vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Ça sent le gaz !

Ça sent le gaz !

En temps de crise, la bouteille de gaz devient une denrée rare. Pour faire face à ce manque criant de gaz dans les différents points de vente alors que «  les stocks sont pleins  » , deux gérants de stations-service ont initié deux opérations d’envergure de vente de bouteilles de gaz « bleues », les 15 et 21 avril à Kourou. En deux matinées, 1500 bouteilles de gaz ont été vendues, rassemblant au minimum 1500 personnes. Des images étonnantes de cette opération commerciale ont circulé sur les réseaux sociaux et ont montré des files d’attente de plusieurs centaines de mètres,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • Dubord

    Pour info la bouteille de gaz est vendue environ 36 € en France métropolitaine.

  • Mickael

    Etant donné que le prix *maximum* (!) est réglementé, pourquoi ne pas échanger n’importe quelle bouteille par une autre et que les distributeurs se débrouillent entre eux.

    Questions annexes KLS : Pourquoi le gaz vendu en Guyane est-il un mélange de butane et de propane (dixit la SARA) et dans quelle mesure cela ne permettrait-il pas la mise en place d’une filière GPL pour la Guyane (et les Antilles) ?

  • BCHR

    Question : Pourquoi les magazins « chinois » ne sont pas approvisionnés en gaz depuis plus d’un mois ?
    Réponse de mon 8 à 8 (chinois) : Parce que Baudin préfère vendre directement depuis ses entrepôts plutôt que de livrer les magasins à qui il doit rétrocéder une ristourne….
    Que fait le Préfet ?…

  • 3B

    N’EST CE PAS L’OCCASION DE PASSER AUX BOUTEILLES EN ÉPOXY ?

  • bilo

    En attendant c’est très compliqué de trouver des solutions de remplacement lorsque la bouteille est vide. Le vois un ne peut plus vous dépanner et difficile de trouver de la nourriture faite, qui conviennent aux goûts et abordable. Car le surcoût entre fait maison et à emporter n’est pas mince.
    Je reste sur ma faim car je n’ai toujours pas saisi les raisons de cette situation honteuse.
    Ni si des poursuites pourraient être engagés vis à vis de ceux qui contribuent à ce ratage.

  • Pokeur

    Si on est capable de produir 40000 bouteilles en un mois, livrer l’ensemble des commercants 2/3 fois par semaine devrait pouvoir permettre d’avoir du stock un peu partout en permanence et donc éviter un gros rassemblement et le marché noir. Ce qui crée le marché noir c’est l’insuffisance des tournées de livraisons.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sénatoriales : « Il n’existe pas une élection qui soit un fleuve tranquille» Mahrez Abassi, président du tribunal judiciaire de Cayenne

Mahrez Abassi, le nouveau président du tribunal judiciaire de Cayenne, président du bureau de vote, a répondu à Guyaweb sur le déroulement des élections sénatoriales 2020. Pour rappel Georges ...

Sénatoriales : Georges Patient, réélu dès le 1er tour

A 71 ans, Georges Patient issu du parti présidentiel Lrem, rempile pour un troisième mandat de sénateur de Guyane. Dès le 1er tour il remporte l'un des deux fauteuils avec 271 voix soit plus de 50...

Le couvre-feu commence à minuit

Alors qu’il était de 23h à 5h du matin sur tout le territoire de la Guyane depuis le 5 septembre, le couvre feu est désormais de minuit à 5h du matin à l’exception des communes d’Iracoubo, ...

En Guyane, six candidats aux élections sénatoriales

Alors que le débat public sur la légitimité des sénateurs, non élus par la population mais par leurs amis, parents ou collaborateurs, piétine, les élections sénatoriales se dérouleront ...

Retour sur le procès de la société Gold’Or, suspectée de pollution environnementale

Hier au tribunal de Saint-Laurent du Maroni s'est tenu le procès de la société minière Gold'Or, gérée par la famille Ostorero, suspectée de pollution environnementale. Un procès inédit qui ...

Sénatoriales : Ces 527 grands électeurs qui éliront les deux sénateurs de Guyane

Ce dimanche 27 septembre sera une journée électorale qui se jouera dans l'ombre, à la préfecture. En Guyane, sous fond de Covid-19, 527 grands électeurs sont appelés aux urnes pour élire, au ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube