Samedi 13 Avril

Publicité Guyaweb

Après Montagne d’or, Espérance…

Après Montagne d’or, Espérance…

Sur le site d’Espérance, entre les communes d’Apatou et Grand-Santi, un gisement aurifère estimé à plusieurs dizaines de tonnes d’or réunit autour d’un partenariat la PME guyanaise CME (Compagnie minière Espérance) appartenant à la « famille Ostorero » et la multinationale états-unienne Newmont, plus gros producteur d’or au monde en 2018. Près d’un an après le rejet formulé par le gouvernement du dossier Montagne d’or, en raison de « l’incompatibilité du projet actuel avec les exigences de protections environnementales » (voir Guyaweb du 23/05/2019), le projet Espérance pourrait relancer le débat sur l’exploitation industrielle de l’or guyanais. Le 15 avril 2020, la commission départementale…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

8 commentaires

  • Francois

    encore un sale projet nuisible pour l’environnement et juste destiné à enrichir des actionnaires étasuniens (ça nous change des russes …), avec la complicité de riches « guyanais » qui veulent devenir encore plus puissants …. Quelle misère, et à nouveau il faudra s’opposer à cette gabegie. Ma grand-mère (toujours elle …) disait: « sans arrêt remettre la main à l’ouvrage ! « 

  • Atom

    Et c’est reparti ! la lutte ne s’arrête jamais !

  • GZ

    Eh oui. Jusqu’à la disparition inéluctable de la dernière paillette.

  • JMP1602

    Ne pensez-vous pas que le réel problème à ces grandes exploitations aurifères , réside dans l’incapacité de l’état à fournir des moyens de contrôle de la production dans des conditions acceptables..
    Faire un trou dans la forêt ne l’a détruit pas mais la transforme..
    La nature se re approprie son environnement..
    Je pense qu’il ne faudrait pas qu’il n’y ait qu’une grande exploitation, mais des dizaines..
    Elles Pourraient etre contrôlées, pas comme toutes ces exploitations illégales plus ou moins tolérées, et bien plus nocives à notre biotope…
    On ne les entend guère les écolos faire la guerre aux illégaux….
    Déjà que l’état a du mal à contrôler les conditions sanitaires dans les restaurants de Cayenne..
    Il est grand temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière de l’état, qui n’assume pas ses responsabilités…
    Il va bien falloir que nous puissions assurer une bonne fois pour toute un développement endogène pérenne sur notre territoire…
    À vous lire…

  • GZ

    c’est à qui ?

  • bilo

    PArce que d’après vous c’est aux écolo de faire la guerre aux clandestins. Ne serait ce pas plutôt aux élus de réclamer l’intervention des forces de polices et des militaires pour résoudre un conflit de souveraineté. Les « écolos » ont le rôle de dénoncer, d’éclairer les citoyens et de faire des propositions quand elles en ont les moyens car contrairement à ceux qui fuient leurs responsabilités face aux illégaux, les écolos travaillent le plus souvent bénévolement pour vous permettre de vivre dans un monde un peu moins pire au nom de l’intérêt général. Certains en meure même.
    Quand à demander aux politiciens d’assurer le respect des pratiques « durable » déjà intrinsèquement insuffisante, je vous rappelle que la multitude de passerelle existant entre publique et privés font d’eux les alliés objectifs des multinationales.

  • JMP1602

    Je pense que si les écolos avaient fait de dizième de ramdame qu’ils ont fait aux grands projets miniers, c’est pas 700 gendarmes qui auraient été mobilisés contre les clandestins, mais 7000… ou plus, avec éventuellement le renfort d’unités privées..
    Enfin le paquet , contre ces crimes contre la nature !
    En ne s’en prenant qu’aux grandes compagnies, Les écolos montrent leur vrai visage d’anti capitalistes, mondialistes..
    et après ça donne des leçons aux Brésiliens…
    Je préfère des grandes mines surveillées et contrôlées contradictoirement que laisser proliférer dans la forêt, les clandestins sans contrôles..
    À vous lire..

  • GZ

    Ah, la propagande du connivence-businnes est de retour

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Dernier Congrès des élus pour finaliser le projet politique d’évolution statutaire

Le quatrième Congrès des élus, depuis la relance du projet d'autonomie de la Guyane en mars 2022, se tient ce samedi 13 avril. Outre l'adoption du procès-verbal du Congrès du 2 décembre 2023, ...

Une femme tue son compagnon en Guyane

Une affaire rare débute en Guyane. Une femme a tué son concubin. Elle est en détention provisoire. Fin mars dernier, Suze Lobato Reis tue son concubin. C'est une femme d'origine brésilienne de ...

Corruption à la préfecture : pas de Foin, ni de Fléchel, chef et agent du bureau des étrangers, l’appel se limite aux deux chefs d’entreprise Christine Paris et Bernard Guirand

Nous avons appris ce matin que Ronald Foin chef du bureau des étrangers à la préfecture et Marcel Fléchel agent au même bureau auront été les deux derniers désistements de l'affaire de ...

Haïti : le Conseil de transition bientôt sur les rails ?

Les responsables politiques haïtiens ont trouvé dimanche 7 avril un accord pour former un Conseil de transition présidentiel de 22 mois qui devrait conduire le pays vers des "élections ...

La CTG a adopté son budget 2024 atteignant près de 870 millions d’euros

Les conseillers territoriaux ont voté à la majorité en faveur du budget primitif 2024 de la Collectivité qui leur était présenté le 9 avril en Assemblée plénière. Celui-ci, à l'équilibre, ...

Corruption à la préfecture : un chef du bureau des étrangers Ronald Foin et un agent Marcel Fléchel en appel de même que deux chefs d’entreprise Bernard Guirand et Christine Paris

Le procès de l'affaire de la préfecture est déjà programmé devant la Cour d'appel de Cayenne moins d'un an après sa tenue devant le tribunal correctionnel, les 3 et 4 mai 2023, où Guyaweb ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube