Samedi 02 Mars

Publicité Guyaweb

Le président haïtien a été assassiné

Le président haïtien a été assassiné

Jovenel Moïse a été tué par balles par « un groupe d’individus non identifiés », à son domicile privé dans la capitale Port-au-Prince.

« Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol, ont attaqué la résidence privée du Président de la République et ainsi blessé mortellement le Chef de l’Etat » indique un communiqué diffusé ce matin par le Premier ministre sortant Claude Joseph.

L’épouse de Jovenel Moïse, grièvement blessée lors de l’attaque, serait décédée en début de matinée (1).

« La situation sécuritaire du pays est sous le contrôle de la Police Nationale d’Haïti et des Forces Armées d’Haïti » ajoutait Claude Joseph, dont le remplacement à la tête du gouvernement venait d’être annoncé ce lundi 5 juillet par Jovenel Moïse.

Pays le plus pauvre des Amériques, la nation caribéenne de 11 millions d’habitants est plongée depuis de longues années dans une profonde crise économique et sociale aggravée par la pandémie de Covid-19 et elle fait face à une forte instabilité politique.

Haïti est aussi confrontée à une insécurité très élevée se manifestant notamment par la multiplication des assassinats, enlèvements, viols et autres exactions commis par des groupes armés toujours plus nombreux, qui contrôlent de fait certaines régions du pays et une partie de la capitale.

Arrivé à la tête de l’Etat en février 2017 dans des conditions controversées, Jovenel Moïse était critiqué par l’opposition, de nombreux organismes de la société civile et une grande partie de la population pour son inaction voire sa complaisance à l’égard des groupes armés.

Il était aussi reproché à Jovenel Moïse (53 ans), proche de l’ancien président Michel Martelly (2011-2016), de s’accrocher à un pouvoir qu’il entendait conserver jusqu’en février 2022 et il avait été confronté ces derniers mois à des manifestations massives exigeant son départ et l’organisation d’élections législatives et présidentielles.

 C’est précisément l’une des missions dont Jovenel Moïse avait chargé un nouveau Premier ministre nommé officiellement ce lundi 5 juillet, Ariel Henry, proche lui aussi de Michel Martelly dont il a été ministre et rejeté à ce titre par l’opposition.

Ariel Henry n’ayant pas encore pris ses fonctions, le Premier ministre sortant Claude Joseph se retrouve de facto à la tête d’un pays plongé dans une grande incertitude et sur lequel plane la menace d’un chaos généralisé.

A l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire, Claude Joseph a annoncé l’instauration de l’état de siège en Haïti suite à l’assassinat du président Jovenel Moïse.

(1) Martine Moïse a été transférée mercredi après-midi vers un hôpital de Miami, « dans un état critique » selon l’ambassadeur d’Haïti aux Etats-Unis. Le Premier ministre Claude Joseph a indiqué dans la soirée de mercredi 7 juillet, qu’elle est « hors de danger » et que « sa situation est stable ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deuxième round judiciaire pour le policier Rubichon : a-t-il violé Natasha, mule guyanienne, dans le commissariat ?

En juin 2022 , en première instance, le parquet avait demandé « 5 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ». Après en ...

PPI : vote de « confiance » pour la majorité Serville

Les élus territoriaux ont adopté, jeudi 29 février en Assemblée plénière, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028, un document de prospective économique pour porter les...

« 18 ans de réclusion criminelle » pour Nathan Lahondes qui a tué au fusil son récent colocataire Valcker Miranda Dos Santos : trois balles dans la tête à courte distance

C'est un procès exceptionnel qui a eu lieu devant la Cour d'assises de Cayenne du lundi 26 février au mercredi 28. Une photographie d'un pan de la jeunesse guyanaise sans idéal véritable et ...

La CTG pousse pour récupérer la compétence minière et la délivrance des titres

C'est l'une des principales informations de la table ronde "Enjeux aurifères : Bilan et perspectives" qui s'est tenue mercredi 28 février en préfecture en présence des services de l'Etat, des ...

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube