vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Covid-19 : pourquoi la durée de l’isolement est réduite à 7 jours

Covid-19 : pourquoi la durée de l’isolement est réduite à 7 jours

Alors que 14 jours étaient imposés jusqu’à présent, la durée de l’isolement est raccourcie de moitié. «Sur proposition du Conseil scientifique (avis du 3 septembre), la durée d’isolement sera ramenée à 7 jours, c’est à dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion » a affirmé dans une courte déclaration (Guyaweb du 14/09), le premier ministre Jean Castex, à l’issue du conseil de défense qui s’est tenu vendredi 11 septembre à l’Elysée.

Un des trois piliers de la stratégie nationale de lutte contre le SARS-CoV-2 aux côtés du dépistage et du traçage des personnes-contact, l’isolement « permet, s’il est bien réalisé et accepté, de réduire le risque de contamination secondaire à partir d’un cas index. En France, et dans d’autres pays, il est de 14 jours » a expliqué le Conseil scientifique dans son avis « Stratégie et modalités d’isolement » daté du 3 septembre.

« Non-respecté, sans cahier des charges ni budget à l’échelle nationale, recommandations assez peu relayées auprès du public, manque de données précises sur les conditions et le suivi de l’isolement », pointe du doigt le Conseil scientifique sur l’isolement de 14 jours imposé jusqu’à présent aux malades et aux cas contacts dans la lutte contre le Covid-19. Une stratégie de l’isolement et de son renforcement comportant de nouvelles propositions notamment sur sa durée désormais raccourcie à 7 jours.

L’un des arguments sur la réduction de la durée de l’isolement avancé par Conseil scientifique qui « appuie son analyse sur les données scientifiques actuelles » est la contagiosité qui diminue après 5 jours.

« La transmission du Sars-Cov-2 à partir des personnes infectées est maximale entre 2 jours avant l’apparition des signes cliniques et 5 jours après, et n’a été documentée que très exceptionnellement au-delà du 8e jour d’infection » explique le Conseil scientifique dans un avis du 3 septembre.

Il ajoute que « il n’y a pas de virus cultivable au-delà du 8e jour d’infection chez les patients confirmés présentant des formes ne nécessitant pas d’hospitalisation, même si de très faibles traces du virus restent détectables par RT-PCR au-delà du 8e jour . »

Sur cette base, le Conseil scientifique recommande un isolement de 7 jours « à partir du jour du début des symptômes pour les cas confirmés, sans attendre les résultats du test ; à  partir du jour du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques ; à partir du jour du contact avec un cas confirmé pour les personnes-contact, suivi d’un test diagnostique réalisé au 7e jour d’isolement, isolement qui sera poursuivi si le résultat du test est positif »

Quant au renforcement de l’isolement, Conseil scientifique propose « une double stratégie de droits et de devoirs, alliant la promotion du devoir de solidarité (par l’auto-isolement) à des mesures fortes de compensation. Cette stratégie révise fondamentalement l’approche jusqu’alors suivie. »

STRATEGIE ET MODALITES D’ISOLEMENT – AVIS DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DU 03/09

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Municipales : annulation des élections à Apatou

La décision était attendue ce mardi 29 septembre. Selon nos informations le 1er tour des élections municipales à Apatou a été annulé par le tribunal administratif de la Guyane. Lors des ...

Ce qui attend les sénateurs de Guyane

Fraîchement élue et réélu lors des élections sénatoriales qui se sont déroulées dimanche 27 septembre, Marie-Laure Phinéra Horth et Georges Patient sont attendus jeudi 1er octobre à 15 ...

Elue au deuxième tour, Marie-Laure Phinera Horth rejoint Georges Patient au Sénat

La Guyane comptera pour la première fois une femme sénatrice. La maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra Horth remporte le second tour des élections sénatoriales (234 voix) suivie de près par Steve...

Sénatoriales : « Il n’existe pas une élection qui soit un fleuve tranquille» Mahrez Abassi, président du tribunal judiciaire de Cayenne

Mahrez Abassi, le nouveau président du tribunal judiciaire de Cayenne, président du bureau de vote, a répondu à Guyaweb sur le déroulement des élections sénatoriales 2020. Pour rappel Georges ...

Sénatoriales : Georges Patient, réélu dès le 1er tour

A 71 ans, Georges Patient issu du parti présidentiel Lrem, rempile pour un troisième mandat de sénateur de Guyane. Dès le 1er tour il remporte l'un des deux fauteuils avec 271 voix soit plus de 50...

Le couvre-feu commence à minuit

Alors qu’il était de 23h à 5h du matin sur tout le territoire de la Guyane depuis le 5 septembre, le couvre feu est désormais de minuit à 5h du matin à l’exception des communes d’Iracoubo, ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube