Dimanche 21 Avril

Publicité Guyaweb

Nadine Colin, surveillante pénitentiaire de Rémire, sanctionnée par un déplacement d’office à Fleury-Mérogis et militante PSG, atterrit à la police municipale de Matoury !

Nadine Colin, surveillante pénitentiaire de Rémire, sanctionnée par un déplacement d’office à Fleury-Mérogis et militante PSG, atterrit à la police municipale de Matoury !
Information Guyaweb !

Nadine Colin, la surveillante de prison qui faisait partie des agents pénitentiaires lourdement sanctionnés en avril dernier par son administration a finalement trouvé une collectivité guyanaise pour rebondir et éviter, en l’état, un déplacement d’office dans l’Hexagone. En effet, alors que cette sanction ministérielle devait lui valoir un déplacement transatlantique peu engageant jusqu’à la prison de Fleury-Mérogis, le maire (PSG) de Matoury, Gabriel Serville, l’a embauchée comme policière municipale. Ce qui a permis parallèlement à l’intéressée, militante elle-même… du PSG, d’obtenir son détachement de l’administration pénitentiaire. Explications Être militant politique, ça peut servir. Flash back : fin 2015, Nadine Colin, militante…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

12 commentaires

  • Mickael

    C’est vrai qu’un policier breton va rentrer très vite dans sa région d’origine.

    La justice est laxiste.
    Et quand elle ne l’est pas, il reste les copains !

  • Jmc

    Au final cette décision doit arranger tout le monde. L’intéressée , l’administration pénitentiaire et le maire de Matoury.
    Pour le sens moral, on peut toujours disserter mais sur le fond c’est une histoire de tambouille, ou de mangé cochon.

  • bijou@60

    Un fonctionnaire qu’il soit Etat-territorial -Hospitalier est prioritaire par détachement, démission-Mutation !
    Une sanction disciplinaire plus ou moins illicite via l’administration pénitentiaire qui cherche par tous les moyens discriminatoire à FERMER LA GUEULE de ce qui s’exprime est monnaie courante!
    Vivre et travailler en France pour certains, est la pire « sanction » où l’on vit le RACISME à outrance!
    L’intéressée ayant déjà vécue en France sait ce qu’elle a déjà vécu sinon elle ne serait pas revenue dans son pays d’accueil la Guyane où elle a fait tout son cursus scolaire!
    Deal ou pas : On sauve sa peau et celle de sa Famille ! N’importe qui, aurait fait pareil !
    L’intéressée nous sera plus utile en Guyane qu’en France!
    Alors, SVP cessons les polémiques, là où n’y en a pas!

  • Desijose

    Un fonctionnaire sous prétexte qu’il soit guyanais serait-il à l’abri de toutes sanctions ??? Il semblerait, vu les casseroles trainées par certains dans toutes les branches fonctionnaires de ce département
    Vu le caractère de la dame et maintenant son soutien par le maire de Matoury (même caractère angélique, il va de soi, et à l’abri de toutes polémiques…), elle va pouvoir dans quelques temps reprendre ses bonnes habitudes lorsque les choses seront un peu tombées dans l’oubli.
    Nous sommes quelques fonctionnaires ayant travailler en métropole et n’avons jamais eu à nous plaindre de comportements racistes ou discriminatoires. Maintenant il faudrait aussi que certains fonctionnaires caribéens cessent de penser qu’ils sont le centre du monde et que les autres vont se plier à leurs diktats , et arrêtent de se conduire en victimes éternelles du grand méchant état français. Pourquoi avoir choisi d’être fonctionnaire ?….il y a de multiples raisons il va sans dire…
    Restez dans notre bonne Guyane mais dans le privé, on verra si vous êtes contents de votre sort

  • SMOCK devrait cesser son apétit a vouloir détruire le maire Matoury et son prope parti PSG.
    jusqu’ou ira t’il dans son œuvre de destruction?
    Moi j’apprécie cette main tendue a une compatriote.
    bravo SERVILLE a sa ki gwiyanè

  • 97351

    tchapi pas d’amalgame ni de polémique stérile.dire ce que l’on pense est une chance que nous offre la démocratie. le 1er adjoint a agi en homme responsable. il dit ce que pense monsieur tout le monde dans un contexte où le chômage règne en maître. c’est ce qu’on reprochait autrefois aux partis politiques dominants, dont le PSG. faut tourner la page du favoritisme, de la politique des copains et des coquins, du « a nou mèm ké nou mèm ».

  • FF

    Pas de question sur ce dossier jeudi soir dans l’émission de Guyane 1ère qui recevait comme invité unique… Gabriel Serville.

  • le Jaguar

    Cet amalgame entre des fonctionnaires guyanais affectés en métropole qui veulent rentrer légitimement au pays et une fonctionnaire qui était revenu depuis longtemps dans le département et qui devait être muté à Paris consécutivement à une sanction disciplinaire est choquant et l’argument avancé pour son recrutement non pertinent. Les ficelles sont trop grosses et la manoeuvre politique évidente.

    • Amen.
      Et un élu de la république qui met en échec une sanction disciplinaire prononcée par une autorité administrative, on en parle ?

  • Francois Bes

    Bien dit Enneyac. Déjà que les sanctions de l’administration pénitentiaire (quand il s’agit des personnels) sont toujours très tardives et souvent relativement légères par rapport aux faits… (Je pense à Liancourt ou Villefranche-sur-Saône). Les autres surveillants sanctionnés ont-ils bénéficié de coups de main de ce genre? Ou ils n’avaient peut-être pas de relations influentes?

  • 12 décembre 2016

    Rejoindre la police municipale de Matoury, c’est cool, tout le monde en rêve : les horaires de travail sont à peu près ceux de la mairie (pas le soir et le week-end), je n’ai jamais vu de patrouille dans les quartiers (mais suis-je bête, je travaille aux mêmes horaires !). Bref, une fonctionnaire de plus qui ne sert à rien dans ma commune, payée avec mes impôts.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Exploit de Dilhan Will en Guadeloupe, il lâche tout le monde dans les Mamelles et triomphe à Vieux Habitants

On vous l'annonçait depuis 3 semaines, Dilhan Will (US Lamentinois) n'allait pas tardé à en décrocher une. C'est fait et de belle manière. Il triomphe en solitaire cet après-midi à Vieux ...

La femme brésilienne de 31 ans qui a tué son compagnon reste en prison

C'est un dossier de meurtre qui ira, très certainement, devant les assises. C'est une affaire rare qui débute. Suze Lobato Reis, une femme de 31 ans, a tué son concubin à Cayenne en Guyane....

Vote du Congrès : malgré des erreurs dans le comptage, Gabriel Serville confirme un résultat favorable à la résolution autochtone et dénonce de fausses procurations de l’opposition

Contesté par le groupe d'opposition "Unis et engagés pour notre territoire", le résultat du vote de la résolution autochtone pour l'évolution statutaire, adoptée samedi dernier par le Congrès ...

Mercure : sur le Haut-Maroni, des taux de contamination dix fois plus élevés que les seuils légaux fixés par les autorités sanitaires

Les résultats de prélèvements de cheveux effectués en février auprès d'habitants de plusieurs villages du Haut-Maroni révèlent des taux de mercure dix fois plus élevés que les ...

« Il n’est pas certain que l’instruction en reste là », affirme Me Jérome Bouquet-Elkaim avocat de la famille du défunt sergent-chef

L'avocat de la famille d'un autre militaire décédé en juillet 2019, à Saint-Jean d'Abounami, lors d'une opération de destructions de galeries de sites illégaux garde espoir. Il dit avoir ...

Davy Rimane : « aujourd’hui les lignes bougent sur l’évolution statutaire »

À l'initiative d'une mission parlementaire d'information sur l'évolution institutionnelle des territoires ultramarins, Davy Rimane député de la 2ème circonscription de Guyane et président de la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube