vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Gendarmes et militaires blessés suite à une collision sur l’Inini : l’autre pirogue a pris la fuite selon le procureur

Gendarmes et militaires blessés suite à une collision sur l’Inini : l’autre pirogue a pris la fuite selon le procureur

Près de 4 jours après les faits, a été publié ce mercredi en fin d’après-midi un premier communiqué officiel relatif à l’affaire de la collision sur un cours d’eau du territoire de la commune de Maripasoula, des faits révélés dimanche par Guyaweb (voir notamment cet article). La cellule Emopi (Etat major contre l’orpaillage et la pêche illicite) de la préfecture était censée, dans un premier temps, de sources concordantes, communiquer sur ce dossier, mais l’affaire faisant l’objet de l’ouverture d’une enquête judiciaire, c’est le procureur qui s’en est finalement chargé. L’enquête judiciaire est ouverte pour «violences avec arme par destination…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • benoit

    Entre « Saint-Laurent du Maroni et l’embouchure de l’Inini » c est ce qu’ on appel être précis ! krkrkrkrkrkrkrk !!!!! trop fort le communiqué. Mais bon si ils avaient le même GPS que quand ils intervenaient en territoire Surinamais cela s explique !!!!

  • FF

    Effectivement, cela fait un peu long pour une patrouille. J’ai demandé au parquet s’il ne s’agit pas d’une coquille (ou d’une vision un peu large) mais c’est écrit en ces termes dans le communiqué. Nous attendons une précision.

  • FF

    Le communiqué a été rectifié ce jeudi par le parquet suite à une remarque de Guyaweb quant à l’incongruité de la distance prêtée à la patrouille : « entre Saint-Laurent du Maroni et l’embouchure de l’Inini », indiquait le communiqué initial. La patrouille naviguait bien en fait ce jour-là entre Maripasoula (bourg) et l’embouchure de l’Inini.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

En 2017 et 2018 en Guyane, la lutte des autorités a nettement moins ciblé les mules qui ingèrent des ovules de cocaïne

Le nombre d'interpellations de mules ayant ingéré de la cocaïne aura été en chute libre en Guyane en 2017 puis en 2018. Des données qui s'expliquent. Enquête. Il s'agit de chiffres off...

Mission VA248 d’Arianespace

Le lanceur Ariane 5 va placer en orbite géostationnaire les satellites T-16 et EUTELSAT 7C jeudi 20 juin. Il s’agit du cinquième lancement de l’année 2019 et du deuxième réalisé avec Aria...

Collision sur l’Inini, 2 gendarmes mobiles et 2 chasseurs alpins blessés : une note diplomatique au ministère des affaires étrangères du Suriname pour coopérer dans les investigations

Note de l'ambassadeur de France à Paramaribo au gouvernement du Suriname, interrogations quant au dimensionnement de la patrouille des forces de l'ordre engagée le soir des faits ... Guyaweb révèl...

Lancement du Service National Universel

La première phase du SNU débute ce lundi 17 janvier. 2 000 jeunes filles et garçons volontaires vont participer à cette première phase du Service National Universel (SNU) dans 13 départements...

« Or de question » de lâcher l’affaire Montagne d’Or

Le collectif Or de Question qui milite contre le projet controversé de mine industrielle Montagne d'Or porté par la Compagnie Montagne d’Or (CMO) mais aussi contre tout type de projet minier indus...

Le virus de la dengue circule à Kourou et Cayenne

Une alerte lancée par l'Agence Régionale de Santé. « Entre la fin avril et le début de juin 2019, le virus de la dengue a circulé dans les villes de Kourou et de Cayenne. Il s’agit d’une...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube