Mardi 21 Mai

Future école de Saül : l’heure des comptes

Future école de Saül : l’heure des comptes

Une réunion est attendue dans les semaines prochaines entre la préfecture, la mairie de Saül et l’entreprise Gaïa à propos de la suite comptable et organisationnelle à donner au chantier de l’école de Saül interrompu. « Je me suis retrouvé face à un mur. Si on avait été payés et si on avait reçu le matériel on aurait fini l’école » se lamente Max Souza de Lima, chef d’entreprise de Matoury qui a travaillé depuis 2017 sur le chantier de l’école de Saül pour le compte de l’entreprise Gaïa. Le chantier est à l’arrêt et l’entrepreneur de Matoury craint d’être…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

  • PapaouT

    Un sous-traitant qui n’est pas payé par l’entreprise titulaire du marché ?
    Le maître d’œuvre de cette opération (l’architecte) ne doit pas savoir que les sous-traitants, dès que cette sous-traitance atteint 600 €, doivent être payés directement par le maître d’ouvrage (la mairie). Cette règle de la commande publique est destinée à protéger les sous-traitants.
    Ce dossier n’est qu’une longue série d’à peu prêt,
    d’erreurs et d’incompétence.
    LEtat va devoir encore mettre la main à la poché.
    Peut-on espérer qu’une réunion de plus va tout régler ?

  • Visiteur.

    Triste nouvelle surtout pour les élèves et l’enseignement.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube