Mardi 16 Avril

Publicité Guyaweb

Immigration et insécurité : l’étonnant mélange à Saint-Laurent

Immigration et insécurité : l’étonnant mélange à Saint-Laurent

Sophie Charles, maire de Saint-Laurent du Maroni, organisait une conférence de presse sur l’immigration samedi 8 mai. Un exercice plutôt inhabituel pour l’édile et qui intervient à la suite de l’arrivée récente de ressortissants haïtiens dans la commune, via le Suriname. Toutefois si cet événement, auquel aucun représentant de l’Etat n’a participé, s’inscrit dans ce contexte particulier, il a été l’occasion pour certains élus de lier, sans trop de nuances, ce thème à celui de l’insécurité et de la « délinquance ». Le hasard du calendrier fait qu’une marche « contre l’insécurité » organisée par l’association Trop Violans était organisée à 9h ce samedi…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

6 commentaires

  • Morvandiau

    Donc, depuis leur crise à Iracoubo, Trop violans n’a plus besoin de motif impérieux pour franchir le point de contrôle ?
    Bénéficient-ils d’un laisser-passer accordé par la préfecture ?

  • lematourien

    Tous les elus ont recu du baton..Saint Laurent c est si loin…

  • lematourien

    Comme Trop Violans et le Rassemblement National sont en voie de dediabolisation reussie

  • Morvandiau

    @lematourien,
    Trop violans a été diabolisé ?
    En 40 ans de Guyane, j’ai eu largement l’occasion de constater qu’en Guyane la parole xénophobe, raciste et très généralement discriminatoire, navigue entre complaisance et indifférence, que ce soit de la part de la classe politique Guyanaise (qui passe son temps à scruter l’outre atlantique pour s’indigner haut et fort sur la plus microscopique allusion douteuse) ou bien des médias locaux (qui nous informent ad nauseum sur les discriminations raciales en métropole ou aux USA mais qui sont frappés de cécité et de surdité quand ça se passe ici).
    On est en 2021, le bushinengué et l’amérindien sont toujours méprisés et traités comme des êtres inférieurs dans les administrations territoriales et par une frange de la population du littoral qui campe sur ses acquis de la colonisation et passe son temps à fustiger haineusement les vagues migratoires (hmongs, brésiliens, haitiens, syriens, etc…) qui pourraient, sans doute à juste titre, mettre enfin un terme à leur apartheid.
    La haine est totalement libre en Guyane, elle est même soutenue par les députés, c’est dire !

  • GZ

    « le bushinengué .. traités comme des êtres inférieurs dans les administrations territoriales et par une frange de la population du littoral … qui passe son temps à fustiger haineusement les vagues migratoires (hmongs, brésiliens, haitiens, syriens, etc…) »

    Hihihihi

  • GZ

    « Nous avons des intellectuels »

    dixit Barbara Bartebin.

    C’est la première fois que « l’on » se permette une telle prétention en Guyane. J’ai comme la vague impression que la section commentaires de Guyaweb est lue aussi au Far-Ouest – en tout cas la découverte du mot « intellectuel » – et son usage très osé – ne s’explique pas autrement…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Gémina Joseph : au delà des vivats béats des supporters, que valent ses records sur 100 et 200 m ?

Gémina Joseph, 22 ans et demi, a réussi les minima olympiques sur 100 et 200 mètres samedi soir lors des Jeux de Guyane à Rémire Que valent ces temps ? Eléments de réponses avec Guyaweb....

Dilhan Will confirme : 4ème de la troisième étape des 6 jours du Crédit Agricole en Guadeloupe, 8ème au général

15 jours après sa bonne rentrée aux 5 jours du trophée Denis Manette, Dilhan Will s'est de nouveau illustré hier dimanche, en venant prendre la 4ème place de l'étape 3 des 6 jours du Crédit ...

La résolution portant sur la représentation des peuples autochtones adoptée dans la douleur par le Congrès des élus

30 voix pour, 27 contre et 5 abstentions. La résolution portant sur la représentation des peuples autochtones au sein de la future collectivité autonome dans le cadre du projet d'évolution ...

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Corruption à la préfecture : pas de Foin, ni de Fléchel, chef et agent du bureau des étrangers, l’appel se limite aux deux chefs d’entreprise Christine Paris et Bernard Guirand

Nous avons appris ce matin que Ronald Foin chef du bureau des étrangers à la préfecture et Marcel Fléchel agent au même bureau auront été les deux derniers désistements de l'affaire de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube