Mercredi 22 Mai

Montagne d’or : les nouvelles modalités du débat annoncées et dénoncées

Montagne d’or : les nouvelles modalités du débat annoncées et dénoncées

Awala-Yalimapo aujourd’hui 25 avril, Apatou le 26, Mana le 27 : le débat public sur le projet de mine industrielle de la Montagne d’or continue dans l’ouest guyanais, avec des réunions dites de proximité. La Commission particulière du débat public a fait évoluer les modalités du débat, ce que dénonce le collectif Or de question qui « refuse que les conditions du débat soient dictées par la CTG ». Le débat public sur la Montagne d’or a commencé de manière houleuse au début du mois d’avril. La séance inaugurale à Saint-Laurent du Maroni le 3 avril a été marquée par le départ…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

5 commentaires

  • Francois

    je me méfie terriblement des agissements sournois de la présidence et de la direction de la CTG ….

  • Jmc

    Un collectif est un collectif mais n’a aucune légitimité démocratique de représentation collective.
    Les élus de la CTG, sont issus d’un vote démocratique et représente en raison du scrutin la majorité ayant voté pour eux.
    S’élever contre ces évidences revient à un totalitarisme de la pensée sous couvert de la conviction de ses opinions au nom d’un peuple qui ne représente que soi.
    En l’occurrence la décision de rationnaliser les débats autour de la montagne d’or me semble ne pas devoir être contesté. Poser des questions écrites permet aussi de rationnaliser sa pensée, ses objectifs, même si cela est souhaite par une majorité élue contre…..rien!
    Faisons donc confiance au débat serein et posé, aux conclusions qui en seront tirées, sans oublier cependant qu’il serait souhaitable aussi de traiter dans ce débat de l’orpaillage illégal .

    • le Jaguar

      je pense au contraire qu’évoquer l’orpaillage illégal dans ce débat ne ferait que le parasiter. Les deux sujets n’ont aucun rapport l’un avec l’autre. Tout le monde est contre l’orpaillage illégal et il revient à l’état de traiter ce problème. Je ne vois pas quelles conséquences le projet de la montagne d’or, à supposer qu’il aboutisse, pourrait avoir sur ce phénomène.

  • Francois

    bonjour jmc – je suis plutôt d’accord avec chacun de vos points avancés ci-dessus. Mais je maintiens le sentiment que j’exprimais, car il y a des majorités élues dont il est prudent de se méfier (Haiti, Gabon, Ukraine, Nicaragua, …).

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Emmanuel Macron se rend en Nouvelle-Calédonie pour y installer « une mission de dialogue et de reconstruction économique »

Accompagné de trois ministres, le chef de l'Etat se rend ce mardi soir en Nouvelle-Calédonie pour y installer "une mission de dialogue et de reconstruction économique", une semaine après le début...

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube