vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l’enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai 2020. La Préfecture invoque l’urgence à réaliser ce projet « d’importance vitale », qui doit remplacer la centrale de Dégrad-des-Cannes d’ici 2023. Guyane Nature Environnement demande le report de cette enquête et souligne les « insuffisances » du projet, dont « les alternatives possibles n’ont jamais réellement été discutées ». En raison des mesures de confinement, le gouvernement a suspendu les enquêtes publiques en cours et à venir. Une enquête publique prévoit…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

14 commentaires

  • Jmc

    Et bien une preuve de plus !! Nous sommes considérés comme des Ababas. Pas de masques, la cagoule des 500 Frères !!

  • GZ

    sur forêt marécageuse et de mangroves

    Les aventures du pont de Larivot n’ont pas aidé à voir plus clair…
    Et comment cette urgence s’est-t-elle mise en place ?

  • Frog

    Le pont, c’était un crevettier qui s’est emplâtré dans la pile, pour le coup je le sais, j’étais dessus! ( une bonne trouille ce jour là!)
    Par contre installer une centrale sur de la mangrove, lorsque l’on sait qu’a chaque fois qu’il y a conflit entre direction et syndicat chez EDF, on ouvre les vannes de fioul….ou de gas-oil selon la nature du conflit…c’est effectivement inconscient.
    Aller voir l’état de la centrale de DDC, entre les joints de dilatation de la chaussée, il y a des resurgences de fioul. Le sol est imbibé !

  • GZ

    Je pensais à l’enfoncement de la chaussée côté Larivot justement.

  • Macanahan

    Encore un joli projet pro-climat pour les futures générations! Je me demande à ce sujet quel est le bilan carbone d’une telle opération et si ce projet permet d’atteindre les objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (100% d’électricité renouvelable à l’horizon 2030!!)

  • le Jaguar

    Existe-t-il une réelle alternative moins impactante pour l’environnement que ce projet ?

  • GZ

    Alternative oui, la question reste la « réelle ».

  • raf973

    Bonjour
    Je vous invite tous à aller donner votre avis sur le projet en cliquant sur le lien.
    C’est la seule façon de le faire évoluer si vous estimez qu’il n’est pas bon. Les avis et commentaires sur Gwb ne feront rien bouger et ne sont que la paluche intellectuelle .
    Je ne suis pas certain que les gens se déplaceraient si le registre papier était disponible.
    Ce qui me gêne dans cette procédure c’est qu’on a l’impression que les dés sont déjà jetés sauf à ce qu’il y ait une levée de bouclier contre. Un rapport sera rédigé à l’issue l’enquête et la population verra ce qui a été fait comme remarques sur le projet.
    Restez chez vous et donnez votre avis sur le projet, le temps ne manque pas en ce moment.
    Cordialement

  • Remi973

    Certains experts ont évoqué la possibilité de location de groupes électrogènes mobiles, ce qui permettrait de gagner du temps pour installer la filière renouvelable et durable pour 2030.
    A discuter avec l’ADEME et le GENERG, qui se sont montrés réticents par rapport au projet du Larivot…

  • GZ

    Raf
    Vous n’êtes pblment pas seul à penser que les dés sont déjà jetés – bcp savent que rien ne change sans levée de bouclier. Cela a tjs été et demeurera ainsi. Ce genre d’enquête est une façade.

  • Fred

    Il y a des garde-fous tout de même dans l’instruction de ce genre de dossier.
    L’autorité environmentale a notamment émis un avis sur ce projet. Cette étape est généralement plus compliquée pour le porteur de projet qu’une enquête publique qui se conclut par un rapport des commissaires enquêteurs parfois neutres, parfois concilliants ou parfois peu investis.
    Ceci dit, un mois d’enquête, c’est la durée minimale….ça prouve que l’avis du public n’est pas forcément attendu…

  • LEAURENT

    A qui profite la vente du terrain qui doit accueillir ce projet? C’est curieux que M Farine n’ait pas encore sorti un article bien polémique…

  • LEAURENT

    Et aussi France-Guyane a indiqué « Le deuxième, la zone d’activité du GPMG, « terrain parc à venir » n’a notamment pas été retenu par rapport aux délais d’acquisition. »… C’est sûr que Français on ne se refait pas : quelques « papiers » sont insurmontables par contre pas de problème à construire 15 km d’oléoduc et viabiliser de la mangrove!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube