vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Pont du Larivot: le préfet se veut rassurant

Pont du Larivot: le préfet se veut rassurant

Patrice Faure, préfet de la Guyane depuis août 2017, a réagi ce mercredi à propos de la diffusion d’images inquiétantes du pont du Larivot, un ouvrage vital pour la circulation routière en Guyane qui avait dû être fermé durant près de quatre mois fin 2009 – début 2010 (Guyaweb du 15/03/2010).

« Suite aux photos qui circulent sur les réseaux sociaux depuis le 29 mai, où l’on peut apercevoir une dégradation des éléments métalliques des bracons qui sont reliés à une des piles du pont du Larivot. Mes services ont sollicité immédiatement le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement « CEREMA » afin de déterminer quels risques pouvaient représenter cette dégradation notamment au niveau de la stabilité de l’ouvrage » indique le communiqué de presse du haut fonctionnaire.

« Nous venons de recevoir leurs conclusions qui confirment une dégradation rapide par corrosion des éléments métalliques. La conjonction d’un climat chaud et humide et d’une implantation en zone de marnage conduit à ambiance très corrosive. Cette corrosion est bien naturelle sur des éléments qui n’avaient pas fait l’objet d’une protection anticorrosion, car ils n’avaient qu’un rôle structurel provisoire. Ces éléments servaient à stabiliser le chevêtre lors des opérations de réparation de la pile P13 et n’ont plus de rôle aujourd’hui. Ces observations rappellent cependant l’ambiance extrêmement corrosive du site et l’importance d’actions régulières de surveillance et d’entretien, en s’intéressant tout particulièrement aux éléments métalliques situées en zone de marnage » explique le préfet de la Guyane.

Patrice Faure précise « que cet ouvrage a fait l’objet d’une inspection détaillée en 2015 et de visites annuelles réalisées par les services de la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (…), la dernière datant d’octobre 2017 n’a fait l’objet d’aucun signalement ».

Et le plus haut représentant de l’Etat en Guyane de conclure en ces termes rassurants: « il n’ y a pas d’impact pour la stabilité de l’ouvrage et la circulation peut être maintenue sur le pont du Larivot », précisant qu’un « nouveau rapport précis sera commandé au Cerema afin d’examiner dans quelles conditions de durabilité et de bon fonctionnement de l’ouvrage, ces éléments seront soit maintenus, soit enlevés ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Untɨ, les origines primé au festival Présence Autochtone à Montréal

Untɨ, les origines, le film documentaire écrit et réalisé par le leader charismatique de la Jeunesse autochtone, Christophe Yanuwana Pierre, était sélectionné pour la 29e édition du festival ...

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Saül célèbre ses 50 ans

Alors que toutes les caméras seront braquées sur la 30e édition du Tour de Guyane, Saül située au cœur de la Guyane et primée pour l'Arbre de l'année en 2015 célèbrera ses 50 ans du 15 au 18...

La « Marche des Marguerites » au Brésil

Des dizaines de milliers de femmes venues des campagnes et de l'Amazonie se retrouvent durant deux jours pour revendiquer l’égalité des droits et la protection de l’environnement à l’occasion...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube