Samedi 13 Avril

Publicité Guyaweb

Le couvre-feu commencera demain à 19 heures

Le couvre-feu commencera demain à 19 heures

Samedi dernier lors du comité interministériel de crise, le préfet Marc Del Grande avait évoqué une possible évolution des mesures de freinages de l’épidémie par un groupe de travail ad hoc. C’est désormais acté, le couvre-feu passe dès demain, samedi 25 juillet, à 19 heures pour tous les jours de la semaine sauf dans les communes de l’Ouest. Le confinement reste d’actualité entre donc 19 heures le samedi et lundi 5 heures.

A l’Ouest où l’épidémie s’est déplacée et ne faiblit pas ou très peu, le couvre-feu démarre à 17 heures tous les jours. Les communes de Mana, Awala-Yalimapo, Saint-Laurent du Maroni, Apatou, Grand-Santi, Papaïchton et Maripasoula sont concernées.

Aucun changement n’est évoqué pour les postes de contrôle d’Iracoubo et de Régina.

Les horaires de couvre-feu changent à compter du 25 juillet 2020.

En revanche, les restaurateurs commencent à apercevoir une lumière faiblarde d’espoir avec l’ouverture des terrasses sous autorisation préfectorale. Cette mesure ne concerne pas les villes de l’Ouest, celles dont le couvre-feu est fixé à 17 heures.

On rappelle que le port du masque est obligatoire dans les établissements recevant du public et si vous ne pouvez pas respecter une distanciation sociale de un mètre.

Les principales mesures maintenues :

  • Saint-Georges de Oyapock conserve ses restrictions de circulation.
  • Le pont de Saint-Georges de l’Oyapock demeure fermé dans le sens Brésil-France.
  • Le franchissement de la frontière vers la Guyane est complètement interdit.
  • La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite sur tout le territoire.
  • Interdiction de vente d’alcool à emporter de 18h à 8h pour les communes de GROUPE 1 et de 16h à 8h pour les communes de GROUPE 2
  • Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes (mariages, réunions, festivités, manifestations…) en tout lieu public ou privé, y compris les carbets.
  • Interdiction du sport collectif y compris en dehors des espaces réservés à cet effet.
  • Port du masque obligatoire dans l’espace public : Le respect des gestes barrières, de la distanciation sociale, et le port du masque sont les premiers freins à la contamination.
  • Confinement des personnes vulnérables

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Corruption à la préfecture : pas de Foin, ni de Fléchel, chef et agent du bureau des étrangers, l’appel se limite aux deux chefs d’entreprise Christine Paris et Bernard Guirand

Nous avons appris ce matin que Ronald Foin chef du bureau des étrangers à la préfecture et Marcel Fléchel agent au même bureau auront été les deux derniers désistements de l'affaire de ...

Haïti : le Conseil de transition bientôt sur les rails ?

Les responsables politiques haïtiens ont trouvé dimanche 7 avril un accord pour former un Conseil de transition présidentiel de 22 mois qui devrait conduire le pays vers des "élections ...

La CTG a adopté son budget 2024 atteignant près de 870 millions d’euros

Les conseillers territoriaux ont voté à la majorité en faveur du budget primitif 2024 de la Collectivité qui leur était présenté le 9 avril en Assemblée plénière. Celui-ci, à l'équilibre, ...

Corruption à la préfecture : un chef du bureau des étrangers Ronald Foin et un agent Marcel Fléchel en appel de même que deux chefs d’entreprise Bernard Guirand et Christine Paris

Le procès de l'affaire de la préfecture est déjà programmé devant la Cour d'appel de Cayenne moins d'un an après sa tenue devant le tribunal correctionnel, les 3 et 4 mai 2023, où Guyaweb ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube