Mardi 23 Juillet

Publicité Guyaweb

Ouanary coupée du monde depuis plus d’un mois

Ouanary coupée du monde depuis plus d’un mois

Victimes du vol de la pirogue municipale en octobre et d’une partie du ponton de débarquement début novembre, les habitants de la commune de Ouanary, déjà fortement enclavés, se retrouvent aujourd’hui totalement isolés. 

La petite commune (100 habitants) de l’Est de la Guyane, uniquement accessible par le fleuve depuis la fermeture de la piste d’atterrissage et de l’héliport il y a quelques années, est encore plus isolée depuis un mois et demi. En cause : le vol le 6 octobre de la pirogue de la mairie qui permettait aux administrés de se rendre à moindres frais à Saint-Georges de l’Oyapock.

Selon Yvonne Bordes, conseillère municipale, le préjudice financier pour la commune serait de « 60 000 euros » car la pirogue et son moteur de 100 CV ont été volés en même temps, en pleine nuit.

« C’est notre voiture qui a été volée » souligne cette habitante historique de Ouanary. « C’est très embêtant car il n’y a pas d’épicerie à Ouanary donc nous avons besoin de nous rendre régulièrement à Saint-Georges. Aujourd’hui nous devons louer des pirogues pour 450 euros » afin de relier en 1h30 la sous-préfecture de l’Est. Un prix élevé pour cette retraitée âgée de 66 ans.

Selon Joslin Rozé, le frère du maire Narcisse Rozé, absent de la commune pour raisons de santé, une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie qui aurait promis de se rendre plus régulièrement à Ouanary à une fréquence d’une fois tous les 15 jours pour assurer une présence accrue des forces de l’ordre dans l’estuaire de l’Oyapock.

D’autant que Ouanary n’est pas la seule bourgade touchée par l’insécurité. A Trois-Palétuviers, village Palikur situé à mi-distance de Saint-Georges et Ouanary, des vols de pirogues nous ont également été rapportés. « Quatre pirogues en quelques mois » précise Estever Martin, le chef du village élu en 2022.

La rampe d’accès au ponton de débarquement de Ouanary a été découpée puis emportée par des voleurs dans la nuit du 2 novembre © Guyaweb

Une partie du ponton de Ouanary également volée

Sur place, les villageois ont décidé de stocker les pirogues dans un seul et même endroit surveillé jour et nuit par des habitants qui se relayent. Et les moteurs sont enlevés systématiquement et entreposés à proximité des habitations, jamais trop loin du champ de vision.

Acheté entre « 3000 et 4000 euros la pirogue« , là aussi le préjudice est important pour les habitants de Trois-Palétuviers.

Particulièrement isolés, les habitants de Ouanary ne se sentent pas en sécurité. « Quand on part pêcher maintenant, on part armé » souffle Joslin Rozé. Car début novembre, un autre vol a eu lieu sur la commune. Celui de la rampe d’accès, en acier, au ponton de débarquement. Seul l’accostage à marée haute est désormais possible. « A marée basse, avec la vase, nous sommes complètement isolés, nous n’avons plus rien » regrette Yvonne Bordes.

Selon plusieurs habitants, les responsables sont tout désignés : des garimpeiros des camps d’orpaillage environnants. Une information que la gendarmerie n’a pas pu nous confirmer à ce stade.

Photo de Une : la pirogue municipale de la mairie de Ouanary a été volée le 6 octobre, renforçant l’isolement de ses habitants © DR

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La France insoumise dépose un recours contre l’élection de Yaël Braun-Pivet à la présidence de l’Assemblée nationale

L'élection jeudi 18 juillet de Yaël Braun-Pivet à la présidence de l'Assemblée nationale est contestée. Le groupe parlementaire de La France insoumise (LFI) a déposé un recours samedi 20 ...

Diffamation : la Compagnie des guides et son président Thomas Saunier relaxés, Carol Ostorero fait appel

Poursuivis en diffamation par l'ex-présidente de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane (FedomG) Carol Ostorero, la Compagnie des guides de Guyane et son président Thomas Saunier ont ...

Avec 11 groupes politiques, l’Assemblée nationale plus fragmentée que jamais

Dans la foulée de l'élection à la présidence de l'Assemblée nationale qui a eu lieu hier, la liste des groupes politiques composant l'hémicycle du palais Bourbon et leurs déclarations ...

Yaël Braun-Pivet réélue présidente de l’Assemblée nationale grâce à La Droite républicaine et à Horizons

Ce jeudi 18 juillet, en ouverture de la XVIIe législature de l'Assemblée nationale, les 577 député(e)s ont voté pour la présidence de la chambre basse du Parlement. La présidente sortante, ...

Le Conseil d’Etat donne un an à Auplata pour régulariser une demande de prolongation de concession minière

Par une décision du 12 juillet, le Conseil d'Etat, saisi par les associations de défense de l'environnement Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement, accorde sous conditions la ...

Centrale du Larivot : les travaux de l’oléoduc ont commencé sans faire l’unanimité

Les travaux de la canalisation devant acheminer le biocarburant depuis Dégrad-des-Cannes jusqu'à la centrale électrique du Larivot ont commencé la semaine dernière et dureront deux saisons ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube