Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Nos graphiques sur les dépenses de la CTG

Nos graphiques sur les dépenses de la CTG

Quels furent les choix politiques de la CTG au cours de la mandature 2016-2021 de Rodolphe Alexandre ?

Nous nous sommes intéressés aux choix budgétaires qui traduisent les priorités et les mises de côté en matière d’investissement de la collectivité unique. Nous nous sommes aussi intéressés au budget de fonctionnement.

Dans un premier temps, vous retrouverez, en graphique, les dépenses d’investissement et de fonctionnement par domaine d’intervention. En 2016, 2017, 2018 et 2019. Exercices pour lesquels les comptes certifiés ont été publiés.

La collectivité unique a découpé son champ d’intervention en huit domaines : santé et action sociale, transports, enseignement et formation, culture et vie sociale, environnement, aménagement du territoire, sécurité et « action économique » (tourisme, à la pêche, au commerce, industrie, artisanat, agriculture, recherche et innovation).

 

Les dépenses d’investissement en millions d’euros (M€)
Sources : comptes administratifs 2016, 2018, 2019 de la collectivité territoriale de Guyane

 

Les dépenses de fonctionnement en millions d’euros (M€)
Sources : comptes administratifs 2016, 2018 et 2019 de la collectivité territoriale de Guyane

 

A présent, pour chacun de ces huit domaines nous avons représenté les deux actions les plus financées/budgétées et à l’opposé, les deux actions les moins financées/budgétées. (Lorsque des égalités apparaissaient en dépenses nulles, nous avons retenu la thématique qui nous semblait la plus pertinente).

Nous avons décidé de représenter la première année de mandature, en 2016, et la fin de la mandature en 2019 (2019 étant le dernier exercice dont les comptes sont certifiés et rendus publics).

Sources : comptes administratifs 2016 et 2019.

 

Santé et action sociale – fonctionnement.

 

Culture, vie sociale – fonctionnement

 

Enseignement, formation – fonctionnement

 

Transports – fonctionnement

 

Action économique – fonctionnement.

 

Environnement – fonctionnement

 

Aménagement du territoire – fonctionnement

 

Sécurité – fonctionnement

 

Enseignement, formation – investissement

 

Culture, vie sociale – investissement

 

Environnement – investissement

 

Santé et action sociale – investissement.

 

Aménagement du territoire – investissement.

 

Transports – investissement

 

Action économique – investissement

 

Sécurité – investissement

 

Certains budgets ont attiré notre attention :

 Les opérations de communication : déjà conséquent en 2016, le budget consacré aux opérations de promotion de l’action de la CTG s’élevait à 575 000 € cette année-là (soit 48 000 € en moyenne par mois). Il a presque doublé en 2019 : avec un budget qui a aspiré 970 000 € de fonds publics.

Les chers élus : Même hausse pour les  « fêtes et cérémonies » de l’assemblée des élus : en 2016, 249 000 € étaient consommés par l’assemblée, où siègent 55 conseillers. En 2019, ce budget est passé à 445 000 €, soit une moyenne de 8 000 € par conseiller et par an.

A ce montant s’ajoute 1,2 M€ par an d’indemnités versées aux conseillers territoriaux : indemnités où s’applique le taux maximal autorisé (Lire Guyaweb du 19/01/2016). A cela s’ajoute enfin 70 000 € -75 000 € par an pour les « frais de fonctionnement des groupes d’élus ». Abaissée à son plus bas niveau (69 000 €) dans le budget prévisionnel 2021, cette ligne budgétaire était montée à 76 000 € en 2019. Elle avait commencé à 67 000 € en 2016.

Infographie : ©Marion Briswalter / Guyaweb

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube