Samedi 02 Mars

Publicité Guyaweb

Confronté aux pénuries, Cuba autorise les investissements étrangers dans ses commerces

Confronté aux pénuries, Cuba autorise les investissements étrangers dans ses commerces

Un an après avoir concédé la création de petites et moyennes entreprises privées mettant fin à 52 ans de monopole étatique, le gouvernement cubain a accordé mardi 16 août le droit aux investisseurs étrangers de prendre pied dans le commerce de gros et de détail de l’île.

Au pied du mur, le gouvernement cubain a annoncé ce mardi 16 août qu’il allait autoriser les investissements étrangers dans les commerces de gros et de détail pour tenter de résoudre les pénuries chroniques que subit le pays.

L’île traverse actuellement sa pire crise économique en 30 ans, aggravée par la pandémie de Covid et l’embargo imposé par les Etats-Unis depuis six décennies.

« Face aux fortes restrictions auxquelles nous faisons face, l’investissement étranger dans le commerce de gros et de détail, avec régulation par l’Etat, permettra d’élargir et de diversifier l’offre à la population et contribuera au rétablissement de l’industrie nationale« , a tweeté mardi le ministre de l’Economie, Alejandro Gil Fernandez.

Jusqu’à présent, les investissements étrangers à Cuba n’étaient autorisés que dans la production de biens, les services, ainsi que dans quelques secteurs d’activité comme l’hôtellerie.

Selon les nouvelles mesures, les entreprises de commerce en gros pourront être à 100% détenues par des investisseurs privés, mais les commerces de détail resteront soumis au régime d’économie mixte en vigueur dans l’île, dans lequel l’Etat conserve obligatoirement une participation.

Le gouvernement cubain conservera son monopole sur le commerce extérieur.

Le tweet du ministre de « l’Economie et de la planification » de Cuba, Alejandro Gil Fernandez © Twitter

Une hausse des prix à la consommation de plus de 70%

Contrôlé par l’Etat, le secteur du commerce à Cuba éprouve de grandes difficultés pour capter des devises étrangères et s’approvisionner. Les Cubains sont contraints de faire de longues queues pour acheter aliments et autres produits de première nécessité en pesos cubains dans des magasins étatiques où l’offre est très limitée.

Des magasins où il est possible de payer en dollars ont commencé à fonctionner en 2019. L’offre y était généralement plus large, mais leurs rayons ont également commencé à se vider ces derniers mois en raison des pénuries.

Cette situation favorise le marché noir et alimente la spirale inflationniste. En 2021, les prix à la consommation avaient ainsi augmenté de 70% sur un an, selon des chiffres officiels.

En août 2021, le gouvernement cubain avait déjà autorisé les petites et moyennes entreprises privées, mettant fin à 52 ans de monopole d’Etat.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deuxième round judiciaire pour le policier Rubichon : a-t-il violé Natasha, mule guyanienne, dans le commissariat ?

En juin 2022 , en première instance, le parquet avait demandé « 5 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ». Après en ...

PPI : vote de « confiance » pour la majorité Serville

Les élus territoriaux ont adopté, jeudi 29 février en Assemblée plénière, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028, un document de prospective économique pour porter les...

« 18 ans de réclusion criminelle » pour Nathan Lahondes qui a tué au fusil son récent colocataire Valcker Miranda Dos Santos : trois balles dans la tête à courte distance

C'est un procès exceptionnel qui a eu lieu devant la Cour d'assises de Cayenne du lundi 26 février au mercredi 28. Une photographie d'un pan de la jeunesse guyanaise sans idéal véritable et ...

La CTG pousse pour récupérer la compétence minière et la délivrance des titres

C'est l'une des principales informations de la table ronde "Enjeux aurifères : Bilan et perspectives" qui s'est tenue mercredi 28 février en préfecture en présence des services de l'Etat, des ...

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube