Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Auplata : chronique d’une mue annoncée

Auplata : chronique d’une mue annoncée

La société Auplata, premier producteur d’or français coté en Bourse, est devenue en juillet dernier AMG pour Auplata Mining Group. Derrière ce changement de nom, c’est une véritable mutation de la compagnie minière implantée en Guyane depuis 2004 qui s’est opérée ces derniers mois. Auplata est passée d’une PME guyanaise déficitaire à un groupe minier international, offrant à sa branche guyanaise compétences techniques et capacités financières qui lui faisaient défaut. La compagnie guyanaise a apporté au nouveau groupe, en plus de son nom, des titres miniers et une usine de cyanuration en cours de réalisation, ouvrant le front pionnier de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Francois
    18 septembre 2019

    félicitations, Madame Ferrarini: votre article d’investigation est vraiment excellent, et je me réjouis de le faire lire de-ci, de-là, notamment dans certains bureaux de Verneuil-en-Halatte (Oise)

  • Pou dagouti
    18 septembre 2019

    27 % de participation dans Compagnie Minière de Touissit (petite part !?)
    Ou comment se faire une place en Afrique en poussant une porte sud américaine
    Un coup en or

  • Jmc
    18 septembre 2019

    En effet quel article et que de travail pour parvenir à donner des explications relativement simples aux différents montages financiers des structures mise en place.
    Je retiens la construction d’une usine de cyanurisation sur Dieu Merci sans précision toutefois sur la nature de la cuvette de rétention.
    Au risque de me répéter j’aurais préféré l’implantation d’une usine de fécule de mais certes plus coûteux en exploitation mais plus sur en terme de responsabilité environnementale.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Semop : le conflit social se judiciarise

En conflit depuis le 16 juin et la contestation par la direction d'un droit de retrait exercé par des salariés de la Semop, la société d'économie mixte qui exploite le réseau de bus de ...

Affaire de l’«incendie volontaire ayant provoqué la mort » d’une femme et de son frère, il y avait une corde !

Les enquêteurs étaient d'abord passés à coté d'une corde dont un morceau sur le lit superposé, où ont été retrouvés les victimes, était dans un relatif bon état. Eclairage. C'est la ...

Les députés Rimane et Castor intègrent respectivement la commission des lois et la commission du développement durable

La composition des huit commissions permanentes de l'Assemblée nationale s'est déroulée ce jeudi 30 juin. Les 72 députés qui composent chacune des huit commissions permanentes ont ainsi procédé...

Faute de personnel, les urgences du Chog tournent au ralenti

En raison d'une pénurie d’infirmiers, le Centre hospitalier de l'Ouest guyanais (Chog) va limiter à partir d'aujourd'hui l'accès de ses urgences, de 19h à 7h, aux cas les plus graves. Et ce, ...

Il traverse onze fois l’Atlantique, arrêté au Mans, il avait ingéré de la cocaïne

Les jours se suivent et se ressemblent. Mercredi 22 juin 2022, un Guyanais de 25 ans arrivé à Orly en provenance d'un vol depuis l'aéroport Félix Eboué, prend le train en direction du Mans ...

Ramon Claude, 65 ans, condamné à la perpétuité pour « incendie volontaire ayant entraîné la mort » de sa compagne et de son frère

Ramon Claude, 65 ans (il est né en 1957) a été condamné à la perpétuité par la Cour d'assises de Cayenne pour «incendie volontaire ayant entraîné la mort». Il avait déclenché un ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube