Dimanche 21 Avril

Publicité Guyaweb

Covid-19 : pourquoi la durée de l’isolement est réduite à 7 jours

Covid-19 : pourquoi la durée de l’isolement est réduite à 7 jours

Alors que 14 jours étaient imposés jusqu’à présent, la durée de l’isolement est raccourcie de moitié. «Sur proposition du Conseil scientifique (avis du 3 septembre), la durée d’isolement sera ramenée à 7 jours, c’est à dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion » a affirmé dans une courte déclaration (Guyaweb du 14/09), le premier ministre Jean Castex, à l’issue du conseil de défense qui s’est tenu vendredi 11 septembre à l’Elysée.

Un des trois piliers de la stratégie nationale de lutte contre le SARS-CoV-2 aux côtés du dépistage et du traçage des personnes-contact, l’isolement « permet, s’il est bien réalisé et accepté, de réduire le risque de contamination secondaire à partir d’un cas index. En France, et dans d’autres pays, il est de 14 jours » a expliqué le Conseil scientifique dans son avis « Stratégie et modalités d’isolement » daté du 3 septembre.

« Non-respecté, sans cahier des charges ni budget à l’échelle nationale, recommandations assez peu relayées auprès du public, manque de données précises sur les conditions et le suivi de l’isolement », pointe du doigt le Conseil scientifique sur l’isolement de 14 jours imposé jusqu’à présent aux malades et aux cas contacts dans la lutte contre le Covid-19. Une stratégie de l’isolement et de son renforcement comportant de nouvelles propositions notamment sur sa durée désormais raccourcie à 7 jours.

L’un des arguments sur la réduction de la durée de l’isolement avancé par Conseil scientifique qui « appuie son analyse sur les données scientifiques actuelles » est la contagiosité qui diminue après 5 jours.

« La transmission du Sars-Cov-2 à partir des personnes infectées est maximale entre 2 jours avant l’apparition des signes cliniques et 5 jours après, et n’a été documentée que très exceptionnellement au-delà du 8e jour d’infection » explique le Conseil scientifique dans un avis du 3 septembre.

Il ajoute que « il n’y a pas de virus cultivable au-delà du 8e jour d’infection chez les patients confirmés présentant des formes ne nécessitant pas d’hospitalisation, même si de très faibles traces du virus restent détectables par RT-PCR au-delà du 8e jour . »

Sur cette base, le Conseil scientifique recommande un isolement de 7 jours « à partir du jour du début des symptômes pour les cas confirmés, sans attendre les résultats du test ; à  partir du jour du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques ; à partir du jour du contact avec un cas confirmé pour les personnes-contact, suivi d’un test diagnostique réalisé au 7e jour d’isolement, isolement qui sera poursuivi si le résultat du test est positif »

Quant au renforcement de l’isolement, Conseil scientifique propose « une double stratégie de droits et de devoirs, alliant la promotion du devoir de solidarité (par l’auto-isolement) à des mesures fortes de compensation. Cette stratégie révise fondamentalement l’approche jusqu’alors suivie. »

STRATEGIE ET MODALITES D’ISOLEMENT – AVIS DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DU 03/09

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Davy Rimane : « aujourd’hui les lignes bougent sur l’évolution statutaire »

À l'initiative d'une mission parlementaire d'information sur l'évolution institutionnelle des territoires ultramarins, Davy Rimane député de la 2ème circonscription de Guyane et président de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube