vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

La hargne s’abat sur l’Université

La hargne s’abat sur l’Université

Pendant deux heures, le 10 mars, l’intimidation et les insultes racistes se sont abattues sur du personnel de l’institut de formation des enseignants, des étudiants et des universitaires engagés dans un mouvement social. L’intrusion sur le campus de Cayenne d’organisations et de leurs sympathisants rassemblés autour d’un mouvement « contre la répression coloniale » était motivée en soutien notamment à la directrice de cet institut de formation, Sonia Francius, ancien bras-droit de Jean-Michel Blanquer lorsqu’il était recteur de Guyane. Ce n’est pas la première fois qu’un acte d’intimidation par des groupes extérieurs s’abat sur le campus Trou Biran de l’Université de Guyane, dans…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

16 commentaires

  • lematourien

    Ouf..premier article de presse de médias guyanais qui ose s’attaquer à Trop Violans…Il a vraiment fallu que ce mouvement dépasse les bornes…pourtant depuis 4 ans, ce mouvement est sans cesse à la limite de l’ultra violence et du racisme, sans que cela n’émeut personne, ni médias et bien sur aucun politique…

  • Mickael

    Ils veulent recruter 25 enseignants-chercheurs. Mais personne ne veut travailler dans ces conditions avec des gens qui se comportent comme des zouaves hurlant à tort et à travers au lieu de se mettre à travailler.
    Les Guyanais compétents vont tous travailler en métropole ou dans les autres dom ou à l’étranger.

  • lematourien

    En fait ce serait bien de mettre des médias nationaux dans la boucle

  • Frog

    «  sales antillais » mort de rire ! la directrice ardemment défendue par « tjrs plus de violence » est certainement d’origine Antillaise, de Guadeloupe, en cote sous le vent, Pointe noire plus précisément, d’où vient la famille Francius…
    Ben c’est pas JG qui aurait écrit cet article. Merci Marion !

  • Macanahan

    Quand l’incompétence s’allie aux forces de pression locales forcément ça ne peut que légitimement exploser… c’est dommage pour l’Inspé et les étudiants cayennais.

  • Dubord

    Quelle rigolade!
    Ceci n’est que le énième épisode de la lutte anticolonialiste menée par une cohorte (0,04% de la population) de valeureux héros créoles (fonctionnaires) de l’INDEPANDENCE non bolivarienne de ce territoire.
    Avec beaucoup d’amis démocrates nous y souscrivons, car il faut crever l’abcès.
    Espérons ensemble, Brésiliens de mon coeur, Chinois, Mhongs, Haïtiens, Transparents de n’importe où et sales Caucasiens d’Europe, que madame Francius reste à son poste de bulshit job à sucer jusqu’au jugement dernier.

    Ce qui ne devrait pas tarder.

  • Dubord

    « indépendance » conviendrait mieux, peut être…Quoique…

  • sheik240

    Cette vidéo est effarante…Il me semble que Trop Violans devrait condamner les propos tenus par leurs « supporters » pendant cette journée pour garder un minimum de crédibilité.

  • moibeni

    Même si le Conseil Constitutionnel a retoqué l’amendement du sénateur Laurent Lafon (Union centriste) qui rendait toute intrusion dans l’enceinte d’un établissement d’enseignement supérieur « dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre », passible d’un an d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende et si c’était en réunion de trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende, i y a eu lors de cette intrusion de Toujours plus Violent de multiples délits : incitation à la haine raciale, diffamation … que fait le procureur ?
    Les coupables sont connus puisqu’ils se sont filmés !! Toujours plus C …
    Ils feront bientôt partie du Patrimoine et pourront prétendre à une entrée au Musée !

  • EL MATADOR

    GZ, on t’entend plus ?
    Et dire que je pensais que tu aller déposer un avis…

  • GZ

    Tu pensais ou tu croyais ?

  • Kataklism

    Merci pour cet article. La directrice ne revient elle pas de quelques années de mise au placard en metropole ? Mafia locale avec la milice locale. A nou mem ké nou mem , a sa nou ka di an peyi-a. Menaces-insultes-intimidations-represailles- le procureur en a forcément un bon nombre sous le coude. A se dder pourquoi il ne joue pas son rôle ? Et les têtes de l université, des peureux , vendus , miserables qui n ont aucune dignite et fierté, des soumis, des pantins, des bons à rien, indeboulonnables jusqu à ce qu ils deviennent grabataires. C est puant.

  • GZ

    Les têtes de la seule université ?
    Vous êtes réducteur ou optimiste béat ?

  • Morvandiau

    Etonnant tout le temps qu’il aura fallu pour qu’un média (bravo Guyaweb soit dit en passant) commence à ne plus omettre les excès et dérives violentes et racistes de ces groupuscules dans son fil d’info.
    Pourtant, la majorité qui a vécu mars 2017 – sauf ceux qui étaient aveuglés par un idéalisme révolutionnaire pubertaire – avait pourtant bien remarqué les méthodes totalitaires de ces extrémistes notoires et historiques.
    Et que dire du soutien constant du seul média d’État en Guyane qui n’hésite pas à glorifier sans réserve ces individus dès que l’occasion leur est donnée ?
    Je me suis toujours posé et me pose encore la question des véritables objectifs de leurs actions et pour qui ils œuvrent avec un tel acharnement outrancier.

  • Snoopy

    Guyaweb est le seul média qui pallie l’absence d’opinion publique envers et contre tous .

  • lematourien

    Avec cette article, vous avez derange du monde..
    C est bien.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deux soignants de Guyane infectés une seconde fois par le Covid-19, possiblement par le variant préoccupant brésilien de Manaus selon les autorités…

Des investigations sont en cours autour des cas de deux soignants de Guyane, tous deux infectés par le Covid-19 en début d'année et de nouveau positifs ces derniers jours. Infectés ces derniers...

La plainte des deux policiers à l’encontre d’Albert Tarcy pour «violences» va également être classée sans suite par le parquet

Le 31 mars dernier, par communiqué, le procureur de la République de Cayenne Samuel Finielz révélait que la plainte d'Albert Tarcy pour «violences avec arme par destination par personne ...

Covid-19 : taux d’incidence préoccupants à 230 sur l’île de Cayenne (en augmentation de plus de 54% en une semaine) et à 196 sur le secteur des Savanes où il a plus que doublé !

Les taux d'incidence ont augmenté de plus de 54% sur l'île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne) la semaine dernière par rapport à la semaine précédente et de plus de 100% sur le secteur des ...

Un sketch au pont d’Iracoubo…

Olivier Goudet, le leader -à l'occasion vociférant- de l'association Trop Violans et Yvane Goua, pasionaria de l'association qui se dit désormais «embauchée» par celle-ci, ont été bloqués ...

Un policier «sérieusement blessé» par un objet contondant à Cayenne, 4 personnes en garde à vue ce matin

Quatre personnes étaient en garde à vue ce samedi matin selon le parquet après la «blessure sérieuse» infligée à un policier à l'aide d'un objet contondant hier vendredi en fin d'après-midi ...

«Mis en examen pour viols et agressions sexuelles», le père Patrice François plaide, selon son avocat, «la relation consentie sur plusieurs années», avec une personne mineure, âgée d’un peu plus de 15 ans au départ

C'est un tsunami médiatique pour ne pas écrire un tsunami tout court qui frappe l'Eglise catholique de Guyane ces derniers jours. Et ce n'est certainement pas terminé. Le journal national La ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube