Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

 « Entrepreneuriat social : et si on imaginait l’intervention sociale autrement ? »

 « Entrepreneuriat social : et si on imaginait l’intervention sociale autrement ? »

Cette conférence-débat aura lieu mercredi 17 mars à l’Université de Guyane à Cayenne.

Elle est organisée par l’Institut Régional de Développement du Travail Social, la Caisse d’Allocations Familiales, l’Institut Universitaire de Technologie de Kourou, le laboratoire MINEA et l’Université de Guyane.

« Les politiques d’accompagnement des secteurs social et médico-social sont en pleine mutation. Les pouvoirs publics réinventent la prise en charge de ces champs d’intervention sociale. L’accent est mis sur l’innovation sociale qui s’appuie aussi bien sur des initiatives professionnelles que bénévoles et la mobilisation des financements croisés publics et privés. 

La montée en puissance de ces dispositifs à vocation sociale (centres sociaux, espaces de vie sociale, coopératives sociales, épiceries solidaires…) réaffirme de nouvelles solidarités et enclenche des dynamiques sociales et économiques durables.

Ainsi, l’innovation sociale fait désormais partie des champs d’investigation pour créer de nouvelles formes d’intervention « par les gens et pour les gens ». Tout en mettant au travail les principes de l’économie marchande, elles tentent de tendre vers plus de justice sociale. Dès lors, l’entrepreneuriat social se développe et trouve son sens et sa légitimité dans l’impact social qu’il génère.

L’émergence de ces dispositifs soulève des interrogations et met en tension les frontières historiques et constitutives du travail social. L’éclairage d’experts régionaux et nationaux permettra d’aborder cette nouvelle forme d’entreprendre par ses trois prismes porteurs d’innovation : les modalités d’intervention, le modèle économique et la gouvernance. »

La conférence-débat « Entrepreneuriat social : et si on imaginait l’intervention sociale autrement ? » aura lieu mercredi 17 mars de 8h à 16h30 à l’Université de Guyane (Amphi A) à Cayenne.

Accessible gratuitement, sur inscription, en présentiel ou en visioconférence pour la matinée, la conférence-débat est ouverte à tous et s’adresse en particulier aux étudiants en intervention sociale, aux professionnels du secteur et aux porteurs de projets, professionnels et particuliers. 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Saint-Laurent : la caravane passe et les opposants au pass sanitaire s’organisent

Samedi, entre 300 et 400 personnes – selon nos estimations – se sont réunies sur la place du marché de Saint-Laurent, point de chute de « la caravane de la liberté » conduite, notamment, ...

60000 foyers sans électricité

Depuis 14h, ce samedi 24 juillet, un incident généralisé plonge une grande partie du territoire guyanais sans électricité. « L’incident généralisé a eu lieu à 14h00 ce 24 juillet et ...

Poste de contrôle routier d’Iracoubo : « Les manifestations revendicatives sont un motif impérieux »

Comme nous l’annoncions ce vendredi, une caravane de la liberté est bel et bien partie ce samedi 24 juillet de Cayenne en direction de Saint-Laurent. Cette caravane composée d’opposants au ...

Plus de 230 kg de cocaïne dans un container au Suriname, un ex-policier devenu chauffeur-routier interpellé

Un ex-policier surinamais de 52 ans reconverti chauffeur-routier est suspecté d'avoir transporté plus de 230 kg de cocaïne jusqu'au site d'une compagnie maritime au Suriname. Il a été interpellé...

Une caravane de la liberté 

Après plusieurs manifestations anti-passe sanitaire, dont une marche qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Cayenne le 21 juillet (photo de Une) et un jeté de blouse symbolique devant ...

Affaire Ketsia Le Fol-Claude contre Jérôme Le Fol : derrière la porte…

Après la condamnation à un simple «stage de prévention des violences conjugales et sexistes» du mari, Jérôme Le Fol, 47 ans, jugé coupable, le 1er juillet dernier par le tribunal ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube