vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Carburants : la hausse du super ne passe pas

Carburants : la hausse du super ne passe pas

Les prix des carburants applicables en Guyane à compter du mercredi 1er mai ont été rendus publics par la préfecture et la forte augmentation du super sans plomb est dénoncée par le président de la CTG.

En effet le litre de super sans plomb coûtera désormais 1,70 € au lieu de 1,58 € en avril soit une hausse conséquente de 12 centimes par litre.

Le prix du litre de gazole restera à peu près stable et passera à 1,50 € au lieu de 1,49 € soit une augmentation de 1 centime par litre.

Le prix de la bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg continue pour sa part de diminuer et passera à 20,32 € au lieu de 20,74 € en avril soit une baisse de 42 centimes.

« Ces prix maxima résultent des évolutions en cours qui enregistrent en avril des hausses significatives » indique la préfecture de Guyane qui rappelle que « la révision mensuelle des prix des produits pétroliers est effectuée en fonction de l’évolution des cours et de la parité monétaire euro/dollar, constatée le mois précédent pour les 15 premières cotations ».

Rodolphe Alexandre réagit

Le président de la CTG dénonce l’évolution du prix du super sans plomb et « s’insurge contre cette hausse unilatérale décidée par les services de l’Etat qui méconnait la réalité sociale de la Guyane et le précédent que représente le « Mouvement des 50 centimes » de novembre 2018″.

Rodolphe Alexandre demande par conséquent « le retrait de l’arrêté préfectoral (…) relatif aux prix maximum de certains produits pétroliers » ou tout au moins « un report provisoire, afin qu’un dialogue responsable puisse être engagé avec les acteurs économiques et sociaux du territoire sur la question ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • KouK

    Voilà un beau pompier pyromane qui prépare sa réélection…

  • KouK

    (sachant qu’en plus la taxe sur les carburants est indexée sur le coût du litre de carburant à la pompe)

  • GZ

    Il a refusé sec à rendre modulable la grosse taxe CTG dans le prix du carburant, puis dénonce le prix élevé à la pompe…

  • 3B

    Je serais curieux de connaitre la part des taxes prélevées sur un prix d’achat des carburants qui raffiné dans l’hexagone ? fait la moitié du tour de la terre (POLLUTIONS EXIGE) pour arriver en Guyane alors que l’Amérique du sud en produit à des biens meilleurs prix.

  • G-Phil

    Dans l’Hexagone, le SP95 est à 1€58 et le SP98 à 1€64 (en moyenne) soit une différence avec la Guyane de 3% à 7%.
    M. Alexandre pourrait aussi rappeler que la CTG a décidé de fixer la TSC sur l’essence à 0,64 € le litre, quasiment le montant maximum possible.
    M. Alexandre pourrait aussi rappeler que les distributeurs ont la possibilité de vendre le carburant à un prix inférieur au prix MAXIMUM fixé par la préfecture.
    Chacun de ces acteurs a certainement de bonnes raisons de ne pas le faire … mais ils n’auront pas à se justifier car M. Alexandre ne s’insurgera pas contre ceux-là.
    M. Alexandre, qui connaît bien la réalité sociale guyanaise, préfère s’insurger contre l’Etat …

  • GZ

    RAlexandre ‘ s’insurger contre l’Etat ‘

    Rassurez-vous, rien de insurgizasyon dedans. Ce n’est que de la façade, comédie destinée o zélekteur pour lui faire croire que les choses fonctionnent comme elles lui sont présentées.
    En réalité, la maximalizasyon des taxes carburant est dans l’intérêt de la CTG, des maires – et de « l’Etat ». Main dans la main, seulement jettent des regards apeurés en cas de hausses appuyées.
    Komprené la vicissizasyonnite.

  • goeland

    Heuuu, mais les énormes taxes ne sont-elles pas collectées POUR la CTG? Les politiciens sont en fait des comiques qui s’ignorent.

  • moibeni

    un vrai magicien ! Rien dans les mains tout dans les poches. Qui peut encore croire à cette mascarade ?

  • pikiboy

    Regardons un petit peu plus loin non ?

    – le pétrole est-il une ressource infinie ?
    (des éléments de réponses ici : https://www.youtube.com/watch?v=LeDzFEyICXI&t=1773s)

    – le prix est-il amené à monter dans les années à venir ?

    – oui mais en Guyane, on peux s’en passer ? (importations, transports, agriculture)

    Je résume. Demain (et vraisemblablement avant 2025) le prix du pétrole risque de monter en flèche. Actuellement nous ne nous préparons pas à encaisser ce choc énergétique qui sera aussi économique et social.

    – pour en revenir à l’augmentation du litre de carburant – c’est finalement la meilleure chose que l’on peut souhaiter puisque cela va nous obliger à penser autrement (vous les voyez vous aussi les files de bagnoles avec une seule personne à l’intérieur ? – et j’en passe…) nous sommes loin d’être efficient.

    allez, à plus… dans le bus !

  • GZ

    La question d’ici n’est pas la disponibilité/prix/etc du pétrole (dont l’épuisement fut annoncé en 1974 pour 2000, :-), ni son usage que vous trouvez imparfait et qui est d’ailleurs universel, aucun pays ne pouvant s’en passer…

    La question d’ici est la posture politicienne qui prend lé zadministré pour des c.ns.

    Pour regarder plus loin, soulignez plutôt que ce genre de posture risible ne se limite pas à ce seul cas, mais qu’elle est de coutume.

  • Morvandiau

    On peut dire que sur ce coup bien démago, Roro a coiffé sur le poteau Serville, qui du coup se rabat sur la campagne de vaccination HPV.
    On va avoir droit à une belle course à l’échalote on dirait.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube