Samedi 24 Fevrier

Publicité Guyaweb

Forte hausse des prix du carburant

Forte hausse des prix du carburant

Depuis ce lundi 1er novembre zéro heure, les prix des carburants sont en forte hausse par rapport au mois précédent. En Guyane, le super sans plomb est fixé à 1,87 €/l contre 1,79 €/l en octobre, soit une augmentation de 0,08 €. Le gazole est au prix de 1,65 €/l contre 1,53 €/l, soit une augmentation de 0,12 €. Quant au tarif de la bouteille de gaz de 12,5 kg, désormais il est de 28,78 €, contre 27,54 € le mois précédent, soit une augmentation de 1,24 €. 

Face à la hausse exceptionnelle des prix de l’énergie, en particulier de l’électricité et du gaz, le Gouvernement a décidé d’attribuer aux 5,8 millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie 2021, un chèque énergie exceptionnel de 100€. Pour rappel le chèque énergie est une aide attribuée sous conditions de ressources, au paiement des factures d’énergie du logement. Ce nouveau chèque de 100 euros sera envoyé en décembre 2021 sans aucune démarche des bénéficiaires et concerne 5,8 millions de ménages selon le gouvernement.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

7 commentaires

  • Morvandiau

    Comment ça ? Mais où sont donc passés tous les défenseurs du pouvoir d’achat, les pourfendeurs des inégalités Guyanaises, prompts à bloquer la Guyane devant une hausse du prix des carburants aussi vertigineuse ????
    Ah ben ils sont tous à la CTG maintenant à téter leurs indemnités, voyager et jouir de leurs pouvoirs. Et comme c’est à la CTG que revient la possibilité de baisser le prix des carburant en baissant sa taxe (TSC), et bien il n’y a plus de révolutionnaires dans la salle…
    Même le vice président délégué à la révolution Guyanaise, le colonel Goudet, reste totalement silencieux sur le sujet.

  • moibeni

    Ah j’avais cru que la caravane de la liberté devant la SARA c’était pour ça ! ;-))

  • Frog

    Et les transporteurs ? Contrôles techniques, hausse du carburant, remblais du marécage en moins…même pas un p’tit blocage de la CTG ?

  • Fred

    Encore un piège que devra surmonter G. Servile. La stabilité de sa majorité pourrait en patir, la ctg qui fixant annuellement les taux de la TSC.
    Pour l’année 2018, ça représentait 63 centimes par litre d’essence.

  • Bloubiboulga

    Et ben puisqu’ils sont couverts à la CTG, reste à taper sur les distributeurs et leurs marges. Faut dire aussi que le « prix maximum autorisé » de la préfecture est celui appliqué chez tous les pompistes. Ca a les mêmes allures qu’une entente sur les prix.
    Ca devrait mieux convenir aux caravaniers.

  • Morvandiau

    @Fred
    En octobre dernier, sur un litre de sans plomb à 1,79€ :
    72 centimes de taxes (68 cts à la CTG et 4 cts pour l’État)
    20 centimes pour les distributeurs.
    22 centimes pour la Sara.
    et 65 centimes pour le prix d’achat du carburant non raffiné.

    68 centimes pour la CTG, c’est tout bonnement énorme.
    Scandaleux même si l’on s’intéresse à la gestion calamiteuse (comme toutes les autres collectivités de Guyane d’ailleurs) de cette administration dont l’utilité pose de plus en plus questions.
    L’incurie de cette administration est le révélateur et la raison d’une taxe aussi élevée, imposée à tous les Guyanais, quelque soit leur situation financière : la paupérisation est en marche.
    Sur FG, certains demandent même la dissolution de cette machine infernale.
    Il est vrai qu’en plus, c’est désormais un appareil politique anti démocratique gouverné par des personnes qui ne sont pas issues des urnes, mais élues au titre du mérite dans la bouffonnerie et le populisme xénophobe.
    Et l’opposition qui y siège fait carpette, les jambes toujours tremblantes depuis 2017.
    En route vers l’indignité est somme toute bien tracée.

  • Pokeur

    @moibeni, non c’était pour tenter de faire libérer leurs copains de taule…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

7 ans de prison requis par le parquet général contre « l’assistant maternel » pour avoir agressé sexuellement 11 victimes âgés de « 3 à 12 ans »

Surprise au début du procès, alors que j'étais prêt à quitter les lieux, pour laisser le huis clos se dérouler, personne ne demande à ce que ce procès soit fermé au public. "Il y a une ...

Arrivée des étages de la fusée inaugurale Ariane 6

Les étages principal et supérieur du premier lanceur de vol Ariane 6 sont arrivés hier au port de Pariacabo à bord du cargo hybride Canopée au terme de neuf jours de traversée transatlantique. ...

Montagne d’Or : la justice tire un trait sur le renouvellement des concessions

Par deux décisions rendues le 6 février, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a rejeté le renouvellement des concessions minières Élysée et Montagne d'Or de la compagnie éponyme, ...

Visite présidentielle : Emmanuel Macron en Guyane du 24 au 26 mars

Le bruit d'une visite officielle du président de la République en Guyane circulait depuis plusieurs semaines, nous sommes en mesure de confirmer cette information : le chef de l'Etat Emmanuel Macron...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube