vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Covid-19 : pourquoi la durée de l’isolement est réduite à 7 jours

Covid-19 : pourquoi la durée de l’isolement est réduite à 7 jours

Alors que 14 jours étaient imposés jusqu’à présent, la durée de l’isolement est raccourcie de moitié. «Sur proposition du Conseil scientifique (avis du 3 septembre), la durée d’isolement sera ramenée à 7 jours, c’est à dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion » a affirmé dans une courte déclaration (Guyaweb du 14/09), le premier ministre Jean Castex, à l’issue du conseil de défense qui s’est tenu vendredi 11 septembre à l’Elysée.

Un des trois piliers de la stratégie nationale de lutte contre le SARS-CoV-2 aux côtés du dépistage et du traçage des personnes-contact, l’isolement « permet, s’il est bien réalisé et accepté, de réduire le risque de contamination secondaire à partir d’un cas index. En France, et dans d’autres pays, il est de 14 jours » a expliqué le Conseil scientifique dans son avis « Stratégie et modalités d’isolement » daté du 3 septembre.

« Non-respecté, sans cahier des charges ni budget à l’échelle nationale, recommandations assez peu relayées auprès du public, manque de données précises sur les conditions et le suivi de l’isolement », pointe du doigt le Conseil scientifique sur l’isolement de 14 jours imposé jusqu’à présent aux malades et aux cas contacts dans la lutte contre le Covid-19. Une stratégie de l’isolement et de son renforcement comportant de nouvelles propositions notamment sur sa durée désormais raccourcie à 7 jours.

L’un des arguments sur la réduction de la durée de l’isolement avancé par Conseil scientifique qui « appuie son analyse sur les données scientifiques actuelles » est la contagiosité qui diminue après 5 jours.

« La transmission du Sars-Cov-2 à partir des personnes infectées est maximale entre 2 jours avant l’apparition des signes cliniques et 5 jours après, et n’a été documentée que très exceptionnellement au-delà du 8e jour d’infection » explique le Conseil scientifique dans un avis du 3 septembre.

Il ajoute que « il n’y a pas de virus cultivable au-delà du 8e jour d’infection chez les patients confirmés présentant des formes ne nécessitant pas d’hospitalisation, même si de très faibles traces du virus restent détectables par RT-PCR au-delà du 8e jour . »

Sur cette base, le Conseil scientifique recommande un isolement de 7 jours « à partir du jour du début des symptômes pour les cas confirmés, sans attendre les résultats du test ; à  partir du jour du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques ; à partir du jour du contact avec un cas confirmé pour les personnes-contact, suivi d’un test diagnostique réalisé au 7e jour d’isolement, isolement qui sera poursuivi si le résultat du test est positif »

Quant au renforcement de l’isolement, Conseil scientifique propose « une double stratégie de droits et de devoirs, alliant la promotion du devoir de solidarité (par l’auto-isolement) à des mesures fortes de compensation. Cette stratégie révise fondamentalement l’approche jusqu’alors suivie. »

STRATEGIE ET MODALITES D’ISOLEMENT – AVIS DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DU 03/09

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La compagnie Montagne d’Or joue gros au Tribunal administratif

Le tribunal administratif de Cayenne annonce qu'il examinera jeudi 3 décembre à 9h deux dossiers de prolongation de concessions minières de la Compagnie de la Montagne d'or (CMO). La décision du ...

Second arrêt de la chronologie valant second report du tir de Soyouz : le service chargé de la neutralisation du lanceur ne recevait pas les données avant le décollage !

Nouveau contretemps enquiquinant pour le spatial européen et les forces armées des Emirats Arabes Unis qui espèrent la mise en orbite de leur satellite militaire d'observation Falcon Eye : un ...

VIH : c’est la semaine de dépistage

La Guyane demeure le territoire de France le plus fortement impacté par le VIH. A ce titre, la semaine de lutte contre le Sida a toute son importance. A l'occasion de la journée du 1er décembre, ...

«Risque de foudroiement en vol» et report du tir de Soyouz qui devait décoller de Guyane avec un satellite militaire des Emirats Arabes Unis

Les conditions météorologiques n’étant pas favorables, la chronologie finale du lancement a été interrompue dimanche soir au Centre spatial guyanais, a constaté Guyaweb. Arianespace, la ...

Le tir de Soyouz avec un satellite militaire des Emirats Arabes Unis est bien envisagé dimanche soir

Comme le révélait hier soir Guyaweb (voir cet article) et comme vient de le lui confirmer Arianespace, «la revue d'aptitude lancement indique que le lanceur est tout à fait apte au vol, les ...

(Reportage) : Pannes de bus sur la ligne 7 Cayenne-Matoury                   

Tandis que les usagers de la ligne Cayenne-Matoury bourg, en délégation de service public et jusque-là relativement épargnée par les perturbations, subissent des désordres au planning de passage...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube