vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Annulation des sanctions infligées à deux surveillants de la prison de Rémire : l’affaire tourne au fiasco pour l’administration pénitentiaire qui n’a pas respecté la procédure…

Annulation des sanctions infligées à deux surveillants de la prison de Rémire : l’affaire tourne au fiasco pour l’administration pénitentiaire qui n’a pas respecté la procédure…
Exclu : la dernière décision du tribunal gommant la sanction du ministre

Guyaweb s’est procuré l’intégralité de la décision du tribunal administratif de Cayenne qui a annulé une sanction de 24 mois d’exclusion de fonctions dont 18 mois avec sursis, infligée le 6 avril dernier au surveillant de la prison de Rémire, Pascal Lucéa, par le ministre de la justice. L’administration pénitentiaire reprochait au surveillant, en particulier, outre des propos tenus à l’encontre du chef d’établissement de l’époque, d’avoir refusé de transporter des armes, le 16 juin 2015, au moment d’une mutinerie au sein de la prison au dernier jour d’un barrage de protestation d’une partie du personnel. Souci : au cours…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • Francois Bes

    A se demander si l’administration pénitentiaire ne l’a pas fait exprès…

  • Desijose

    C’est pas à se demander, c’est sans doute sûr. Vive la Guyane….et comme toujours, personne ne vous croira

  • oceaneokio

    Bonjour

    Lorsque les procédures (Entre autres choses) sont mal respectées, c’est normal les mis en cause soient relaxés et indemnisés.

  • 97351

    Le juge des référés est le juge administratif de l’urgence. Il prend des mesures provisoires et rapides, destinées à sauvegarder les droits et libertés des administrés.
    Pourquoi dans ces affaires, le juge des référés, même statuant seul, face à une atteinte aussi grave d’une garantie fondamentale des droits de la défense, a –t-il rejeté le référé ?
    Est-ce une incapacité du juge à gérer l’urgence ? Est-ce qu’un président de TA, ancien directeur de cabinet de préfet de Guyane, a pu influencer la décision du juge des référés? J’ai de plus en plus de doute sur l’impartialité des jugements pris par certaines juridictions en Guyane.

    • GZ

      La juridiction administrative n’a pas été créée pour être impartiale. Elle oublie volontiers les principes généraux du droit et ignore le fondement de la légitimité qu’est le Fiat justicia…
      Ceci a déjà été clairement dit au bon peuple de la Guyane.
      Ce même tribunal a déjà aussi déclaré que la privation de ce qui est nécessaire ne constitue aucun obstacle… Alors…

    • FF

      En l’occurrence avant de tomber dans le procès en sorcellerie, il convient de connaître parfaitement les faits. Dans ce dossier, le juge des référés aura été Daniel Josserand-Jaillet, président du tribunal administratif en personne. Et le président du tribunal administratif (composé de trois juges) qui vient d’annuler la sanction en question aura encore été M. Josserand-Jaillet.

  • GZ

    Garder la tête froide et être conscient évite les étonnements…
    Trop d’étonnements font la naïveté.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

David Riché placé en garde à vue ainsi que 3 autres personnes dans le cadre d’une enquête pour «favoritisme» et «recel de favoritisme»

Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une affaire judiciaire en cours, ont révélé nos confrères...

Pôle psychiatrie : le silence de l’hôpital de Cayenne interroge sur la «capacité de l’établissement à mettre en œuvre des modifications profondes sans délai»

Guyaweb a adressé il y a un mois une série de questions au directeur de l'hôpital de Cayenne Christophe Robert et à la cheffe du pôle psychiatrie de cet établissement, le Dr Caroline Janvier....

Toutes les petites annonces ( 1 ) :

Véhicules ( 1 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube