vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Gendarmes et militaires blessés suite à une collision sur l’Inini : l’autre pirogue a pris la fuite selon le procureur

Gendarmes et militaires blessés suite à une collision sur l’Inini : l’autre pirogue a pris la fuite selon le procureur

Près de 4 jours après les faits, a été publié ce mercredi en fin d’après-midi un premier communiqué officiel relatif à l’affaire de la collision sur un cours d’eau du territoire de la commune de Maripasoula, des faits révélés dimanche par Guyaweb (voir notamment cet article). La cellule Emopi (Etat major contre l’orpaillage et la pêche illicite) de la préfecture était censée, dans un premier temps, de sources concordantes, communiquer sur ce dossier, mais l’affaire faisant l’objet de l’ouverture d’une enquête judiciaire, c’est le procureur qui s’en est finalement chargé. L’enquête judiciaire est ouverte pour «violences avec arme par destination…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • benoit

    Entre « Saint-Laurent du Maroni et l’embouchure de l’Inini » c est ce qu’ on appel être précis ! krkrkrkrkrkrkrk !!!!! trop fort le communiqué. Mais bon si ils avaient le même GPS que quand ils intervenaient en territoire Surinamais cela s explique !!!!

  • FF

    Effectivement, cela fait un peu long pour une patrouille. J’ai demandé au parquet s’il ne s’agit pas d’une coquille (ou d’une vision un peu large) mais c’est écrit en ces termes dans le communiqué. Nous attendons une précision.

  • FF

    Le communiqué a été rectifié ce jeudi par le parquet suite à une remarque de Guyaweb quant à l’incongruité de la distance prêtée à la patrouille : « entre Saint-Laurent du Maroni et l’embouchure de l’Inini », indiquait le communiqué initial. La patrouille naviguait bien en fait ce jour-là entre Maripasoula (bourg) et l’embouchure de l’Inini.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La direction envisage une disparition de l’édition papier de France-Guyane alors que le groupe est placé en redressement judiciaire

Conformément à ce que le groupe de presse des Antilles-Guyane avait demandé (voir notre article de vendredi dernier), le tribunal mixte de commerce de Fort de France a décidé ce mardi de placer l...

Journée caribéenne de dépistage du VIH

A cette occasion de nombreuses actions sont prévues en Guyane les 27 et 28 juin. L’objectif de la Journée caribéenne de dépistage du VIH est de « contribuer à ralentir l’épidémie de l...

Copa América : les tableaux des quarts de finale

A l’issue des matches de groupe huit équipes sont qualifiées pour les quarts de finale de la Copa América 2019 qui se déroule au Brésil jusqu’au 07 juillet. Résultats des matches de group...

Le Conseil d’Etat rejette les recours d’un inspecteur de l’IGA révoqué par Emmanuel Macron notamment pour ses frasques en Guyane et à La Réunion

Le 27 mai dernier, une décision du Conseil d'Etat a rejeté deux requêtes au fond d'un inspecteur de l'administration de première classe, membre de l'IGA (inspection générale de l'administration)...

Visite de Gabriel Attal

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse sera de passage en Guyane cette semaine. La visite express du benjamin du gouvernement âgé de 30 ans ser...

Projet Guyane : le Front toujours mobilisé

Un point sur l'évolution et le contenu du projet de société Guyane sera présenté à la population lors d'une réunion publique ce samedi 22 juin à 19h par le Front Commun pour un changement stat...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube