Samedi 02 Mars

Publicité Guyaweb

Les quatre surveillants de la prison de Rémire qui comparaitront devant le tribunal pour « injure publique en raison de l’origine» à l’encontre du directeur, ne se verront pas reprocher l’infraction de «dénonciation calomnieuse»

Les quatre surveillants de la prison de Rémire qui comparaitront devant le tribunal pour « injure publique en raison de l’origine» à l’encontre du directeur, ne se verront pas reprocher l’infraction de «dénonciation calomnieuse»
Information Guyaweb

La Chambre de l’instruction a débouté, selon son délibéré rendu le mardi 24 janvier dernier, Jean-Philippe Mayol, directeur de la prison de Rémire-Montjoly à l’époque des faits allégués, de son appel contre le non-lieu partiel rendu le 28 novembre dernier par la juge Madeleine Pfender en faveur des quatre surveillants de l’établissement pénitentiaire qui avaient fait l’objet d’une plainte de l’intéressé pour «dénonciation calomnieuse». La juge avait considéré dans son ordonnance de renvoi que les faits dénoncés en 2015 par les 4 surveillants, en particulier en matière de dépistage de la tuberculose au centre pénitentiaire, n’étaient «pas manifestement faux» et décidé d’un non-lieu partiel sur le sujet….

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deuxième round judiciaire pour le policier Rubichon : a-t-il violé Natasha, mule guyanienne, dans le commissariat ?

En juin 2022 , en première instance, le parquet avait demandé « 5 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ». Après en ...

PPI : vote de « confiance » pour la majorité Serville

Les élus territoriaux ont adopté, jeudi 29 février en Assemblée plénière, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028, un document de prospective économique pour porter les...

« 18 ans de réclusion criminelle » pour Nathan Lahondes qui a tué au fusil son récent colocataire Valcker Miranda Dos Santos : trois balles dans la tête à courte distance

C'est un procès exceptionnel qui a eu lieu devant la Cour d'assises de Cayenne du lundi 26 février au mercredi 28. Une photographie d'un pan de la jeunesse guyanaise sans idéal véritable et ...

La CTG pousse pour récupérer la compétence minière et la délivrance des titres

C'est l'une des principales informations de la table ronde "Enjeux aurifères : Bilan et perspectives" qui s'est tenue mercredi 28 février en préfecture en présence des services de l'Etat, des ...

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube