vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Affaire du salaire des prêtres : Tien-Liong ne fait pas appel de la décision du tribunal administratif !

Affaire du salaire des prêtres : Tien-Liong ne fait pas appel de la décision du tribunal administratif !
Exclusif !

Et voilà donc encore un nouvel épisode de cette novela pittoresque. Sollicité sur le dossier du salaire des prêtres en pleine tourmente malathion, Alain Tien-Liong, le président du conseil génial nous a confirmé lundi 23 mars ce que Guyaweb subodorait dans un précédent article mis en ligne la veille : le département ne fera pas appel de la décision du tribunal administratif du 29 décembre dernier (1), laquelle a rappelé que :  » la rétribution des membres du clergé catholique continue à relever des dépenses obligatoires du département de la Guyane”. En revanche, le président du conseil général envisage toujours…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Cette péripétie est assez révélatrice de la manière dont ATL-Mugabé gère le département depuis plusieurs années. D’abord, il invective, il insulte, il accuse et s’agite verbalement en tout sens, puis ensuite il vient avec un dossier mal ficelé, se fait retoquer, recommence à invectiver, insulter, menacer, promet des suites et nous explique que l’on va voir ce qu’on va voir, puis finalement, rien ne se passe.
    D’anciens présidents du conseil général ont endetté le département pour construire des bâtiments et des infrastructures peu utiles. Mugabé n’a fait qu’en endetter le département sans rien construire, il a seulement créer des emplois de complaisance pour ses obligés. Vivement qu’il dégage.

  • Merci pour cette transparence, M. Farine. En fait, beaucoup d’encre versée pour régulariser une situation qui ne pouvait perdurer. Sur que cela ne pouvait passer inaperçu vu le nombre de chrétiens catholiques en Guyane. Sur que cette affaire pourrait couter sa réélection ou son élection à M. Tien-Liong car si dans la forme, certains ont dû ressentir un certain acharnement contre le « Saint homme que l’on ne doit pas crucifier », dans le fond il fallait bien aboutir à une issue afin que toutes les religions soient mises sur le même pied d’égalité, comme dans tous les départements de France et de Navarre, ( excepté l’Alsace et la Lorraine). Même, vis à vis des prêtes catholiques de l’hexagone, il y a une inégalité de traitement voire une injustice. Prions pour que cette affaire se termine proprement, ce ne sera plus les contribuables toutes religions confondues vivantes en Guyane, qui financeront le quotidien de nos prêtes mais seulement les paroissiens qui devront s’organiser. Cela me parait plus juste. J’espère que le torchon cessera de brûler entre nos deux ténors qui œuvrent comme ils le peuvent pour la Guyane : M. Le Président du Conseil Général, qui devra apprendre à mettre un peu d’eau dans son vin (oups) et Monseigneur Emmanuel Lafont qui est très choyé en Guyane. Que le Créateur de l’Univers veille sur notre bien-être et fasse régner la Paix, l’Amour et la joie dans le cœur des tous les hommes.

  • Tout ça pour ça ! Tout ce barouf pour en arriver là ? A croire que ATL avait envie (besoin ?) de faire parler de lui.
    Si c’est le cas, pas sûr qu’il ait choisi le meilleur moyen de le faire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube