s’agit pas d’une coquille (ou d’une vision un peu large) mais c’est écrit en ces termes dans le communiqué. Nous attendons une précision.

  • FF

    Le communiqué a été rectifié ce jeudi par le parquet suite à une remarque de Guyaweb quant à l’incongruité de la distance prêtée à la patrouille : « entre Saint-Laurent du Maroni et l’embouchure de l’Inini », indiquait le communiqué initial. La patrouille naviguait bien en fait ce jour-là entre Maripasoula (bourg) et l’embouchure de l’Inini.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une barge surinamaise contrôlée sur Apatou a montré une autorisation d’exploiter… bien loin de là, au Suriname

Il y a 15 jours trois semaines, selon une source proche du dossier, le chef opérationnel d'une grosse barge («skalian» au Suriname), contrôlée par une patrouille conjointe franco-surinamaise sur ...

Opération de lutte contre la pêche illégale

La préfecture fait savoir qu’une « opération de police des pêches renforcée » a eu lieu dans les eaux territoriales de la Guyane. « Cette opération d’envergure » qui s'est ...

« La drépanocytose dans le plateau des Guyanes, quelle coopération pour une meilleure prise en charge ? »

Tel est le thème du colloque organisé du 23 au 25 octobre au siège de la Collectivité Territoriale de Guyane à Cayenne. Alors que « 10% de la population guyanaise est porteuse des traits de ...

Trudeau reste au pouvoir au Canada

Le Parti libéral du Premier ministre sortant Justin Trudeau est en recul mais conserve une majorité relative à l’issue des élections législatives disputées ce lundi. Triomphalement élu en ...

Etat d’urgence au Chili

« Nous sommes en guerre » a déclaré le président chilien Sebastián Piñera alors que les émeutes touchant les grandes villes du pays depuis trois jours ont déjà fait onze morts. C’est ...

« Prévenir les maladies chroniques par l’activité physique adaptée »

Des conférences sur ce thème auront lieu mardi 21 octobre de 8h à 13 h à l’Université de Guyane à Cayenne. "La prévention de l’obésité, du diabète, des maladies cardiovasculaires ...

Toutes les petites annonces ( 2 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube